Lost Ark en beta fermée jusqu’au 11 novembre

0 592

Jusqu’au 11 novembre, les joueurs peuvent profiter de la beta fermée du premier jeu third-party publié par Amazon Games, Lost Ark.

Sortie début 2022

 Amazon Games et Smilegate RPG ont lancé la Beta fermée de Lost Ark. Jusqu’au 11 novembre, les joueurs peuvent s’aventurer dans ce MMOARPG primé, en s’inscrivant sur playlostark.com pour avoir une chance de jouer avant la sortie officielle du jeu sur Steam (PC) début 2022.

Lost Ark est un jeu free-to-play développé par Smilegate RPG, studio basé à Séoul. Le jeu compte des millions de joueurs actifs en Corée, en Russie et au Japon. Parmi ses nombreux prix, Lost Ark a été le lauréat du Presidential Prize lors des 2019 Korean Game Awards. Amazon Games publie ce jeu en Europe, Amérique du Nord, Amérique Latine, Australie et Nouvelle-Zélande pour la première fois.

► LIRE AUSSI : Les créateurs de Pokémon GO font éclore Pikmin Bloom

Dans Lost Ark, les joueurs pourront arpenter le monde d’Arkesia dans leur quête pour trouver la légendaire Arche Perdue. Et sauver le royaume d’une menace diabolique. Le jeu propose 15 classes de héros distinctes permettant un système de combat profond, enrichi par le « Tripod Skill System ». Il permet de sélectionner et améliorer des traits uniques de compétences de combat quand ils atteignent un certain niveau.

Les joueurs seront les instigateurs de leur propre légende, qu’ils soient seuls ou en groupe, alors qu’ils s’aventureront dans de dangereux donjons, navigueront sur les mers et établiront leur base sur une île qui leur est propre.

Cette Beta fermée permet aux joueurs occidentaux de découvrir la nouvelle sous-classe d’artiste martial Striker, des donjons et des raids, de nouvelles îles à explorer en naviguant… Ainsi qu’une multitude de nouvelles mises à jour. Notamment de nouvelles options de teintes de peau et de cheveux, et bien plus encore. Les joueurs ayant acheté le Founder’s Pack auront accès à cette Beta fermée. Pour en savoir plus, rendez-vous sur playlostark.com.

LIRE AUSSI :


vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)