Mario & Luigi Superstar Saga + Les Sbires de Bowser : la 3DS a encore de belles choses à nous raconter !

Testé sur une version fournie par l'éditeur

Sorti initialement en 2003 sur GameBoy Advance, Superstar Saga fait aujourd’hui peau neuve avec ce remake repensé pour la 3DS. La démarche en vaut-elle la peine ? Au premier coup d’oeil, oui !

Les deux frangins en mode détente

D’une certaine manière, ont peut considérer la série Mario & Luigi comme une héritière de Super Mario RPG, un jeu de rôle sorti sur Super-Nes en 1996. Et que vous pouvez d’ailleurs (re)découvrir sur la Classic Mini Super Nintendo. Elle en reprend en effet la construction RPG, ainsi que de nombreuses mécaniques.

Elle se distingue cependant de Super Mario RPG par un humour plus prononcé, par des graphismes plus colorés et plus cartoon. Et surtout par son gameplay, qui va vous permettre de jouer simultanément les deux frères, Mario et Luigi ! Voilà qui va vous demander une bonne coordination !

La série Mario & Luigi a été initiée en 2003, sur GameBoy Advance. Avec justement un certain Superstar Saga ! Au total, elle compte cinq jeux : Superstar Saga (GBA en 2003) ; Les Frères du Temps (DS, en 2006) ; Voyage au Centre de Bowser (DS, en 2009) ; Dream Team Bros (3DS en 2013) ; Paper Jam Bros (3DS en 2015).

Après quasiment deux ans d’absence, Nintendo a donc décidé de ressortir le premier opus de la série. Celui-ci a donc été retravaillé pour correspondre aux standards de la portable 3D. Et il se voit complété par un tout nouveau mode, Les Sbires de Bowser, qui lui vaut ce titre à rallonge.

This is the Voice !

Remake oblige, nous allons donc retrouver ici un scénario qui ne bouge pas d’un poil ! Comme dans le jeu d’origine, nous allons donc faire connaissance avec Graguémona, une cruelle sorcière qui se met en tête de mettre son boxon dans le royaume de Végésia.

Ce pays n’étant pas le Royaume Champignon, nos amis auraient pu décider de s’en moquer totalement. Si ce n’est que notre sorcière a eu également la bonne idée de voler la voix de la Princesse Peach (toujours dans le pétrin, celle-ci). Et quand Peach est dans la mouise, qui appelle t-on pour régler les problèmes ? Bim, gagné ! Voici une nouvelle mission pour notre héros moustachu de service, ici assisté par son frère adoré !

Vous allez donc découvrir ici un scénario et un background qui ont véritablement fondé les standards de la série. À savoir un humour totalement loufoque, des personnages complètement perchés, des situations cocasses… En écrivant ces lignes, je suis même en train de me demander si Superstar Saga n’est pas le jeu qui a planté véritablement le personnage de Luigi tel qu’on le connaît aujourd’hui : trouillard, drôle, et carrément plus intéressant que notre « premier de la classe » à casquette rouge.

Un caprice à deux ?

Comme je l’écrivais plus haut, ce qui fait à la fois la particularité et l’intérêt de la série Mario & Luigi, c’est son gameplay ! Celui-ci repose sur la complémentarité entre les deux personnages que vous contrôlez.

Autrement dit, sur les quatre boutons A-B-X-Y de la console, deux sont dédiés à Mario, les deux autres à Luigi. Et comme vous pouvez vous en douter, le jeu va vous demander, à de très nombreuses reprises, d’accomplir des actions simultanément avec les deux personnages.

Ce qui, de prime abord, peut avoir un coté perturbant. Car vous allez devoir apprendre à jongler entre les deux frangins. Le jeu n’est pas difficile en soi, mais toute sa subtilité repose sur votre faculté à synchroniser vos actions. Pas si évident que ça au départ !

Pour le reste, le gameplay du jeu est assez classique. Récupérer des objets, discuter avec des PNJ, déclencher des leviers ou ouvrir des portes… Les habitués ne seront pas dépaysés.

Les Sbires de Bowser

La véritable nouveauté de cette cartouche repose dans son nouveau mode, intitulé Les Sbires de Bowser ! Une quête secondaire qui va vous permettre de découvrir l’envers du décor. L’aventure du point de vue des ennemis.

Mais attention : ce mode ne sera pas disponible d’entrée. Et vous devrez vous affranchir des premières missions de Superstar Saga pour pouvoir débuter ce second scénario, au bout de quelques heures de jeu.

Ce mode se construit autour d’une histoire inédite. Suite à l’explosion du Tortue-Jet, les troupes du roi Koopa se retrouvent disséminées aux quatre coins de Végésia. Vous allez alors incarner un Goomba, qui se met en tête de retrouver tout le monde. Accessoirement, il croisera aussi des créatures locales.

Ici, nous allons laisser de coté les mécaniques du RPG, pour un mode de gameplay très proche des jeux de stratégie. Vous allez donc devoir définir votre formation en fonction des troupes dont vous disposez, et en fonction des formations ennemies. Les combats se déroulent à la manière d’un jeu de shifumi. Ici, les « pierre, feuille, ciseaux » étant remplacés par les Assaillants, les Tireurs et les Volants.

L’avantage de ce mode est de rallonger la durée de vie du jeu. Comptez environ entre 6 et 8 heures pour en faire le tour. Ce mode est plaisant, et le fan s’amusera de retrouver des têtes bien connues de l’univers Mario. En revanche, Les Sbires de Bowser a aussi ses limites… À commencer par une linéarité qui s’installe très vite, sans doute accentuée par le fait que les combats sont très automatisés.

Une bonne réalisation, une musique superbe

J’ai très peu abordé cet aspect, et pourtant je ne peux qu’être admiratif du travail accompli sur la réalisation générale du titre. Le jeu était déjà beau sur GBA (malgré quelques couleurs parfois un peu trop criardes). Ici, il est superbement rehaussé, avec des graphismes vraiment très chouettes pour une 3DS. Le jeu reste très coloré, avec justement des couleurs beaucoup plus harmonieuses.

En revanche, j’ai déjà abordé la question du gameplay, lui aussi très réussi. Le passage sur 3DS, donc avec plus de boutons et un écran tactile, a été pensé de manière très intelligente. Je pense par exemple au double écran (inexistant sur GBA) qui offre ici plus de confort, le second affichant notamment la carte. Elle devient alors accessible au premier coup d’oeil, sans passer par un menu quelconque.

Il en résulte un jeu que l’on prendra en main très aisément. Et si la série ne figure pas parmi mes préférées, j’avoue que c’est avec un plaisir incontestable que j’ai saisi cette agréable opportunité de me détendre…

Fonction Amiibo anecdotique

Qui dit réalisation dit aussi bande-son. Et de ce point de vue, c’est aussi une agréable surprise qui vous attend. La bande-son colle parfaitement à l’ambiance générale, contribue à sa manière à vous emmener dans le monde délirant de Mario & Luigi. Il faut dire qu’aux compositions, on va retrouver une certaine Yoko Shimomura (série Kingdom Hearts, Final Fantasy XV…), ayant déjà opéré sur les autres jeux de la série. Et vous savez déjà ce que je pense de cette femme virtuose…

En revanche, la compatibilité avec les Amiibo relève plus du gadget que de la fonction utile. Les figurines Goomba, Boo ou Koopa-Troopa vous permettront de débloquer des tampons (à échanger contre des objets). Ils peuvent aussi vous permettre de débloquer des missions dans le mode Sbires de Bowser. La fonction la plus utile de la manip sera de vous proposer un capitaine en or pour ce mode… Sympa, mais on peut aisément finir le jeu sans cette fonction très accessoire !

Au final

Si certains pesteront sans doute sur ce énième remake, force est de constater que l’exercice est ici une réussite, et se justifie pleinement. L’éditeur nous propose de redécouvrir le titre fondateur de la série, toujours aussi bon, mais en mieux ! Le jeu tire pleinement parti des fonctionnalités de la 3DS, pour nous proposer un Superstar Saga encore plus jouable, et plus beau…

Le seul reproche que l’on pourra faire à ce Mario & Luigi est la quasi-absence de réelle difficulté. Ce qui a pour effet de réduire en conséquence la quête principale du jeu. Fort heureusement, les développeurs ont introduit un nouveau mode, les Sbires de Bowser, qui viennent rajouter quelques heures de jeu en plus. Le tout s’équilibre autour d’une franche réussite, qui plaira à la fois aux fans et aux néophytes…

Mario & Luigi Superstar Saga (GBA) était jusqu’à présent un très bon jeu, sans doute l’épisode le mieux écrit de la série… Il est désormais détrôné par son propre remake, et ce n’est pas pour nous déplaire !


Mario & Luigi Superstar Saga + Les Sbires de Bowser

Par AlphaDream pour Nintendo, sur consoles de la famille 3DS. Pegi : 3. Prix : 39,99€.

 

It’s me, Mario ! :

  • « Deux jeux » en un
  • Un titre bourré d’humour
  • Un casting WTF
  • Luigi est vraiment fun
  • Animation 2D, graphismes, couleurs… assez chouette visuellement
  • Facile à prendre en main
  • Plus confortable avec le double écran
  • Pas mal de mini-games
  • Yoko Shimomura à la bande-son

Nooooo ! :

  • Une aventure principale quasi-identique à l’originale
  • Le système de changement de pouvoir pas très pratique
  • Jeu un poil trop facile
  • La fonction Amiibo très anecdotique
  • Les Sbires de Bowser : missions qui deviennent redondantes avec le temps
 .
Un remake véritablement soigné, qui va vous permettre de replonger dans le titre fondateur de la série "en binôme" Mario & Luigi ! Une franche réussite, qui s'impose d'emblée comme un incontournable d'une 3DS qui a encore bien des choses à nous raconter. En voici la preuve avec encore un hit à ajouter à son catalogue !
92%
Excellent !

Un remake véritablement soigné, qui va vous permettre de replonger dans le titre fondateur de la série "en binôme" Mario & Luigi ! Une franche réussite, qui s'impose d'emblée comme un incontournable d'une 3DS qui a encore bien des choses à nous raconter. En voici la preuve avec encore un hit à ajouter à son catalogue !

  • Direction artistique
  • Bande-son
  • Jouabilité
  • Scénario/écriture
  • Durée de vie

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.