Lego Les Indestructibles : un bon jeu, mais un jeu Lego qui ne sort pas de sa zone de confort

Testé sur une version PS4 fournie par l'éditeur

Après avoir touché à Jurassic World, Star Wars, Harry Potter, Le Hobbit ou encore Avengers… Les briques Lego s’attaquent aujourd’hui à un monument du catalogue Disney-Pixar ! Avec Lego Les Indestructibles, TT Games et Warner Bros vous emmènent sauver le monde aux cotés de la famille Parr.

Dans la famille Indestructibles, je voudrais…

Pour les ceusses qui auraient passé le dernier quart de siècle dans une grotte et découvriraient ici les Indestructibles… Sachez que nous allons parler aujourd’hui d’un film d’animation du studio Disney-Pixar. Les Indestructibles est un long-métrage qui met en scène une famille tout à fait banale. Mais lorsque le mal fait son apparition, tous revêtent leur masque et leur tenue rouge pour devenir des super-héros… Les Indestructibles !

Et dans la famille Indestructibles, je voudrais… Le père : Bob Parr alias Mr Indestructible possède une force surhumaine. Sa femme, Helen Parr peut devenir Elastigirl (je vous laisse deviner ses pouvoirs). Ils ont trois enfants : Flèche (un garçon qui court très vite) et sa soeur Violett (qui peut créer des champs de force). Enfin, le petit dernier, Jack-Jack, n’a pas encore révélé ses pouvoirs… Le premier film dévoile qu’il semble en posséder pas mal… Et des bien costauds !

Comme dans la plupart des films du genre, on retrouvera un allié (Frozone et son pouvoir du froid) ; un génie créateur de gadgets surpuissants (Edna Mode)… Et bien entendu, un antagoniste. Et ici, le grand méchant s’appelle Syndrome.

Le premier film est sorti en 2004. Et 14 ans plus tard, la joyeuse famille a fait son retour au cinéma, puisqu’un Indestructibles II vient tout juste de sortir en salles, au mois de juin. Et bien entendu, c’est de ces deux longs-métrages que va s’inspirer le jeu Lego qui nous intéresse aujourd’hui !

Plus « 2 » que « 1 » !

À vrai dire, comme pour contredire ce que j’écrivais plus haut, le jeu s’inspire en fait davantage du second film que du premier. En témoigne le début de l’aventure qui nous plonge dans la vie des Parr à la fin du premier long-métrage, avec l’attaque du Démolisseur (je n’en dirai pas plus pour éviter les spoilers).

Et sans trop en dire (si vous n’avez pas vu le film, sautez ce paragraphe), le jeu démarre réellement avec l’arrivée de Winston Deavor, qui veut redorer l’image des Super-Héros. Misant tous ses espoirs sur Elastigirl, il l’envoie en mission, pendant que Bob reste s’occuper des enfants à la maison…

Une fois l’aventure terminée (six niveaux), vous pourrez néanmoins revivre des chapitres tirés de la première aventure. Ceci ajouté au désormais classique « mode libre » vient rallonger une durée de vie un peu chiche. Vous devrez refaire chaque niveau avec des personnages alternatifs, afin de débloquer des zones jusqu’alors inaccessibles. Notez aussi que plus de 110 personnages sont à débloquer, dont des héros d’autres films Pixar (comme Merida de Rebelle, ou Dory par exemple).

Pour le reste, on est dans un jeu Lego. C’est donc sans surprise que vous allez devoir collecter un grand nombre de pièces Lego dans les niveaux ; sauver des citoyens en danger et arrêter des malfaiteurs ; ou trouver des minikits et des Indestructibriques dans chaque tableau ; ou encore économiser pour vous offrir les fameuses briques rouges qui servent à cheater ; des briques dorées à collectionner… Bref, comme je le disais plus haut : c’est un jeu Lego !

Un gameplay accessible, mais générique

Comme tous les jeux Lego, Les Indestructibles ne déroge pas à la règle des titres très accessibles, qui peuvent être pris en main en quinze secondes par un adulte ou par un enfant de cinq ans.

Un gameplay simple à comprendre… Et simple tout court ! Ici, ne comptez pas faire dans la subtilité : la plupart du temps, votre activité principale va consister à tout détruire autour de vous… Et à distribuer généreusement des baffes… Tout ça en spammant la touche d’action. Heureusement, quelques mécaniques viennent apporter un peu d’originalité, comme la combinaison de pouvoirs. Autrement dit, deux personnages peuvent combiner leurs facultés, pour plus d’effet (la notion d’entraide entre les membres de la famille est très marquée). Violett et Flèche peuvent ainsi s’associer pour obtenir une boule protectrice se déplaçant à très grande vitesse.

► Lire aussi : Lego Les Indestructibles : les premiers cheat-codes

Histoire de sortir de la monotonie des combats, vous pourrez aussi parfois déclencher une technique spéciale, propre à chaque personnage. Au bout d’un certain nombre de beignes distribuées, vous pouvez lancer cette attaque qui dévaste d’un coup tous les ennemis alentour.

The Lego’s touch !

Si, comme moi, vous avez l’habitude de jouer aux jeux Lego, alors le copieux menu qui vous attend ne vous surprendra pas vraiment. Pour ce qui est de la réalisation technique, Lego Les Indestructibles s’inscrit encore une fois dans la continuité : le tout reste plus que correct, mais on ne remarquera pas non plus un gap énorme avec les dernières productions de TT Games… La faute sans doute à un moteur graphique qui commence sérieusement à dater.

On va donc retrouver ici quelques bugs récurrents dans la série : aliasing, chutes de frame-rate… Sur ma PS4 « classique » j’ai également pu noter quelques lags, et un freeze, m’obligeant à rebooter la console.

La jouabilité manque parfois de précision, et il n’est pas rare de se bloquer dans les éléments du décor, ou dans des hit-boxes. De même, il n’est pas rare de se louper sur certaines actions justement à cause de ce manque de précision dans le gameplay. Et ce n’est pas le placement de caméra qui va vous aider, ayant lui-même quelques ratés. Le jeu perd en lisibilité dès lors que vous jouez en multi-local (à deux).

Fait qui devient hélas de plus en plus fréquent avec les derniers jeux Lego, ce qui pourrait être un immense bac-à-sable vous offrant beaucoup de liberté… Est en fait énormément scripté. Alors, oui évidemment, vous pourrez vous arrêter dans la quête principale pour flâner, mais… Le chemin est perpétuellement balisé, les chapitres sont fléchés et impossibles à rater. Et je ne parle même pas des (trop) nombreux indices vocaux ! Le jeu est, à mon sens, trop dirigiste. Et cette automatisation des quêtes nuit à la durée de vie et au challenge qui en prend un coup. Vous privant du plaisir de la recherche.

Des défauts récurrents

Le principal défaut du jeu est, comme vous avez pu le comprendre, qu’il n’est qu’un jeu Lego comme tous ceux qui l’ont précédé. Certes, la qualité est là, TT Games sachant très exactement où se situe sa zone de confort (et n’en sort pas vraiment). Mais ce titre manque d’idées nouvelles, de cette petite touche d’ambition et de folie qui nous fait tant aimer la série. Le titre risque donc de se cantonner en premier lieu aux fans de la marque, ou aux plus jeunes.

Fait assez étonnant : on a l’habitude d’apprécier les jeux Lego pour leur humour, pour leur ton décalé. C’est un peu la marque de fabrique Lego, qui va vous faire poiler même dans les moments tragiques… Quand Gandalf fait le grand plongeon avec le Balrog, ou quand Harry Potter se fait martyriser par les Dursley. Pourtant, assez étrangement, ça ne fonctionne pas aussi bien ici. C’est fun, mais… Pixar étant aussi connu pour ses excellentes punchlines, je m’attendais à ce que les développeurs se lâchent encore plus que d’habitude. Le jeu est drôle, mais moins que je ne l’aurais espéré.

Il faut dire que les dialogues sont hélas, un peu trop souvent à mon goût, entachés par des soucis de synchronisation labiale. C’est bête, mais du coup, notre attention se focalise sur ces mouvements de lèvres mal synchronisés, nous faisant rater quelques blagues…

Pour revenir aux problèmes inhérents aux jeux Lego, je retrouve ici, à mon grand désespoir, ces pu¥⊕ξ de temps de chargement qui me laissent le temps de prendre une douche, préparer le repas du soir et faire une sieste… Tout ça le temps de passer de la ville à un niveau, par exemple.

Au final

Bien que je sois bon client des jeux Lego, ce Lego Les Indestructibles est un titre que j’ai parcouru en mode « pas plus que ça » ! Est-ce parce que Les Indestructibles n’est pas mon Pixar préféré ? À moins que ce ne soit parce que les jeux Lego finissent par tous se ressembler ? Des univers différents et quelques nouveautés… Mais des quêtes et objectifs similaires, un gameplay et un découpage quasi identique à chaque fois… Lego Les Indestructibles est juste… Un nouveau jeu Lego !

Que l’on soit bien d’accord : je ne suis pas en train d’écrire que le jeu est mauvais. Il est très agréable à jouer et embarque toutes les qualités qui font d’un jeu Lego une valeur sûre ! Mais… Il manque clairement de nouveauté, voire de folie. On le recommande cependant aux familles qui recherchent un titre à parcourir ensemble.

Lego Les Indestructibles est donc un jeu vraiment sympa à jouer. Que l’on ne peut que vous recommander si vous êtes fan des jeux Lego. En revanche, ne vous attendez pas à trouver ici le titre qui va révolutionner la marque.


Lego Les Indestructibles

 

Super-Héros :

  • Visuellement très chouette
  • Les deux films réunis sur un même CD
  • La musique officielle des films
  • Un jeu très accessible
  • Deux vastes villes, truffées d’objectifs
  • 113 personnages à débloquer
  • Pouvoir combiner deux personnages
  • Beaucoup de choses à collectionner
  • La co-op en local
  • L’humour des jeux Lego…

Super-zéros :

  • … Mais un humour sous-exploité
  • Jouabilité parfois imprécise
  • L’aventure est trop courte, peu de challenge
  • Les temps de chargement
  • Quelques soucis de synchro labiale
  • Un énième jeu Lego qui en reprend 90% du principe : ce n’est pas celui-ci qui va innover !
 .
Lego Les Indestructibles n'est pas un mauvais jeu, loin de là ! C'est même un très bon titre qui va vous faire passer un délicieux moment, encore plus si vous êtes fan des films Pixar. Hélas, il pêche principalement par son manque de surprise. Lego Les Indestructibles est un bon jeu vidéo... Mais un soft qui s'inscrit dans la moyenne des jeux Lego, sans vraiment de folie, voire d'ambition....
73%
Oui, mais...

Lego Les Indestructibles n'est pas un mauvais jeu, loin de là ! C'est même un très bon titre qui va vous faire passer un délicieux moment, encore plus si vous êtes fan des films Pixar. Hélas, il pêche principalement par son manque de surprise. Lego Les Indestructibles est un bon jeu vidéo... Mais un soft qui s'inscrit dans la moyenne des jeux Lego, sans vraiment de folie, voire d'ambition....

  • Réalisation
  • Jouabilité
  • Ambiance sonore
  • Durée de vie

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.