Story of Seasons: Trio of Towns : L’amour est dans le pré !

Testé sur une version fournie par l'éditeur

Après un premier épisode plutôt sympa, les équipes de Marvelous sont de retour avec un second Story of Seasons sur 3DS. Cette fois-ci, trois villages s’offrent à vous. Cultivez vos champs, prenez soin de votre bétail, aidez les villageois ou mariez-vous… Voilà ce que vous propose le Trio of Towns qui fait l’objet de ce nouveau test !

La couleur et le goût d’un Harvest Moon !

Si l’on sent qu’elle est à la peine (avec une Switch qui joue aussi dans la cour des consoles portables, les jours de la 3DS sont comptés), notre petite console portable a encore de belles histoires à nous raconter. Et en attendant le retour des Pokemon, pour leur dernier jeu sur 3DS avec Ultra-Soleil et Ultra-Lune dans quelques jours, voici aujourd’hui un nouvel épisode de Story of Seasons.

Initiée en 2015 sur 3DS, Story of Seasons est une série de jeux qui vous met dans la peau d’un jeune agriculteur. Prendre soin de ses animaux, cultiver ses champs, acheter du matériel… Mais aussi cuisiner, partir à la pêche, ou tout simplement trouver l’amour… Voici de quoi va être faite la vie de notre agriculteur.

Les fans du genre me feront remarquer que le concept du titre ressemble étrangement à celui du cultissime Harvest Moon. Et je leur répondrai que c’est normal, puisque le développeur Marvelous est celui à qui l’on doit cette licence qui fête ses vingt ans cette année. Vous avez compris ! Story of Seasons, c’est Harvest Moon ! Ou plutôt son successeur (ou héritier)

Jean-Kevin, éleveur de poireaux dans le Périgord

Il est donc temps de nous intéresser à notre agriculteur du jour, que nous allons appeler Jean-Kevin. Éleveur de poireaux, et producteur de lait de betteraves dans le Périgord, notre fermier est bien malheureux ! À maintenant 12 ans et demi, il n’a toujours pas trouvé l’amour de sa vie.

Alors, Jean-Kevin a écrit à Karine Le Marchand, en espérant passer à la TV. Gentiment éconduit parce qu’il a un niveau bac+8 en biophysique des particules alimentaires, Jean-Kevin décide donc de tenter de trouver l’amour en passant… Sur 3DS… Oui, je sais, j’ai une imagination débordante !

Toujours est-il que je viens de créer mon avatar (on a le choix entre masculin ou féminin… On peut aussi choisir sa couleur de peau, celle de ses yeux…). Par la suite, vous pourrez même changer de vêtements… Celui-ci va devoir maintenant s’installer dans sa ferme, pour la faire prospérer… Les développeurs ont considéré tous les profils. Et si les joueurs familiers de la série retrouveront vite leurs marques, les débutants n’ont pas été oubliés, et pourront réviser les bases grâce à un mode tuto…

(D’ailleurs, au passage, si vous sortez la jaquette de sa boite, vous trouverez une notice imprimée au verso…)

Des tonnes de choses à faire

Rien que le fait d’accomplir toutes les tâches liées à votre exploitation va vous occuper un long moment ! Car si votre objectif est de développer votre ferme (en ajoutant de nouveaux bâtiments notamment), vous allez devoir, pour cela, gagner de l’argent. Et comme dans la vraie vie, pour s’enrichir, il faut bosser !

Vous allez donc devoir, comme je l’ai dit, élever des animaux et cultiver vos champs (des blocs de neuf cases). Et derrière un jeu en apparence enfantin, se cache en réalité un titre avec des mécaniques plus complexes. Ainsi, pour cultiver un légume, vous devrez débroussailler le terrain, planter les graines, et en prendre soin jusqu’à ce que la plante puisse être récoltée. En prenant en considération que les cultures évoluent avec les saisons. Mais certains items (comme les engrais) auront aussi une influence sur la douceur, la couleur, et donc la valeur de vos légumes…

Compaminion, mon meilleur ami…

Même constat pour vos vaches, alpagas, brebis, poules… Tels des tamagotchis, ils vous demanderont d’être aux petits soins. Ce afin de pouvoir récolter des oeufs, de la laine, du lait… De qualité. Et que vous pourrez donc échanger par la suite (une boite d’échange a été placée près de votre ferme, vous évitant désormais des voyages fastidieux). Notez qu’une fois par mois, aura lieu (entre autres événements) un concours de fermiers, dans lequel vous devrez démontrer votre maîtrise dans trois catégories : culture, élevage et cuisine.

Votre personnage pourra même adopter un « familier » (chien, chat, capybara) appelé compamignon. Non seulement il vous accompagnera partout, et pourra vous aider grâce à des capacités spéciales, mais il pourra aussi partir visiter d’autres fermes (d’autres joueurs via Streetpass) pour vous rapporter des cadeaux.

Bosser, c’est bien ! Mais se détendre, c’est tout aussi important. Aussi, vous pourrez également faire des pauses, et partir pêcher, ou décorer votre intérieur à la manière d’Animal Crossing… Ou  encore améliorer vos relations avec les autres personnages. Parmi eux, vous trouverez des célibataires. La perle rare se cache peut-être parmi l’un d’entre-eux. Avec la perspective d’un mariage, et d’une nouvelle famille ? Car ne l’oublions pas, c’est aussi l’un des objectifs du jeu.

Trois villes, trois ambiances

Votre exploitation est située au carrefour de trois villes, où vous pourrez discuter, vous amuser, marchander (vendre vos produits et acheter divers items). Et fait plutôt agréable, ces trois villes sont très différentes, chacune avec une identité bien à elle. Mais pour y accéder, vous devrez les débloquer…

Ma préférée est Tsuyukuza, située à l’Est. Construite autour d’une rivière, cette cité au style japonais est particulièrement réussie, avec son architecture asiatique, ses cerisiers en fleur, et son coté traditionnel.

Comme son nom l’indique, c’est à l’Ouest que vous trouverez Westown (première ville que vous allez découvrir, en fait), le pays des montagnes, des cowboys et des bisons. Vous pourrez vous y restaurer au Bison Gourmand (le « Buffalo » du coin), ou demander conseils à l’Oncle Frank… Enfin, on passe du Far-West aux plages tropicales ! Lulukoko revêt des allures de ville plus exotique, avec sa plage magnifique, ses produits de la mer frais et ses fruits exotiques.

Ces trois cités proposeront régulièrement des événements. Pour le reste, si le cadre change, les mécaniques des missions qui vous y seront proposées restent similaires d’une ville à l’autre. Mais l’idée a le mérite d’apporter un peu de variété dans le jeu.

Des nouveautés bienvenues

En termes de missions agricoles, Harvest Moon a déjà pas mal débroussaillé le terrain, si j’ose dire. Aussi, Story of Seasons se devait d’apporter son lot de nouveautés pour pouvoir séduire. Ce qu’il fait très bien, comme nous l’avons vu, avec ses Compaminions ou avec ses trois villes. Mais heureusement, les nouveautés ne s’arrêtent pas là ! Et cela va de soi, la nouveauté commence avec de nouveaux personnages, ou de nouvelles cultures (comme le litchi ou le poivron rouge).

Je pourrais aussi vous parler des missions d’intérim. Comme dans Animal Crossing, ces courtes missions vont consister à occuper votre temps libre en aidant les villageois. Couper du bois, faire quelques missions de livraison… Jean-Kévin aime rendre service, et les villageois le lui rendent bien, avec une petite pièce bienvenue en guise de récompense…

Les développeurs ont accentué le coté relationnel avec les PNJ. Et si des affinités se créent, vous pourrez inviter votre nouvel(le) ami(e) à déjeuner. Autre mécanique fort intéressante : celle de la notion de « marque » pour vos produits. Autrement dit, lorsque vous gagnez un concours mensuel, vous augmentez la réputation de votre marque. Vous pourrez donc revendre vos articles plus cher…

Enfin, le jeu vous propose aussi d’accomplir des quêtes spéciales qui, à leur tour, apportent de la variété au soft ! Ainsi, une île mystérieuse est accessible via le jeu en ligne (avec trois autres joueurs) ou en multi-local. Vous devrez y pêcher des poissons rares, ou trouver une stèle magique permettant d’obtenir des objets exclusifs. De même, certaines missions du jeu vous permettront de débloquer des tenues issues de l’univers Mario (tenues de Mario, Luigi, Peach, Toad…). Elles vous octroient des capacités boostées, très utiles !

Réalisation technique à la traîne ?

Au premier abord, ce Story of Seasons : Trio of Towns est un jeu chouettement réalisé, et bénéficiant d’une atmosphère toute mimi. C’est coloré, chatoyant, les environnements sont chaleureux, et le design des personnages réussi. On pourrait aussi parler de la bande-son, elle-aussi parfaite, et qui colle à l’ambiance générale du jeu (bien que redondante sur la durée). Le jeu est sans doute, de ce point de vue, parmi les plus séduisants de la console.

Mais la technique va vite révéler ses limites. Non pas du fait des développeurs, mais tout simplement parce que le jeu tourne sur une console aujourd’hui dépassée. Quelques ralentissements, du texturing pas toujours convainquant… Autant de petits détails qui nous rappellent que le jeu tourne sur une console sortie en 2011. C’est peu, mais à l’échelle de l’évolution technologique, ce laps de temps est énorme !

Au final

Malgré le fait qu’il soit bourré de bonnes intentions, Story of Seasons : Trio of Towns est un bon jeu, mais sans être le hit du siècle… Une expérience vraiment très chouette et sympathique à jouer, mais qui est vite rattrapée par les contraintes techniques imposées par une console vieillissante. Heureusement, les développeurs rectifient le tir avec nombre de nouveautés, et avec une direction artistique colorée et attachante.

Mais les nouveautés sont là, et la dimension addictive du jeu lui garantit une solide durée de vie. À plus forte raison si vous êtes fan de Harvest Moon, ou si (comme moi) Animal Crossing New Leaf figure toujours parmi vos jeux préférés de la 3DS… Un jeu parfait si vous souhaitez dégoter un petit jeu de missions relaxantes, pour de courtes sessions, mais increvable sur la durée…


Story of Seasons : Trio of Towns

Par Marvelous, pour Nintendo. À partir de 3 ans. Prix : 39,99€, sur support cartouche ou sur le Nintendo eShop. Pour consoles de la famille 3DS (3DS, 2DS, New 3DS, New 2DS).

 

Tout mimi :

  • Un jeu qui détend
  • Un univers attachant
  • Une flopée de missions, très variées de surcroit
  • Trois villages aux ambiances différentes
  • Très coloré
  • Direction artistique toute mignonne
  • Très bonne durée de vie
  • Les compaminions
  • Pouvoir draguer la voisine entre deux cueillettes
  • Des missions en streetpass ou en multi-local
  • Des musiques qui collent bien à l’ambiance générale

Un peu cracra :

  • Des mécaniques qui ont tendance à se répéter à la longue
  • Au début, le jeu peine à se mettre en place
  • Un aspirateur de temps libre
  • On sent que la 3DS a atteint ses limites
 .
Story of Seasons : Trio of Towns est typiquement le genre de jeux que l'on attend sur une 3DS. Bien que son concept ne révolutionne pas le genre (retourné dans tous les sens depuis 20 ans par Harvest Moon), le jeu comblera les fans des "Harvest Crossing" ! Un jeu sympa à posséder sur 3DS, qui promet de vous tenir pendant un bon moment...
88%
Oui !!

Story of Seasons : Trio of Towns est typiquement le genre de jeux que l'on attend sur une 3DS. Bien que son concept ne révolutionne pas le genre (retourné dans tous les sens depuis 20 ans par Harvest Moon), le jeu comblera les fans des "Harvest Crossing" ! Un jeu sympa à posséder sur 3DS, qui promet de vous tenir pendant un bon moment...

  • Direction artistique
  • Narration
  • Ambiance sonore
  • Jouabilité
  • Durée de vie

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.