Sonic Mania Plus : 24 ans après, Sonic est (vraiment) de retour !

Testé sur une version PS4 fournie par l'éditeur

Véritable cadeau touché par la grâce, pour les fans du hérisson bleu, sorti il y a un an, Sonic Mania est de retour avec ce p’tit truc qui lui manquait à l’époque : une version physique du jeu. Cerise sur le gâteau : il embarque quelques nouveautés, pour le plus grand bonheur des adorateurs de Sonic !

C’est beau, le rétro !

On ne va pas se mentir, avec la licence Sonic, Sega rame depuis maintenant pas mal d’années ! Le passage du hérisson bleu à la 3D ne lui a pas toujours fait honneur. Et même si, à mon sens, le dernier Sonic Forces remontait à sa façon le niveau ! Un bon jeu, mais handicapé par une orientation très jeune public, dont la trop grande facilité réduisait la durée de vie comme peau de chagrin. En revanche, on oubliera illico Sonic Lost World, ou (encore plus) Sonic 4.

Pour les fans hardcore de Sonic, rien n’égalera jamais Sonic 2, Sonic 3 ou encore Sonic et Knuckles. Sans vouloir sombrer dans un caricatural et lourdingue « c’était mieux avant » , je dois bien avouer que mes épisodes favoris restent Sonic 2 et Sonic CD (sur Mega-CD). Tout récemment, c’était donc vers un Sega Megadrive Classics Collection qu’il fallait se tourner pour retrouver le célèbre hérisson aux baskets rouges…

► Lire aussi : Sega Megadrive Classics : la compilation ultime pour les « nostalgeeks » de l’ère 16 bits ?

Aussi, quel ne fut pas notre plaisir de découvrir, il y a tout juste un an, un certain Sonic Mania ! Un jeu qui, enfin, faisait honneur à une époque disparue en revenant aux fondamentaux. Celle durant laquelle notre hérisson bleu était une légende, que dis-je, une icône du jeu vidéo. Et le seul capable de rivaliser avec un certain Mario !

Le secret ? Sonic Mania puisait son ADN dans le meilleur du Sonic 16 bits. Ses graphismes, ses niveaux, son ambiance, sa musique, ses mécaniques… Tout n’était qu’un vibrant hommage à l’époque de la Megadrive ! Un jeu développé par des fans amoureux et respectueux ! Un jeu développé en écoutant les suppliques d’autres fans… Bref, LE Sonic dont les amoureux du hérisson rêvaient était enfin là !

Enfin une version physique

Mais pour le passionné et collectionneur que je suis, Sonic Mania avait toutefois une limite. Non pas un défaut, mais un manque manifeste, qui m’avait empêché de craquer à l’époque. Il n’était disponible qu’en version dématérialisée. Et les téléchargements, ça va bien un moment, mais nous aimons aussi posséder les jeux en boite, messieurs les éditeurs !

Sega rectifie le tir aujourd’hui en nous proposant enfin une version physique digne de ce nom ! Et croyez-moi, avec cette galette, l’éditeur ne se moque pas de votre tronche ! Car pour un prix défiant toute concurrence (29,99€), cette version embarque :

  • Le jeu sur PS4, Xbox One, Switch ou PC
  • Un fourreau avec effet 3D
  • Un artbook de 32 pages
  • Une jaquette réversible pour transformer votre boite en jeu Megadrive !

 Rien que pour ce « collector » à moins de 30€, ce pack mérite le détour !

Sonic Mania, c’est quoi ?

Sonic Mania Plus est la version améliorée d’un jeu de plate-formes 2D, qui s’inspire graphiquement (et par son gameplay) des emblématiques épisodes 16 bits (Megadrive). L’action se déroule donc en scrolling horizontal, à grande vitesse. Le jeu reprend (et modifie parfois) des niveaux issus de Sonic the Hedgehog, Sonic 2, Sonic 3, Sonic & Knuckles et Sonic CD. Le fan va donc retrouver les célèbres Greenhill Zone, Chemical Plant ou Lava Reef…

Pour développer ce jeu, sorti initialement en version démat’ au cours de l’été 2017, Sega a fait appel au développeur indépendant australien Christian Whitehead. Celui-ci s’est fait aider par les studios Headcannon et PagodaWest. Le tout évidemment supervisé par Takashi Iizuka, le « patron » de la Sonic Team.

► Lire aussi : Pourquoi Sonic a t-il failli ne pas être un hérisson ?

Christian Whitehead étant, depuis l’enfance, un passionné de Sonic… Il a préféré revenir aux fondamentaux de l’ère 16 bits : inertie et vitesse d’origine au premier rang. Il en résulte un jeu qui constitue l’Eldorado des fans. Un titre qui marque surtout par le profond respect dont il fait preuve pour la franchise. Et pour le joueur, la vitesse, le gameplay et les sensations d’origine sont intacts !

Autrement dit, on retrouvera ici les bases ! On se déplace de gauche à droite, en allant de plus en plus vite. Nos héros peuvent sauter, grimper ou détruire des obstacles. Ils doivent ramasser des anneaux sur leur chemin, éviter des ennemis, et atteindre la fin de chaque niveau en respectant le timer. Les boss sont aussi de la partie, comme les 7 émeraudes à collecter, d’ailleurs ! Du coté du casting de base, le joueur va retrouver la « dream-team » : Sonic et son spin-dash, Tails qui peut planer un moment, et Knuckles et ses coups de poings…

Et si vous vous dites que le jeu ressemble à s’y méprendre à un best-of de Sonic, rassurez-vous : les niveaux connus sont plus longs et le level-design a subi un lifting. Les boss ont eux aussi été dépoussiérés (sans parler des p’tits nouveaux)… Et les développeurs ont imaginé de nouvelles mécaniques de gameplay, comme cette matière visqueuse qui vous permet de rebondir. Les 25 niveaux (ou Actes) du jeu (chaque zone est composée de deux stages) ressemblent aux originaux, mais avec pas mal de différences !

Qu’est-ce qui change ?

Cette nouvelle version de Sonic Mania apporte son lot de nouveautés, comme le laisse deviner le Plus qui vient s’ajouter au nom du jeu.

La plus visible est celle pour laquelle Sega a pas mal communiqué dernièrement : l’ajout de deux personnages. Le premier, Ray, est une sorte d’écureuil jaune qui peut voler à la Super Mario World (un mélange des facultés de Tails et Knuckles)… Pourquoi pas ! Le second, Mighty, est un tatou qui peut… Se mettre en boule pour éclater violemment ce qui se trouve en dessous avec un dash vertical ! Deux nouveaux héros qui apportent des mécaniques… Pas si indispensables que ça, à vrai dire… Mais ne tirons pas sur l’ambulance ! (Si vous possédez déjà la version démat’ de Sonic Mania, ils sont disponibles en DLC pour 4,99€).

En revanche, je suis beaucoup plus convaincu par le mode Bis (ou Encore) qui vient s’ajouter au menu. Il consiste non plus à finir le jeu avec des vies, mais après avoir sélectionné deux personnages (on peut à tout moment passer de l’un à l’autre). Mais si vous perdez vos deux héros, c’est le game-over. La solution pour aller le plus loin possible est donc de gagner des continues dans un mode bonus qui prend l’apparence d’un joli flipper en 3D. Hélas, avec une seule table disponible, ce flipper va vite devenir redondant.

Le mode Bis modifie également le jeu de base. Parfois de manière anecdotique (des petits détails ou la palette de couleurs revue)… Mais parfois aussi en modifiant totalement les niveaux d’origine (passages alternatifs, nouveaux boss, passages supprimés…).

Quelques ajouts pour le mode speedrun et un nouveau niveau (l’île des anges) complètent le tableau. On pourrait aussi parler du scénario qui, sans vous spoiler davantage, ouvre une porte vers Sonic Forces

Le jeu serait parfait si… Il n’y avait pas quelques petits défauts

Globalement, je suis enchanté par ce Sonic Mania Plus. Mais… Le gameplay n’est pas toujours limpide. Et je ne compte plus le nombre de fois où atteindre une plate-forme tient plus du coup de bol que du véritable skill. De même, il n’est pas toujours évident de comprendre ce que le jeu attend de nous face à un boss. Alors, on fait n’importe quoi, et on finit par le battre sans trop savoir comment…

Si le jeu reprend à la lettre toutes les qualités des Sonic 16 bits, il en reprend aussi les défauts. Et ici, je pense par exemple à la lisibilité qui, vitesse oblige, en prend parfois un coup. Comme sur Megadrive, une trop grande vitesse vous empêche parfois d’anticiper, et vous projette frontalement contre les ennemis ou contre les pièges (ravins, pics).

Si les fans seront heureux de retrouver des niveaux bonus em blématiques de la série, un gros bémol concernant la « chasse aux soucoupes » issu de Sonic CD (vous devez rattraper un OVNI, dans un monde en 3D). Autant le reste du jeu a subi un véritable lifting graphique, autant ce mode bonus semble avoir été repris tel quel. Il s’affiche avec ses gros pixels et ses textures parfois approximatives. Le mode est pourtant l’un des bonus-games les plus intéressants des premiers jeux Sonic. Dommage qu’il n’ait pas, lui aussi, fait l’objet d’une rehausse.

Enfin, je terminerai sur une bonne idée : le multi jusqu’à quatre joueurs ! Merci, Sega, d’y avoir pensé. Mais sauf erreur de ma part, ce mode n’est accessible qu’en multi-local. Personnellement, ça me va très bien. Mais j’ai une petite pensée pour nos lecteurs avides de modes online…

Au final

Sonic Mania Plus n’est rien d’autre que le meilleur jeu Sonic sorti depuis 24 ans, avec Sonic 3 sur Megadrive. Plus qu’un hommage, il s’inscrit dans la continuité des jeux 16 bits, en respectant tout ce qui fait l’ADN de la franchise : gameplay, vitesse, sensations…

Reste à savoir si l’achat de ce nouvel opus est indispensable si vous possédez déjà Sonic Mania. Et la réponse est « non » si vous vous moquez de posséder le jeu en version physique. Puisque le nouveau contenu est annoncé en DLC pour 4,99€, et que l’on peut très bien s’en passer. Encore que, rien que pour le mode Bis…

En revanche, si vous ne connaissez pas encore Sonic Mania mais que vous êtes fan de Sonic… Il devrait exister une loi pour vous obliger à posséder cette version, que vous pourrez exposer fièrement dans votre collection. Version améliorée de son aîné sorti il y a un an, Sonic Mania Plus est tout simplement le meilleur jeu Sonic the Hedgehog sorti depuis un quart de siècle. Derrière ce jeu aux allures de « p’tit hommage rétro sympa » se cache en réalité l’une des grosses pépites du moment !


Sonic Mania Plus

 

Supersonic :

  • C’est du Sonic Mania
  • Le mode Bis (ou Encore)
  • Un voyage dans les années 90
  • La jouabilité d’époque
  • Les niveaux ont été améliorés
  • 25 Actes assez longs
  • Du pixel-art bien réalisé
  • Cinq personnages jouables
  • La bande-son
  • Un jeu qui fait honneur à la licence
  • Quelques easter-eggs cachés
  • Des petits plus bien sympas pour moins de 30€

Sonic maniaque :

  • Pas tant que ça de nouvelles zones (par rapport à Sonic Mania)
  • Gameplay qui a parfois quelques ratés
  • Un seul flipper pour les bonus du mode Bis
  • Les bonus-games issus de Sonic CD méritaient meilleur traitement
 .
24 ans après Sonic 3 (Megadrive), et après moult essais infructueux, voici enfin LE VRAI Sonic the Hedgehog 4. Autrement dit, voici le très attendu jeu qui s'inscrit dans la continuité des légendes Megadrive. Un peu comme si Sega nous faisait oublier les jeux 3D pour renouer avec le Sonic monumental, avec le champion du plateformer 2D à grande vitesse. Un incontournable ? Assurément !
90%
Ouiiii !

24 ans après Sonic 3 (Megadrive), et après moult essais infructueux, voici enfin LE VRAI Sonic the Hedgehog 4. Autrement dit, voici le très attendu jeu qui s'inscrit dans la continuité des légendes Megadrive. Un peu comme si Sega nous faisait oublier les jeux 3D pour renouer avec le Sonic monumental, avec le champion du plateformer 2D à grande vitesse. Un incontournable ? Assurément !

  • Direction artistique
  • Jouabilité
  • Bande-son
  • Durée de vie

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.