La DGSE recherche des stagiaires pour surveiller vos jeux online favoris

0 130

Certains jeux en ligne réunissent de grosses communautés, qui échangent, dialoguent… La DGSE l’a bien compris, et publie une annonce pour recruter un ou des stagiaire(s). Son but ? Pirater les comptes et écouter les conversations des joueurs…

Des chats détournés de leur utilisation première ?

Si vous êtes un fan de Fortnite, League of Legends, Warcraft, Counter Strike ou d’autres jeux qui réunissent de grosses communautés de joueurs, alors… Les murs ont des oreilles 😉 En effet, le Ministère des Armées a publié dernièrement une offre de stage, afin de recruter des talents du hack.

Le service de renseignements français, ou Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), s’intéresse aux jeux vidéo possédant de très grosses communautés (on pense évidemment à Fortnite avec ses plus de 200 millions de joueurs)…

Vous pouvez voir cette offre de stage ici.

Le Ministère estime en effet que :

De plus en plus de personnes utilisent les jeux vidéo connectés (PUBG, Fortnite, Counter Strike, WoW, League of legends, …) afin d’en détourner leur utilisation première. En effet, les moyens de communication mis à disposition dans ces jeux sont utilisés de manière furtive afin d’échanger de l’information spécifique. Le ministère des armées s’intéresse donc à ces technologies et protocoles associés.

Un stage de six mois

Le Ministère des armées précise ainsi que ce stage de 6 mois consiste à effectuer une cartographie des jeux vidéo connectés largement répandus (part de marché, estimation du nombre de joueurs, CVE, …)… Et que parmi cette cartographie, le but sera de sélectionner un ou deux bons candidats  (les plus gros jeux, quoi) et en effectuer une rétro-conception afin d’en extraire des signatures réseau. Le travail consistera aussi en une recherche et exploitation de failles.

Autrement dit, le candidat devra être capable de décrypter et collecter des éléments techniques qui permettront à la DGSE de reconnaître, dans la masse de données, les échanges effectués dans les discussions du ou des jeux en question. Le stagiaire deviendra aussi hacker, et devra tenter de trouver des failles informatiques. Celles-ci sont censées permettre à la DGSE d’accéder au contenu des discussions.

Si le job vous intéresse (l’offre a aussi été envoyée à une dizaine d’écoles spécialisées), sachez que des compétences sont requises. Il faut notamment être titulaire d’un Bac +5, et connaître les langages suivants :

  • Assembleur x86/x64
  • C/C++
  • Python
  • Autonomie, persévérance, autodidaxie
  • Projets personnels extra-scolaires tels que wargames / CTF

Le Ministère des Armées recommande aussi une bonne connaissance des protections logicielles, et de l’exploitation d’une vulnérabilité publique…

Pour rappel, le service de renseignement espère recruter plus globalement, en 2019, 400 profils techniques dans les technologies numériques…

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.