Quantic Dream : rupture avec Sony, nouvelle idylle avec le chinois NetEase

0 98

Le studio français Quantic Dream fait l’objet d’une double actualité ce mardi 29 janvier. D’une part, il annonce la fin de son contrat d’exclusivité avec Sony… D’autre part, c’est le chinois NetEase (Fantasy Westward Journey) qui entre à son capital.

La fin des exclus Sony

Le français Quantic Dream a donc annoncé aujourd’hui qu’il ne reconduit pas le partenariat d’exclusivité qui le liait à Sony. Pour vous résumer très succinctement les conditions de ce partenariat : Sony finançait le développement des jeux du Français… En échange de quoi ses jeux étaient des exclusivités PlayStation.

Dès lors, toutes les hypothèses sont permises. Comme la possibilité, par exemple, de voir des jeux comme Beyond Two Souls, Heavy Rain ou Detroit Become Human arriver sur PC ou Xbox One. Pourquoi pas ?

Notre objectif est d’être présent sur toutes les plateformes où il y a un public qui peut apprécier nos expériences. Nous continuerons, bien sûr, de développer sur PlayStation. Mais nous serons également présents sur toutes les autres plateformes appropriées.Guillaume de Fondaumière, co-PDG de Quantic Dream.

NetEase entre au capital de Quantic Dream

Par ailleurs, le géant d’internet chinois NetEase (et sa division gaming NetEase Games) a annoncé aujourd’hui l’acquisition de sa participation minoritaire dans Quantic Dream SA. Et ce pour poursuivre le développement et la distribution de jeux en ligne mondiaux.

Le géant chinois promet que Quantic Dream continuera à fonctionner de manière indépendante. Et sans que cela ne change quoi que ce soit dans son organigramme : David Cage et Guillaume de Fondaumière (directeur du studio) restent aux commandes.

Toujours selon NetEase, cet investissement stratégique vise à concrétiser la vision du studio de devenir une société de divertissement multi-franchisée… Et à développer des technologies de pointe et des jeux pour le futur.

Le paysage de l’industrie du jeu connaîtra des évolutions majeures dans les années à venir. Avec de nouveaux matériels, de nouveaux modèles économiques à explorer et de nouvelles façons de jouer pour inventer. Nous voulons que Quantic Dream joue un rôle clé dans cet avenir prometteur. Avoir NetEase à nos côtés en tant que partenaire stratégique nous permettra d’élargir notre vision créative et de développer pleinement le potentiel de la société.David Cage, PDG et directeur de la création de Quantic Dream .

En revanche, la somme investie par NetEase n’a pas été communiquée. Mais le studio français mise désormais sur une nouvelle puissance de feu… Et annonçait ce soir vouloir faire passer ses effectifs de 150 à 300 personnes… Rien que ça…

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.