Famicom Detective Club arrive le 14 mai sur Switch

0 768

Deux enquêtes nimbées de mystères et de meurtres invitent les joueurs à interroger les suspects et à faire toute la lumière sur de terribles secrets… Ces deux jeux Famicom Detective Club, signés Nintendo, seront disponibles cette semaine sur Switch.

Deux anciens titres remis au goût du jour

Initialement sortis exclusivement au Japon, les jeux Famicom Detective Club : The Missing Heir et Famicom Detective Club : the Girl who Stands Behind sont remis au goût du jour. Et traduits en Anglais, avec des visuels améliorés et des scènes cinématiques entièrement doublées.

Les deux jeux seront à découvrir sur le Nintendo eShop sous forme d’un pack, pour la somme de 59.99€ dès leur sortie officielle le 14 mai.

Dans Famicom Detective Club: The Missing Heir, le vent souffle sur les paysages champêtres de la campagne nippone. Un homme du nom d’Amachi découvre le héros du jeu. Celui-ci a perdu connaissance. À son réveil, comme frappé d’une amnésie partielle, il réalise alors qu’il est détective… et qu’il enquête sur la mort d’un homme, le chef d’une famille puissante : les Ayashiro… 

► LIRE AUSSI : Conan Exiles : Isle of Siptah sort sur toutes les plateformes le 27 mai

C’est donc armé de raison, de logique, et de l’esprit vif d’un vrai détective que le joueur se donnera pour mission de révéler au monde le coupable de cette affaire. Mais aussi et surtout le passé du protagoniste… avant que la tragédie ne vienne teinter de mort cette enquête éprouvante. 

Dans Famicom Detective Club: The Girl Who Stands Behind, la nuit est tombée sur le lycée Ushimitsu. Une étudiante est morte… Elle enquêtait sur un fantôme sanguinaire, dont la présence hantait les couloirs du lycée. Et cette tragédie vient meurtrir aussi bien la communauté locale que les camarades de classe de la pauvre jeune fille. Le joueur, sous les traits d’un apprenti détective, s’attèle à découvrir la vérité derrière l’horreur du meurtre. Et celle derrière la funeste rumeur de « The Girl Who Stands Behind »… 

Lire aussi nos dernières news :

vous pourriez aussi aimer More from author

Et maintenant c'est à vous de réagir... N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ;-)