Kingdom Come : Deliverance dévoile son trailer de lancement, et un mot des développeurs

Kingdom Come : Deliverance est disponible ce mardi 13 février, sur PS4, Xbox One et PC. Warhorse Studios et Deep Silver dévoilent le trailer de lancement de leur RPG médiéval.

Un RPG réaliste

Et c’est bien là ce qui nous intéresse dans ce titre : un RPG sans Elfes, sans Orques, sans dragons ou sans magie. Mais un RPG réaliste, qui vous fait véritablement voyager dans un Moyen Age réel.

Plus précisément, ce monde ouvert qui vous plonge dans une aventure épique en Bohême, royaume du Saint Empire Romain Germanique. Vous y incarnez Henri, qui veut venger la mort de ses parents en combattant l’envahisseur.

► Lire aussi : Voyagez dans le temps avec Kingdom Come : Deliverance

Dans Kingdom Come : Deliverance, vous allez participer à des quêtes qui changeront le cours de l’histoire. Et faire des choix aux nombreuses conséquences. Vous devrez explorer des châteaux majestueux, de profondes forêts, des villages qui fourmillent de vie et d’innombrables autres lieux inspirés de la Bohême médiévale !

Bien évidemment, nous vous en dirons plus avec notre test du jeu, à venir prochainement…

Financé par un Kickstarter

trailer de lancement Kingdom Come Deliverance

Aussi, c’est une campagne Kickstarter qui a permis de financer le jeu. Une campagne participative réussie qui lui permet d’être sur les rayons, aujourd’hui !

Quatre ans après la campagne sur Kickstarter, notre jeu est prêt à sortir. La tâche était énorme et notre équipe de petite taille ! Mais nous n’avons jamais renoncé à offrir ce que nous avions promis. Et à créer le jeu que nous nous imaginions. Avant toute chose, tout le monde chez Warhorse souhaite remercier la communauté et ceux qui, en contribuant au financement participatif, nous ont permis de donner vie à notre rêve. C’est grâce à vous tous que nous vous proposons de découvrir ce que nous pensons être une expérience de jeu de rôle unique !Martin Klima, producteur exécutif du jeu chez Warhorse Studios

Enfin, il ajoute que les impératifs de production d’un jeu imposent qu’une version de « lancement » soit prête en amont de la sortie officielle. Les développeurs auraient ainsi pu profiter du délai entre les deux pour se reposer. Ou pour créer du contenu supplémentaire, qu’ils auraient proposé en DLC.

► Lire aussi : Kingdom Come: Deliverance dévoile ses voix françaises

Nous avons préféré peaufiner la version finale du jeu. Les résultats sont évidents : les quêtes sont mieux équilibrées ; la progression générale est plus fluide ; le jeu affiche plus d’images par seconde et chaque aspect du jeu est plus policé. Le seul inconvénient est que les données de la première version du jeu ont changées pour la plupart, et qu’il faut les télécharger sous la forme d’une mise à jour. Cette mise à jour est assez lourde et cela risque de prendre du temps, et nous voulions nous en excuser. Nous pensons toutefois qu’après quatre ans d’attente, vous pourrez supporter un petit délai supplémentaire pour la télécharger le jour J et profiter pleinement du jeu.Martin Klima

► Lire aussi : Kingdom Come : Deliverance : de l’esprit, des combats et du Schnaps !

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.