Hoax : la Shueisha n’a jamais interdit les images de Dragon Ball

0 531

Il y a quelques jours, nous vous parlions de ces curieuses fermetures de comptes sur les réseaux sociaux, suite à des plaintes déposées par la Shueisha, pour violation de droits d’auteur (suite à l’utilisation d’images de Dragon Ball). La Shueisha dément, et la vérité n’est pas du tout ce à quoi nous avions pensé !

Derrière tout ça… Un harceleur !

Il y a quelques jours, nous vous rapportions cette curieuse histoire. Des utilisateurs de Twitter ou YouTube racontaient avoir eu leur compte fermé suite à l’utilisation d’images, vidéos, gifs, memes… De Dragon Ball, One Piece ou encore My Hero Academia, licences appartenant à la Shueisha.

Car justement, ces comptes auraient été fermés suite à des plaintes déposées par la Shueisha, pour violation de copyright. Fenyo, un illustrateur travaillant pour la Shueisha était aussi visé par une fermeture de son compte Twitter…

► LIRE AUSSI : Gare à vos comptes, Shueisha strike les images de Dragon Ball

Mais depuis, la Shueisha a démenti avoir déposé ces plaintes ! Pire, la lumière a été faite sur cette affaire plus complexe et sordide que nous aurions pu l’imaginer.

Car en réalité, des plaintes pour violation de copyright ont bien été déposées… Pas par la Shueisha mais par un individu mal intentionné. Pour une bête histoire de vengeance suite à une déception amoureuse… Cet individu a commencé à harceler une seule et même personne (la jeune femme) sur Internet. Et pour être plus discret et brouiller les pistes, il a commencé à striker des comptes pris au hasard (dont celui de Fenyo), en se faisant passer pour la société japonaise…

La Shueisha n’a pas encore indiqué si des sanctions seront prises contre cette personne, qui risque de manger très chaud (harcèlement, usurpation d’identité…) ! Mais de votre côté, vous pouvez continuer à partager ces images sans problèmes… Ce qui est plutôt rassurant !

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)