Lego Marvel Super Heroes 2 : un casting XXL pour les fans de super-héros

Testé sur une version PS4 fournie par l'éditeur

À peine un mois après la sortie de Lego Ninjago (notre test ici), Warner Bros et Marvel rempilent. Cette fois ci pour nous plonger dans le Marvel Comics Universe. Lego Marvel Super Heroes 2 est, comme son nom l’indique, la suite d’un premier opus sorti en 2013. Et j’ai comme une soudaine envie de vous dire ce que je pense de ce jeu…

Star-Lord, Thor, Spiderman et tous les autres

C’est désormais devenu une tradition. Tels nos politiques français qui voyaient autrefois un certain honneur a être Guignolisés, toutes les grosses licences cinématographiques se doivent de passer par la case « adaptation en jeu Lego » ! Les développeurs eux-même n’accordant cet honneur qu’aux franchises en tête du box-office : Batman ; Le Hobbit ; Harry Potter ; Star Wars ; Marvel Avengers

Et à peine un mois après la publication de Lego Ninjago (qui s’inspire non pas du jouet, mais du film tiré des figurines), Warner Bros et Marvel s’unissent à nouveau pour nous proposer un second opus de Marvel Super Heroes.

Ici, nous allons donc retrouver tous les personnages en collants de Marvel, en mode « briques danoises » ! De Thor à Spiderman, en passant par Hulk, Iron man, Daredevil, Les Gardiens de la Galaxie, la Guêpe, Docteur Strange… Tous vont s’unir pour faire cause commune contre un ennemi redoutable : Kang le Conquérant !

Car ne vous y trompez pas ! Si le jeu tombe en pleine hype de Avengers : Infinity War, le scénario n’a rien à voir avec cet arc ! Ici, nous parlons bien d’une histoire inédite, avec un méchant puissant, mais qui n’a rien à voir avec le terrible Thanos. Cependant, c’est bien du look des héros des dernières productions cinématographiques Marvel dont se sont inspirés les game-designers. Ces personnages Lego reprennent les apparences et tenues des personnages campés par Chris Pratt, Chris Hemsworth (en version cheveux courts), Zoe Saldana, Robert Downey Jr, Chris Evans, Mark Ruffalo, etc…

Nom de Zeus, Marty !

L’aventure est particulièrement rythmée, et l’histoire va vous accrocher jusqu’au générique de fin… Bien qu’il ne soit pas LE scénario qui va bouleverser votre vision du Marvel Universe, le récit fait son job, et colle parfaitement à l’esprit plein de légèreté du soft.

Ici, le grand méchant de l’histoire n’est autre que Kang le Conquérant. Celui-ci dispose, entre autres, de la faculté de voyager dans le temps. Aussi, c’est une véritable poursuite spatio-temporelle qui s’engage, de Chronopolis au Far West, en passant par l’Egypte antique ou le New York City de 2099…

L’histoire débute avec Les Gardiens de la Galaxie, confrontés à Kang sur une planète lointaine. Après un premier niveau introductif, nos héros doivent battre un boss colossal, Eson le Chercheur. Mais une fois celui-ci vaincu, Star-Lord et ses amis constatent que Kang a pris la direction de la Terre, qu’il envisage de conquérir. Grâce à son pouvoir lui permettant de se déplacer dans l’espace et le temps, il y parvient quasi-instantanément. Il envoie alors tous les héros Marvel dans Chronopolis, un monde où les univers, les époques et les personnages Marvel se croisent…

Globalement, c’est ici un jeu « action-aventure » qui vous attend, avec parfois des combats entrecoupés par des QTE. Parmi les nouveautés, signalons que les ennemis disposent désormais d’une barre de vie. Les combats sont donc légèrement plus longs…

Fan, et collectionneur !

C’est un jeu Lego ! Autrement dit, si Lego Marvel Super Heroes 2 n’est pas vraiment compliqué, il vous promet une solide durée de vie, gonflée à bloc (si j’ose dire) grâce à sa collectionnite ! Autrement dit, vous allez finir le jeu une première fois (comptez en moyenne une heure par niveau), puis devrez retourner dans chaque tableau afin de viser le 100% pour chacun.

Pour vous parler avec des chiffres, vous allez devoir visiter 18 destinations. Au total, ce sont 236 personnages (héros et super-vilains) qui sont à débloquer. Comptez aussi 50 Stan Lee à sauver, ainsi qu’une jauge de pièce à remplir à 100% pour chaque niveau. Et si cela ne vous suffit pas, vous pouvez aussi tenter d’obtenir les 255 briques dorées, ou acheter les cheat-codes dont les 10 briques ne sont plus rouges, mais roses.

Le principe du jeu reste donc dans l’ensemble assez similaire aux autres titres Lego. Avec aussi (j’allais l’oublier) la possibilité de créer votre propre héros. Si le principe n’est pas nouveau, le mode « création de personnage » est ici plus poussé que d’habitude. Suffisamment en tout cas pour être signalé.

Aussi drôle qu’une bonne grosse vanne de Star-Lord !

Au niveau de sa réalisation, Lego Marvel Super Heroes 2 joue également la carte de la continuité, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts que ses aînés. C’est donc avec un plaisir non dissimulé que l’on retrouvera l’humour décalé des Lego.

Un humour, comme d’habitude, à double lecture (il parlera à la fois aux enfants et aux parents, mais pas pour les mêmes raisons). Avec également de nombreuses références. Quel plaisir de voir vos ennemis se trémousser lorsque Star-Lord lance la cassette de « Mr Blue Sky » !! Les comiques de service que sont Spiderman, Rocket et Star-Lord nous offrent de très bonnes punchlines.

Les décors sont tout simplement superbes, vivants, colorés… Et les cinématiques de toute beauté sont dignes d’un film d’animation. Mention spéciale pour l’interface du jeu, jusqu’à présent très générique, mais qui prend ici l’apparence de planches des comics Marvel, police comprise. Et l’on apprécie de voir une véritable variété dans le level-design : 18 destinations (et un hub), mais des niveaux qui ne se ressemblent pas.

Et si vous ajoutez à l’équation le soin particulier apporté à chaque personnage (tous logés à la même enseigne, les moins connus ne sont pas négligés pour autant)… Vous obtenez ce qui est sans doute le jeu Lego le plus beau et le plus réussi (même si Lego Ninjago nous avait déjà bien séduits).

Quelques ratés ?

Pourtant, le jeu a aussi ses limites, inhérents à la série Lego. Je pense notamment aux nombreux bugs d’affichage (des persos qui se coincent dans le décor, notamment), et aux chutes de framerate (plus rarement des freezes) lorsque l’affichage est trop chargé. Rageant lorsque l’on a la manette en main. Le monde ouvert souffre quant à lui d’un léger clipping. Mais par expérience, on sait que de prochains patches devraient corriger tout ça (croisons les doigts).

Gros ratage également avec la touche triangle (sur PS4) qui fait double emploi. Elle sert à la fois à changer de personnage, et à changer d’apparence lorsque votre héros peut se transformer (Banner en Hulk, Parker en Spiderman, etc)… Deux actions pour une même touche… Je préfère ne pas vous dire le nombre de fois où ces deux commandes vont entrer en conflit. Incompréhensible lorsque l’on réalise que ce problème ne date pas d’hier, et qu’il a déjà été de nombreuses fois critiqué…

Dans l’ensemble, avec plusieurs ennemis à l’écran, les combats sont souvent trop brouillons. Et le joueur regrettera assez fréquemment de frapper un allié, alors qu’il visait le vilain juste à coté. Ce manque de précision couplé avec une caméra qui se bloque parfois sans raison (voire qui se barre à l’Ouest)… Avouez que ça n’aide pas !

Le multi en co-op préférable au solo

Mais le plus gênant pour moi est l’IA, clairement aux fraises. Cela fait vraiment bizarre de voir des ennemis aussi neuneus, lorsque Lego Ninjago nous avait habitués à une IA rehaussée ! Et que dire de vos équipiers ? Il est dommage de les voir camper dans un coin, sans rien glander, pendant que vous vous farcissez des hordes d’ennemis. En conclusion, comme indiqué dans l’intertitre ci-dessus, il en devient beaucoup plus plaisant de jouer en co-op, que de traîner des boulets contrôlés par la machine.

D’autant que le jeu en multi offre pas mal de possibilités ! Tout d’abord, et c’est encore un classique, un ami peut venir vous aider à terminer les niveaux, en prenant la seconde manette. L’écran sera alors splitté, avec un rendu qui reste assez proche de l’affichage solo.

Mais le plus intéressant se trouve dans deux modes (Combatorium dans le Manoir) qui vous permettront de jouer jusqu’à quatre joueurs ! Le premier s’intitule « Faute d’accord » et devrait parler aux fans de Splatoon : il s’agit ici d’une guerre de territoire, à grand coups de peinture à balancer un peu partout. Le second, « Capture de Pierres d’Infinité » n’est autre qu’une capture de drapeau… Où le drapeau est remplacé par lesdites pierres, vous octroyant différents pouvoirs…

Au final

Les jeux Lego sont toujours des valeurs sûres. Et ce quel que soit votre âge ou votre profil de gamer. Le fan de Marvel aimera le coté fan-service du jeu. Le parent aimera le superbe cadeau à offrir à son enfant, avec qui il pourra partager de mémorables parties… Les jeux Lego visent un large public, et touchent tout le monde !

Oui j’aime la franchise, et ce volet est sans doute (selon moi), l’un des meilleurs ! Pas le plus innovant (Lego Ninjago Le Film était beaucoup plus réussi sur ce terrain)… Mais il n’empêche que ce Lego Marvel Super Heroes 2 est un titre dans lequel on rentre sans aucun problème, avec la promesse d’un jeu complet, avec une durée de vie énorme !

En conclusion, et malgré les défauts récurrents de la série, ce Lego Marvel Super Heroes 2 est le cadeau de Noël idéal si vous souhaitez faire plaisir à un enfant, ou si vous êtes fan de la série. Sans véritablement révolutionner la franchise, ce nouveau titre exploite le meilleur des jeux Lego, pour nous proposer l’un des incontournables de cette fin d’année !


Lego Marvel Super Heroes 2

Par The Lego Group, TT Games, Marvel Entertainment et Warner Bros Interactive Entertainment. Sur PS4, Xbox One, Switch et PC. Pegi : 7.

 

Super héros :

  • L’humour Lego toujours présent
  • Des graphismes superbes
  • L’interface façon « comics »
  • Les voix en VF
  • La mise en scène
  • Des modes jouables jusqu’à 4 joueurs
  • L’éditeur de Super-Heroes plus complet
  • Un énorme casting Marvel
  • Grande variété dans les niveaux
  • Du fan-service et de la collectionnite
  • La bande-son

Super zéros :

  • À l’écran, l’action manque parfois de lisibilité
  • Deux commandes en conflit sur la touche triangle
  • Quelques ralentissements et quelques bugs
  • La caméra qui se barre parfois en couille
  • Des combats souvent trop brouillons
  • Pas de nouveauté vraiment révolutionnaire
 .
Bien que Lego Marvel Super Heroes 2 ne propose pas vraiment de grosses nouveautés par rapport aux autres jeux Lego, sa richesse et sa réalisation aux petits oignons en font un hit à essayer absolument (à plus forte raison si vous êtes fan de Marvel). Et si vous avez, dans votre entourage, un enfant à qui vous voulez faire plaisir, voici un incontournable à glisser au pied du sapin !
88%
Ouiiii !!!

Bien que Lego Marvel Super Heroes 2 ne propose pas vraiment de grosses nouveautés par rapport aux autres jeux Lego, sa richesse et sa réalisation aux petits oignons en font un hit à essayer absolument (à plus forte raison si vous êtes fan de Marvel). Et si vous avez, dans votre entourage, un enfant à qui vous voulez faire plaisir, voici un incontournable à glisser au pied du sapin !

  • Direction artistique
  • Jouabilité
  • Scénario
  • Ambiance sonore
  • Durée de vie

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.