Blood Food, un runner vegan qui va faire saigner l’industrie de la viande

0 93

Désormais, les Vegans ont aussi leur jeu vidéo ! Édité par Kitty Tea Studio, Blood Food vous propose de fuir un abattoir, dans la peau d’un super-poulet !

Soutenu par l’association L214

Blood Food est donc un jeu mobile gratuit. Dans celui-ci, un super-poulet, tout droit sorti de la poubelle d’un abattoir, décide d’aller sauver ses compagnons condamnés à une mort certaine.

« Plus qu’un jeu, Blood Food a l’ambition de sensibiliser les utilisateurs au rapport sanglant que nous entretenons avec les animaux d’élevage. Testé et approuvé par L214 ! » ajoute l’association de protection animale.

Dynamique, coloré et rythmé par une musique rock énergique, Blood Food est un jeu de type runner, développé et édité par Kitty Tea Studio.

La prise en main du jeu est ultra simple, mais l’éditeur recommande une certaine dextérité pour arriver au dixième niveau ! Il vous suffira de guider un super-poulet en évitant les nombreux pièges, les terribles broyeuses ou les scies circulaires de l’abattoir qui risquent de le réduire en… Nourriture pour humain.

Et sur le parcours, il faudra récupérer le plus de clés libératrices possible, pour ouvrir les cages des autres animaux !

Un jeu qui veut aussi informer

Les développeurs ne cachent pas que, outre le jeu, Blood Food se donne aussi pour mission d’informer. Ainsi, lors de la sélection du niveau, un compteur donne, en temps réel, le nombre d’animaux terrestres abattus dans le monde. Et selon l’ordre décroissant d’animaux tués, par espèce : poulets et poules, canards, cochons, lapins, dindes, oies, moutons, chèvres, vaches et veaux, buffles…

Ce compteur peut indiquer le nombre d’animaux abattus par jour, par mois ou par an… Selon l’option choisie par le joueur.

Le héros du jeu n’a pas été choisi par hasard ! En effet, les poulets sont les animaux terrestres les plus exploités au monde. L’un d’entre eux guidera l’utilisateur tout au long du parcours et l’aidera à attraper, à chaque passage de niveau, une carte renseignant sur les conséquences néfastes de notre consommation de viande. Ces informations, basées sur des données de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture), nous en apprennent plus sur les conditions de vie des animaux dans les élevages industriels. Mais aussi sur les conséquences environnementales de l’élevage…L214

Si Blood Food assume son côté trash, il sensibilise sans culpabiliser. « Les concepteurs du jeu ont eu l’intelligence de dénoncer un système plus que des individus. Blood Food amène les joueurs à réfléchir sur leur propre consommation de viande. Et à envisager un futur où les animaux seraient libres » !

Une fois qu’on a commencé à jouer à Blood Food, on ne peut plus s’arrêter ! Les concepteurs nous livrent ici un jeu de grande qualité avec une difficulté progressive parfaitement dosée. Et quoi de plus réjouissant que de libérer des animaux de leurs cages ! Mais le jeu est aussi là pour mettre en avant le rapport sanglant que nous entretenons avec les animaux. Qui, lui, n’a rien de fictif. Avec L214, nous souhaitons soutenir ce jeu, car il va chercher les gamers sur leur propre terrain. Et les invite avec intelligence et malice à découvrir la réalité de l’industrie de la viande.Sébastien Arsac, cofondateur de L214

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.