Les jeux next-gen plus chers ? c’est un peu plus compliqué

0 600

Depuis que 2K Games a dévoilé les prix de son prochain NBA 2K21, les médias généralistes s’enflamment : les jeux next-gen seront plus chers… Le débat est ouvert, mais ce n’est pas si simple !

Il faut creuser un peu…

Ah, les médias généralistes, chaînes de TV et autres ! Dernièrement, tous se sont affolés suite à l’annonce du jeu NBA 2K21 (2K Games) la semaine dernière. Un jeu qui, selon l’éditeur, sera au prix conseillé de 70€ sur génération actuelle, et 75€ sur next-gen. Son édition Mamba (qui vous permet entre autres d’obtenir la version current-gen + l’upgrade next-gen) sera affiché à 100€.

C’est ici que nous allons commencer à nous poser, et à réfléchir. Tout d’abord, s’il est fort probable que les autres éditeurs s’alignent sur ces prix… L’annonce du tarif d’UN jeu n’a jamais constitué une généralité pour l’ensemble des jeux vidéo. Attendons donc d’avoir d’autres prix à nous mettre sous la dent !

Ensuite, un jeu affiché à 70€ pour la current-gen… On est dans la fourchette, un jeu se vendant actuellement, en moyenne, à 69,99€ plein pot. Un jeu PS5 ou Xbox Series X serait donc plus élevé de… 5€. En revanche, on peut contester les 100 balles de l’édition proposant la transition PS4/PS5 ou Xbox One/Xbox Series X… Ce service étant supposé gratuit (appelé Smart Delivery chez Xbox).

Tous les jeux ne seront pas vendus au même prix. Prenons l’exemple de la PS4 : si une majorité de triple-A se vendent 70€, beaucoup sont aussi affichés à 59€, 49€ ou moins, à leur sortie (et on ne parle pas des baisses de prix trois semaines après). Il est donc probable que tous les jeux ne seront pas au même tarif, et que nous aurons aussi de bonnes affaires sur PS5 et Xbox Series X.

Pas d’augmentation depuis 2005/2006

Enfin, si une augmentation de tarifs peut décevoir… Il faut aussi être conscients que, contrairement aux livres, BD, CD, bluray ou places de cinéma… La part « éditeur » du prix des jeux vidéo n’a pas augmenté depuis 2005/2006 (quand le ticket de ciné a augmenté de +38% et l’abonnement Netflix de 100% sur la même période), selon Yoshio Osaki, le CEO d’une entreprise de consultation.

Je m’explique : dans les années 90, un jeu Super-Nintendo coûtait environ 450 Francs, soit environ 68€ si l’on ne tient pas compte de l’inflation (si l’on tient compte de l’inflation, le prix des jeux a même baissé)… Comment les éditeurs font-ils leur beurre ? En écoulant plus de copies, ou en publiant des DLC, par exemple…

Et augmenter le prix des jeux vidéo (certes assez onéreux quand on y pense) ne serait qu’une mise à niveau que nous aurions pu avoir depuis longtemps. Pas cool pour le joueur, mais pas surprenant non plus… Car pendant ce temps, les budgets de développement ont augmenté de +200 à +300% selon les studios.

Dernier argument entendu sur les chaînes de TV : « la hausse du prix des JV va pousser les joueurs vers le dématérialisé… » Oui, en effet, à condition que les marques n’augmentent pas non plus les prix des abonnements, ou des jeux démat’. Et de leur point de vue, elles auraient tort de ne pas le faire : quand vous achetez un jeu (ça marche aussi pour la musique ou les films), vous ne payez pas le support, mais l’œuvre intellectuelle qui est dessus. Autrement dit, si le prix augmente en physique, il grimpera aussi en dématérialisé. Retour à la case départ donc…

Le prix des consoles dans tout ça ?

Bien que ni Sony ni Microsoft n’aient communiqué le prix de leurs consoles respectives, des rumeurs parlent de tarifs autour de 400 ou 500€. Vous trouvez ces prix élevés ? Alors, on terminera sur cette étude d’un Redditor, Auir2Blaze, qui s’est amusé à calculer le prix des consoles en tenant compte de l’inflation… On vous laisse apprécier…

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)