Star Wars Battlefront II : Electronic Arts révise sa politique de micro-paiements

0 272

Electronic Arts rêvait sans doute à un meilleur lancement pour Star Wars Battlefront II. Plombé auprès des joueurs par son modèle économique, EA a fait marche arrière.

Une enquête, en Belgique

Face au tollé provoqué par le système de micro-transactions, dans le jeu Star Wars Battlefront II, EA a décidé de suspendre ses micro-paiements… Momentanément.

Comme vous pourrez très prochainement le lire dans notre test, Star Wars Battlefront II est un bon jeu. Pourtant, son système de micro-paiements a provoqué une véritable levée de boucliers de la part des joueurs. Le jeu ayant été sanctionné, par exemple, d’une note de 0,9 de la part des joueurs, sur Metacritic.

En cause, un système de loot-box qui oblige les joueurs à dépenser des centaines d’euros pour s’économiser des milliers d’heures de jeu, afin de débloquer tous les contenus du jeu. Sans garantie que le contenu obtenu sera celui espéré. Ici, c’est le hasard qui décide !

Ce qui a eu pour effet, en Belgique notamment, de voir les autorités s’en mêler. Une enquête a été ouverte au pays du Manneken-Pis, sur des jeux comme Star Wars Battlefront II ou Overwatch… Assimilant leur système de loot-box à des jeux d’argent et de hasard.

4528 heures de jeu, ou 2100 dollars

Un système qui, dans les parties en ligne, avantage donc copieusement ceux qui ont sorti la carte bleue, par rapport aux autres. D’autant que les contenus débloqués ne sont pas du contenu additionnel, mais du contenu déjà présent sur le CD que vous avez acheté.

Selon le site Star Wars Gaming, il faudrait très exactement 4528 heures de jeu pour tout débloquer (en gros, six heures par jour pendant deux ans)… ou alors dépenser l’équivalent de 2100 dollars !

C’est donc via un tweet que Oskar Gabrielson, directeur général de Dice, a annoncé la suspension temporaire des micro-transactions dans Star Wars Battlefront II. Reste à savoir pour combien de temps…

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.