Retour de Conférence E3 : doit-on considérer que le Nintendo Direct est un bide ?

Indéniablement, la conférence, ou plutôt le show E3 2018 le plus controversé est celui de Nintendo. Beaucoup ont été déçus, et la décrivent comme le plus « nul de l’histoire de Nintendo » ! Et cela méritait que l’on y revienne, pour une explication de texte, en trois actes…

Acte 1 : Sur fond de déception

Lorsque le géant japonais a refermé son Nintendo Direct, mardi en début de soirée, l’impression générale était la déception. Et ce sur plusieurs points. Tout d’abord sur la forme : des jeux très attendus totalement absents… Un Nintendo qui clôt son show sans même vous dire au revoir en partant… Et un déséquilibre évident entre Super Smash Bros Ultimate et… Les autres jeux !

Alors oui ! Sur le fond, on aura eu un début de show avec de l’annonce. Et pas des moindres ! Le colosse Fortnite dispo le jour même sur Switch… Un Fire Emblem Three Houses pour le printemps (repoussé car initialement annoncé pour 2018)… Du Pokemon Let’s Go Pikachu et Evoli… Un nouveau Mario Party pour l’automne… Un surprenant Daemon X Machina

Bilan des courses : nous n’aurons vu ni Yoshi Switch (repoussé à 2019), ni Metroid Prime 4, ni Luigi Mansion (remake du premier annoncé récemment)… Et encore moins de No More Heroes… Je n’ose même pas parler de ceux qui attendaient un Animal Crossing sur Switch !

Acte 2 : Une longue liste bâchée en moins de cinq minutes

Puis, vient le plus incompréhensible. Dans une séquence qui aura duré moins de cinq minutes, Nintendo nous balance une salve d’annonces, parfois importantes, sans plus d’explications ! En mode « on s’en fout, vous le saviez déjà » ! Mais… Pour beaucoup de ces titres, nous aurions aimé en voir plus !

D’autant qu’une polémique commence à gagner du terrain autour de la Switch ! Pendant cet E3, nous en aurons vu des bombes ! Mais aussi énormément de titres déclinés sur tous les supports… Sauf la Switch ! Et beaucoup commencent à se demander si les éditeurs tiers ne sont pas tout simplement en train de déserter le terrain ! Ici, Nintendo avait l’occasion de montrer que non… Mais ne l’a pas fait…

► Lire aussi : Fire Emblem : Three Houses sortira sur Switch au printemps prochain

Comme je l’ai dit, la liste est longue. Alors, comme l’a fait Nintendo, voici donc en speed la liste et les dates (quand on les a), des jeux « expédiés » :

  • Arena of Valor (Tencent Games) : automne 2018
  • Ark Survival Evolved (Studio Wildcard) : automne 2018
  • Captain Toad: Treasure Tracker (Nintendo) : 13 juillet 2018
  • Carcassonne (Asmodee Digital) : sortie en fin d’année
  • Crash Bandicoot N-Sane Trilogy (Activision) : 29 juin 2018
  • Dark Souls Remastered (Bandai Namco) : été 2018
  • DLC Donkey Kong Adventure pour Mario + The Lapins Crétins: Kingdom Battle (Ubisoft) : 26 juin 2018
  • DLC Octo Expansion pour Splatoon 2 (cette semaine !)
  • Dragon Ball Fighter Z (Bandai Namco) en 2018
  • Fallout Shelter (Bethesda) : déjà disponible
  • FIFA 19 (Electronic Arts) : le 28 septembre 2018
  • Hollow Knight (Team Cherry) : déjà disponible
  • Just Dance 2019 (Ubisoft) : 25 octobre 2018
  • Killer Queen Black (LiquidBit) : fin d’année
  • Mario Tennis Aces (Nintendo) : 22 juin 2018
  • Mega Man 11 (Capcom) : 2 octobre 2018
  • Minecraft version boite (Mojang AB) : 21 juin 2018
  • Monster Hunter Generations Ultimate (Capcom) : le 28 août
  • Ninjala (GungHo Online Entertainment, Inc.) : printemps 2019
  • Overcooked 2 (Team 17) : le 7 août
  • Paladins: Champions of the Realm (Hi-Rez Studio) : disponible
  • Pixark (Snail Games USA) : automne 2018
  • SNK Heroines: Tag Team Frenzy (NIS America) : le 7 septembre
  • Starlink (Ubisoft) : le 16 octobre 2018
  • Sushi Striker (Nintendo) : disponible
  • The World Ends With You Final Remix (Nintendo) : automne 2018
  • Wasteland 2: Director’s Cut (inXile Entertainment) : automne 2018
  • Wolfenstein II: The New Colossus (Bethesda) : le 29 juin

Acte 3 : Super Smash Bros Ultimate

Nintendo avait prévenu : c’était SON gros titre pour cet E3 ! Super Smash Bros Ultimate, prévu sur Switch pour le 7 décembre. Pour plus de détails sur le jeu, regardez ici.

Et là, troisième déception pour les spectateurs ! Sur les 43 minutes qu’aura duré le Nintendo-Direct, SSBU démarre à la 17e ! Soit environ 26 minutes de Super Smash Bros Ultimate, et le reste pour tous les autres jeux !

Alors, certes, c’est plutôt bien si vous êtes fan de Super Smash Bros Ultimate, mais… Si vous n’aimez pas le jeu ? Tous les goûts sont dans la nature, et certains joueurs n’aiment pas SSB ! Et eux, je peux vous dire qu’ils ont été trèèèèès déçus par cette conférence !

Interminable tuto

Et les fans du crossover de baston ? Je ne suis même pas sûr qu’ils aient pris leur pied ! Car oui, la hype est montée en flèche à l’annonce du jeu, de son casting, et de sa date de sortie. Et j’en étais ! Mais a suivi un interminable tutoriel sur les personnages. Une présentation de chaque perso rappelant la vidéo d’intro qui vous guide au début du jeu.

Soit une vingtaine de minutes de trop, qui auraient parfaitement trouvé leur place lors des Treehouses qui ont suivi ! Mais pas ici ! Nous voulions du jeu, de l’annonce, et pas un tuto ! Et je ne m’étendrai pas sur le finish du show : quand beaucoup d’éditeurs ont ponctué leur conférence avec une annonce surprise, Nintendo se contente de dévoiler un nouveau personnage (Ridley) pour Super Smash Bros Ultimate… C’est bien, mais c’est pas top ! Et le pire, c’est qu’à la fin, Nintendo ne nous aura même pas fait un bisou avant de partir !

Bilan : des raisons ?

En conclusion, ce Nintendo Direct E3 aura pu vous hyper si vous êtes fan de Pokemon ou de Super Smash Bros… Mais sinon… C’est plus compliqué. Et la question qui se pose désormais est : que retiendra t-on de cet E3 Nintendo ? Me donne t-il envie d’acheter une Switch ?

Pourtant, en toute objectivité, je me dois de faire l’avocat du diable. D’une part, des annonces, nous en avons eu, et pas mal en plus ! Certes, bâclées, mais quand même ! Le problème, c’est qu’elles se situent toutes dans la longue liste bâchée en 3 minutes !

De plus, on sait d’expérience que l’E3 n’est pas le point-fort de Nintendo ! Et avec toutefois beaucoup de prudence, sans m’avancer, je suis convaincu que, comme les années précédentes, Nintendo annoncera de grosses licences en août, lors de la Gamescom ! Car on sait également que Nintendo n’annonce ses jeux que lorsqu’ils sont très avancés (en termes de développement), voire sur le point de sortir. N’hésitant pas à multiplier les Nintendo-directs entre les salons pour des révélations surprise !

► Lire aussi : Fortnite sera disponible ce soir à 23 h sur Switch

Toujours est-il que, pour cet E3, Nintendo n’était pas en harmonie avec les joueurs, pas du tout dans le même état d’esprit ! Pour les gamers, l’E3 est une grande fête du jeu vidéo ! Et avec détachement, Big N s’est contenté de nous offrir avec maladresse le Nintendo-Direct qu’il aurait pu nous sortir en mars, ou en novembre ! La Switch est une bonne console, qui mérite sérieusement que l’on s’y attache ! Et mon grand regret est que, mardi, Nintendo avait l’attitude de « celui qui n’y croit pas » confirmant le statut de « console d’appoint » d’une Switch qui ne mérite pas ça… Car croire en SSBU ne suffit pas, encore faut-il ne pas se détacher du reste !

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.