Dans les coulisses du jeu vidéo : différents types de bande-annonces pour faire monter l’envie

0 138

C’est un élément capital, essentiel, dans la machine de communication autour du jeu vidéo : ses trailers (ou bandes-annonces). Et ici, c’est de manière délibérée que nous parlons au pluriel. Car des bandes annonces, il en existe plusieurs types différents, qui vont se succéder dans le processus de comm’ autour du jeu. Et c’est ici que nous allons vous détailler tout cela.

Entre l’annonce d’un jeu et sa sortie (voire après sa publication), le processus est toujours le même. Régulièrement, l’éditeur (mais parfois aussi les développeurs) lâche de nouvelles bandes-annonces, que nous vous relayons dans la foulée. S’il existe beaucoup de types de bandes-annonces, en voici les principales (certaines faisant parfois l’objet de séries de vidéos).

1 – Le teaser, ou « teaser-trailer » … Ou encore « reveal trailer »

Et nous voici donc, fort logiquement, au tout début du processus. La première communication, la toute première bande-annonce. Appelée « teaser » son rôle est… de teaser le jeu, comme son nom l’indique. Les développeurs y dévoilent leur projet pour la première fois.

Autrement dit, ce trailer ne nous dit presque rien. Il laisse juste deviner des choses. Une image, un détail, quelques mots en quelques secondes. Parfois, le nom du jeu n’est même pas évoqué. Et seuls les vrais fans y trouveront les références faisant écho à leur licence préférée. La presse s’empare alors de l’info, avec de nombreuses spéculations… En attendant d’en savoir plus !

Pour illustrer cette explication, voici un teaser trailer dévoilé dernièrement par Sega. Au moment où vous lirez cet article, le jeu n’a pas encore été confirmé. Mais on devine qu’il s’agit ici d’un prochain Sonic Racing :

2 – Le Cinematic-trailer

Les gros éditeurs en raffolent ! Cette bande-annonce est composée de cinématiques extraites du jeu. C’est donc le trailer qui va vous balancer du lourd à la figure, qui va vous mettre en extase face à des images criantes de réalisme ! Pour l’éditeur, le but est de montrer « qui est le patron, qui a la plus grosse ! » (la formule est imagée, mais vous comprenez l’idée…).

Le cinematic-trailer n’arrive pas forcément à ce stade du développement du jeu. Parfois il peut arriver plus tard. Mais généralement, révéler un « cinematic » assez tôt permet de vendre du rêve en attendant tout le reste. Et de montrer ce que le moteur graphique a dans le ventre.

Mais comme son nom l’indique, le cinematic-trailer ne dévoile que des séquences de transition, qu’une ambiance sublimée par des moteurs poussés dans leurs retranchements… Avec cette attente du joueur : désormais, il veut voir du gameplay !

3 – Le gameplay trailer

Pour tout vous dire, cette bande-annonce est celle qui nous intéresse le plus ! Car si les jeux vidéo offrent aujourd’hui un spectacle de tous les instants, n’oublions pas que l’essentiel est l’expérience. Et donc la jouabilité ! Et le joueur veut savoir à quoi ressembleront les phases de gameplay. Ce qu’il aura devant les yeux une fois la manette en main. Car de nombreux titres ont su nous éblouir avec leurs cinématiques… Mais une fois en jeu, c’était une autre histoire !

Pour l’anecdote, voici d’ailleurs un bon moyen d’évaluer un jeu avant sa sortie : un développeur qui rechigne à montrer du gameplay de son jeu avant sa sortie n’est pas bon signe ! Mais si certains sont plutôt avares dans ce domaine, d’autres multiplient les « gameplay-trailers » et on ne va pas s’en plaindre !

La plupart des développeurs clarifieront les choses d’entrée en précisant cette fameuse formule : « Work in progress« … Autrement dit, « le jeu est encore en développement, alors, ne tenez pas compte de ce que vous allez voir pour le moment ».

4 – Le dev’ Diary

Tous les studios de développement ne le font pas. Pourtant, je dois bien vous avouer qu’à titre personnel, j’apprécie énormément la démarche. Passionné (comme vous vous en doutez) par les jeux vidéo, j’aime lorsqu’un studio nous propose des « Dev’ Diaries », ou « Journaux des développeurs » (ou parfois « carnet des développeurs » ) ! Mine de rien, ça crée des liens !

Avec ce type de trailer, vous retrouverez des membres de l’équipe (chara-designer, level-designer, chef de projet…) qui vont vous expliquer, vidéos à l’appui, leurs petits secrets de développement. Pourquoi ont-ils choisi tel type de gameplay ? Quelles sont les difficultés qu’ils ont rencontré ? Comment cela va t-il se passer avec les loots ? Quid du mode online ? Plus rien ne vous échappera ! D’autant que certains studios déclinent ces journaux en séries de plusieurs vidéos…

5 – Le trailer « Horizon »

Si vous cherchez celui-ci sur internet, vous risquez de voir Google vous présenter toutes les bandes-annonces d’Horizon Zero Dawn, ou de Forza Horizon. Pourtant, il s’agit bien d’un type de trailers, que l’on trouve pour les jeux Ubisoft notamment !

Le « Horizon Trailer » est une bande-annonce vous présentant les décors du jeu, son ambiance… Mettant parfois l’accent sur ses jeux de lumière, sur les interactions entre les PNJ… Bref, ce trailer va vous présenter l’environnement dans lequel le héros va évoluer.

6 – Le « Story Trailer »

Le jeu va bientôt sortir, mais il est encore trop tôt pour envisager la bande-annonce définitive ! Nous avons vu les cinématiques, le gameplay, quelques trucs des développeurs… Et quel est le point important dans un jeu, mais que nous n’avons pas encore évoqué ? Son scénario bien sûr !

Et c’est le rôle du « story-trailer » que de vous expliquer, en quelques images, ce dont il sera question. Qui est le héros ? Quelles sont ses motivations ? Pourquoi est-il plongé dans cette aventure ? Qui est le méchant ? Quelle est l’intrigue générale ?…

7 – Le « launch-trailer »

Nous y voilà ! En français dans le texte, on parlera ici de « trailer de lancement » ! Deux, ou trois ans après le lancement du projet… Il accompagne généralement la sortie du jeu. Parfois même, il reprend la séquence d’introduction du soft.

En version longue, ou en version courte, c’est le trailer que vous allez trouver un peu partout ! Avant vos vidéos préférées sur YouTube, sur la boutique en ligne de votre console… Cette bande-annonce est particulièrement soignée, et pour cause : c’est elle qui a pour mission de vous donner envie de dépenser 60€ dans ce jeu ! Avec un message ô combien capital : le jeu est disponible (ou « il arrive dans trois jours » ).

8 – Le TV-Commercial Trailer

Comme vous pouvez le deviner grâce à son nom, nous avons ici quasiment la même chose que le launch-trailer, avec le même objectif.

À un détail près : le TV-Commercial est plus court (entre 30 secondes et une minute, parfois un peu plus). Mais lui ne tournera pas sur Internet. Il est destiné à être bombardé pendant les pages de pub à la télévision !

9 – L’Accolade-trailer

Le phénomène n’est pas vraiment nouveau, mais a tendance à se multiplier depuis quelques mois. L’accolade-trailer est tout simplement une bande-annonce post-sortie du jeu, avec un maximum d’appréciations de la presse spécialisée. Notes ou avis… L’éditeur partage ici les meilleurs avis parus dans les tests, à propos de son jeu.

Mais attention : ce type de vidéo peut aussi être à double tranchant ! Car le joueur averti aura tendance à se méfier des accolades-trailers qui se contentent de reprendre des morceaux d’avis,  parfois sortis de leur contexte, sans relayer de notes… C’est louche !

Un jeu gratifié d’un maximum de 9/10 ou de 98% n’hésitera en effet nullement à publier ses notes. En revanche, un jeu moyennement apprécié par les spécialistes ne mettra pas en avant des 5/10 ou des « peut faire mieux ».

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.