PS5 ou Xbox Series : on vous aide à choisir

À des tarifs sensiblement égaux, vous avez du mal à choisir entre la Xbox Series X/S et la PS5 ? Voici quelques arguments pour vous aider à aiguiller votre choix.

Désormais, il n’y a plus de mystère ! On connaît les dates et les prix des deux concurrentes de nouvelle génération. Chez Microsoft, la Xbox Series X sortira le 10 novembre au prix de 499,99€ contre 299,99€ pour sa Series S dépourvue de lecteur bluray. Et moins puissante.

À performances égales pour les deux machines Sony, la PS5 sort le 19 novembre, pour 499,99€, contre 399,99€ pour la version full-digital.

► LIRE AUSSI : La Playstation 5 sortira le 19 novembre, au prix de 499,99€

Oui mais… Du coup, il n’est pas évident de choisir entre ces deux rivales, vendues quasiment au même prix. Et le choix par affinité avec l’environnement que vous aimez le plus (PlayStation ou Xbox) ne suffira sans doute pas. Alors, nous allons tenter ci-dessous de vous guider (mais en aucun cas de vous dire quelle console acheter)…

Vous ne voulez pas changer de TV

Si vous ne souhaitez pas investir des sommes colossales dans votre installation, c’est sans doute un argument qui va peser de tout son poids. Car avec ces nouvelles technologies visuellement impressionnantes… Vous devez aussi prendre en compte le fait que vous devrez jouer sur une TV adaptée.

Car si vous possédez une TV plus ancienne (un simple écran HD), acheter une PS5 ou une Xbox Series X sera du gaspillage : vous aurez les derniers jeux, mais ne profiterez pas de l’affichage optimal. Alors, vous devrez investir dans une TV 4K. Et pour une bonne qualité, il faudra compter un prix minimum compris entre 500 et 1000€, en plus de la console. Et au passage, prévoyez aussi une table TV avec de la place, les deux machines étant assez volumineuses.

► LIRE AUSSI : Xbox Series S, prix, date… Microsoft confirme (et officialise) tout

Alors, si votre TV est ancienne, mais que vous ne comptez pas la changer… La meilleure option sera de vous tourner vers la console qui, technologiquement, est la moins gourmande : la Xbox Series S.

Une technologie de malade !

On a pu le voir dans les récentes conférences, ou dans les récents trailers de gameplay. La nouvelle génération va vous en mettre plein la vue, avec des graphismes qui vont vous mettre en PLS !! Ray-tracing, retours haptiques (PS5), graphismes pouvant aller jusqu’à la 8K… Nous ne sommes pas prêts, et vous comprenez pourquoi vous allez devoir changer de TV !

Cependant, il faut relativiser, et garder la tête froide. Certes, certains jeux sont juste éblouissants, magnifiques. Mais tous ne bénéficieront pas de cette débauche technologique. Et pour l’heure, la seule certitude que nous pouvons avoir est que les temps de chargement seront quasi-inexistants grâce aux disques SSD plus rapides.

► LIRE AUSSI : PS5 : des prix qui vont « piquer » au porte-monnaie

Mais concernant les graphismes, les récentes présentations nous ont aussi montré des jeux qui ne sont pas si fous. Et au lancement des machines, il y a très peu de chances que la 8K devienne un standard généralisé. On peut s’appuyer sur la PS4 et la Xbox One qui sont encore loin d’avoir exploité toutes leurs capacités.

Il en sera de même pour la PS5 et les Xbox Series : une grande majorité des jeux du lancement ne révolutionneront pas les jeux vidéo. Et on peut aussi déjà se préparer à des sorties ultérieures de PS5-Pro ou Xbox Series améliorée…

Le prix de la console

Pour le prix de la console, c’est quasiment la même chose ! 499,99€ pour les versions avec lecteur CD… 399,99€ pour la PS5 digitale et 299,99€ pour la Series S… Soit quant même 100€ de différence, mais une Series S moins puissante quand la PS5 Digital est la même que la PS5)…

Mais, pour les petits budgets, Xbox tire son épingle du jeu avec une offre très intéressante : le All Access. Une offre mensuelle qui vous permet d’étaler l’achat de la console sur 24 mois. Pour 24,99€ par mois (Xbox Series S) ou 32,99€/mois (Xbox Series X), vous obtiendrez la console + un abonnement Game Pass Ultimate. Et au bout des 24 mois, la console est à vous. Un point pour Microsoft, donc.

► LIRE AUSSI : Rétro ou actuelle, ma console est-elle concernée par le zonage ?

On pourra aussi parler du prix des jeux, avec des tarifs qui ont été annoncés, pour plusieurs gros jeux, autour de 80€. Et s’il sera toujours possible de trouver des versions physiques en solde (pour Series X ou PS5)… Les prix des versions digitales seront fixés par les constructeurs eux-mêmes via leurs stores respectifs, donc faute de concurrence, à des prix de lancement « plein pot » !

Vous devrez aussi prendre en compte le prix des accessoires supplémentaires. On sait aujourd’hui que la DualSense de la PS5 (sur batterie rechargeable via USB) sera vendue 70€. Du coté de Microsoft, la manette Xbox Series (à piles) risque elle aussi de s’aligner : actuellement, la manette de la One est vendue une soixantaine d’euros, un prix identique à celui de la DualShock 4.

Vous visez certaines exclusivités

Final Fantasy XVI, en exclusivité sur PS5.

C’est une évidence ! Mais votre choix se fera aussi, sans doute, en fonction des licences propres à chaque machine. Autrement dit à ses exclusivités qui, il faut le reconnaître, sont actuellement plus nombreuses sur PS5.

Ainsi, si vous comptez jouer à Gran Turismo 7, God of War Ragnarok, Spider-Man Miles Morales, Final Fantasy XVI ou Horizon 2 (par exemple), votre choix se portera vers la PlayStation 5 ou la PlayStation 5 Digital Edition.

Et si vous préférez jouer à Forza ou Halo Infinite (qui a été reporté)… C’est une Xbox Series S ou Series X qu’il vous faut !

La rétro-compatibilité

Autre fonction réclamée par les joueurs : la rétro-compatibilité. Autrement dit, pouvoir jouer aux anciens jeux de la marque. Et ici, les constructeurs ont été clairs.

La PlayStation 5 sera rétro-compatible avec la quasi-totalité des jeux PS4. Mais pour le moment, rien de prévu concernant les PS1, PS2 et PS3.

Du coté de Microsoft, les Xbox Series X et S sont rétro-compatibles avec toutes les générations de la marque : Xbox, Xbox 360 et Xbox One. Avec une amélioration du rendu de vos anciens jeux.

Mais bien évidemment, la rétrocompatibilité avec vos jeux physiques ne concerne que la PS5 et la Xbox Series X. Sur Xbox Series S et PS5 Digital Edition, dépourvues de lecteur, seuls les versions numériques seront rétro-compatibles.

Digital ou physique ?

Au sein même de chaque marque, vous devrez faire un choix. Avec ou sans lecteur bluray UHD ? Et là encore, c’est une question d’habitudes, de préférences.

Car ce lecteur vous permet d’une part de lire vos films… Mais aussi de jouer sur des jeux sur CD, que vous pourrez revendre une fois terminés, ou prêter à des amis. Et une fois le jeu acheté, le CD vous appartient : vous payez pour un objet concret, que vous posséderez toujours dans 20 ans.

► LIRE AUSSI : Halloween : du concentré de pétoche en dix jeux !

Les versions numériques ont des avantages (ça prend moins de place sur les étagères, et vous pouvez avoir le jeu dès que vous le voulez)… Mais aussi des inconvénients. Vous ne pourrez pas échanger vos jeux, et serez tributaires des tarifs appliqués par la marque, souvent seule à vendre ses jeux (contrairement au PC où plusieurs fournisseurs sont en concurrence, comme Steam, Epic Games, Humble Bundle…).

En revanche, l’industrie du jeu vidéo s’accorde à dire que d’ici quelques années, le support physique va disparaître, et la quasi-totalité des achats se feront via des stores en ligne. C’est un fait… Mais vous posséderez toujours vos vieux supports physiques. Alors, comme indiqué plus haut, tout dépend de vos préférences.

L’upgrade « génération actuelle » vers la « nouvelle génération »

Afin de vous permettre une transition en douceur entre l’actuelle et la nouvelle génération, Sony comme Microsoft vous permettent d’acheter des jeux PS4 ou Xbox One (physiques ou dématérialisés), que vous pourrez retélécharger gratuitement sur PS5 et Xbox Series (Microsoft appelle cette fonction Smart Delivery).

Mais attention : car pour le moment, cet upgrade gratuit est assez flou dans ses contours, et notamment dans sa date limite de validité. Du coté de Sony, nous avons pu constater que de nombreux éditeurs évoquent la gratuité de cet upgrade jusqu’au 31 mars 2021. Passé ce délai, il est fort probable que l’on revienne à un fonctionnement normal.

Du coté de Microsoft, on ne sait pas non plus combien de temps durera le Smart Delivery. Mais lors d’un précédent live, le patron de Xbox, Phil Spencer, avait vaguement évoqué une fourchette d’un an ou deux suivant le lancement de la Xbox Series.

Les abonnements

Autre élément à prendre en compte dans l’achat de votre console, à plus forte raison si vous choisissez une version sans lecteur bluray… Les offres d’abonnement.

Pour le moment, Sony reconduit ses offres PlayStation Plus et PlayStation Now. Le PlayStation Plus est actuellement affiché à 8,99 € pour un mois, 24,99 € par trimestre ou 59,99 € à l’année. Sony a annoncé que, si vous vous abonnez à ce service, vous pourrez obtenir gratuitement 18 jeux PS4 pour votre PS5, parmi les plus grands hits (Uncharted 4, Horizon Zero Dawn, God of War, Days Gone…).

Sony propose également un abonnement PlayStation Now. Une sorte de Netflix du jeu vidéo qui, pour 9,99€ mensuels, met à votre disposition plus de 700 jeux PS2, PS3 et PS4 (avec la possibilité de jouer aussi sur PC). Mais attention : sur PS4 comme sur PS5, le PlayStation Now ne donne pas accès aux exclusivités les plus récentes.

► LIRE AUSSI : Quand les marques de jeux vidéo se trollent ou se clashent…

Microsoft dégaine de son coté son arme absolue : le Game Pass. Autrement dit, un abonnement qui vous donne accès à plus de 100 jeux (pour le moment, mais la liste va s’allonger tous les mois), dont parfois des exclusivités « day-one » (dès le jour de leur sortie) !… Que vous pouvez utiliser sur Xbox, PC et Android, via un cloud. D’ici la fin d’année, EA Play (service d’abonnement d’Electronic Arts) rejoindra le Game Pass.

Le Game Pass de base est à 9,99€ par mois, que vous choisissiez l’abonnement PC ou Xbox. Mais une formule Game Pass Ultimate (12,99€ par mois), ajoute le service Xbox Live Gold (6,99€ séparément). Sur le plan des abonnements, le Game Pass écrase la concurrence pour le moment…

En conclusion

Au final, il n’est pas si évident de choisir entre les deux marques. Car à la question « quelle est la meilleure console ? » la réponse dépendra de vos attentes, de votre budget, de vos habitudes de consommation.

Si votre budget est limité, la Xbox Series S est le meilleure compromis : elle est la moins chère, mais aussi la moins performante (2K, 4 teraflops…)… Et ne vous obligera donc pas à investir 1000€ de plus pour une nouvelle TV 4K. Mais comme la Series X, elle vous propose d’échelonner son achat sur 24 mois grâce au All Access.

Du point de vue du catalogue d’exclusivités, c’est la PlayStation 5 (avec ou sans lecteur) qui écrase tout, avec non seulement beaucoup d’exclus, mais aussi de nombreux jeux qualitatifs. De plus, si vous avez déjà une grosse collection de jeux PS4, la question ne se pose pas, puisque quasiment tous seront compatibles. Chez Xbox, on compense néanmoins avec une rétrocompatibilité Xbox, Xbox 360 et Xbox One.

► LIRE AUSSI : Histoire du jeu vidéo : Ces 10 consoles ont été des bides !

La question des abonnements online donne cette fois un avantage à la famille Xbox Series. Avec notamment un Game Pass qui, contrairement à la PS5, vous donne accès aux dernières nouveautés le jour de leur sortie, à moindre coût.

Enfin, le dernier critère, le moins objectif, sera avant tout sentimental. Si vous êtes un fan de PlayStation, vous serez « chez vous » sur une PS5… Et si vous êtes passé par les précédentes Xbox, préférez la Series X ou S. Prenez aussi en compte le choix de vos amis : choisir la même console que vos proches vous permettra de jouer avec eux, voire d’échanger des jeux.

Lire aussi nos derniers dossiers :

comparaisonLaquelle acheterMICROSOFTPlayStation 5PS5 Xbox SeriesSONYXbox Series X/S
Comments (0)
Add Comment