Absolver : le jeu de combat contemplatif

Testé sur une version PC fournie par l'éditeur

Après avoir eu un bref aperçu de jeu lors de la bêta et stress test en juin, c’était avec impatience que j’attendais Absolver pour découvrir tout son potentiel. Il s’agit d’un jeu de combat multijoueur en ligne développé par le studio français Sloclap et édité par Devolver Digital.

Combattez avec style…

Absolver, c’est un cocktail étrange et fascinant ! Le joueur y incarne un(e) Prospect, un personnage aussi débutant que lui, qui a pour objectif de devenir un(e) Absolver.

Au début du jeu, il est possible de choisir entre trois styles de combat, basés sur des capacités spéciales. Forsaken, pour la parade, Kahlt pour l’encaissement, et Windfall, pour l’esquive.

Le jeu propose ensuite de personnaliser son personnage : sexe, origines et cheveux. La personnalisation est basique, mais suffisamment complète pour ne pas rester sur sa faim.

Scénario : faites travailler votre imagination

Le joueur est amené à traverser un monde unique et exotique. En faisant connaissance avec la population locale à coup de poing, de pied, de pied retourné, de machette aux passants. Pourquoi ?

Le scénario d’Absolver est très discret (trop ?), mais suffisamment solide pour donner les bases de son univers et de la région dévastée d’Adal, où se situe l’action. Pourquoi on se bat, et contre quoi…

Pour le reste, il faut faire travailler son imagination. Se laisser aller à ses déductions devant des paysages aussi variés que splendides… qui nous feraient presque oublier qu’on est dans un jeu de baston multijoueur.

La direction artistique est cohérente et magnifique. Et les différentes zones sont toutes uniques et intéressantes à explorer. Le tout accompagné de l’excellente musique d’Austin Wintory (Journey, Abzu...), dont un morceau coproduit par RZA (Rappeur et leader du Wu-Tang Clan) !

Des combats multi un peu trop brouillons

Le monde d’Adal est découpé en différentes instances, il est d’ailleurs assez drôle de noter que chacune de ces zones est à un temps de la journée et une météo différente.

Dans chaque instance, en plus des personnages non joueurs, il y a au maximum trois joueurs. Plus qu’un jeu multijoueur, Absolver est un jeu hybride, où la campagne solo et le multijoueurs se côtoient.

Il est possible d’allier ses forces pour battre un boss un peu trop compliqué seul, de s’affronter pour essayer de se faire respecter. Ou encore de s’affronter puis de s’allier. Ou plus simplement de s’ignorer.

On pourra regretter les combats à plusieurs brouillons. Il est difficile de ne pas frapper un coéquipier en visant un ennemi, et les combats ne sont plus jolis et rythmés, mais à un fouillis de coups sans trop de sens.

Les seules interactions possibles autres que les poings se trouvent dans une roue de communication, comprenant des emotes et quelques options comme créer/rompre une coopération, ou demander d’arrêter le combat. Cette communication très sommaire appuie le mutisme omniprésent de l’univers et permet de créer une relation très particulière avec les autres joueurs.

On cherche constamment à essayer de deviner ses intentions. Il n’y a pas de code d’honneur dans Absolver, tout est permis. Mais paradoxalement, j’ai rarement vu, sur le mode histoire en tout cas, autant de fairplay sur un jeu où il y a pourtant un intérêt de battre ses adversaires.

Deck & Cie

Après avoir choisi entre les trois styles de combats au départ. Le jeu vous initie au système de combo et de deck.

Le système de deck a l’air très complexe dans un premier temps, et on a tendance à s’y perdre. Mais très rapidement, on se retrouve à passer beaucoup de temps dans ces menus, à concocter ses propres combos.

Pour apprendre de nouveaux mouvements, il faudra battre des ennemis et apprendre les nouveaux coups en les parant, à la condition de gagner le combat !

Sinon toute la potentielle progression de l’apprentissage du mouvement sera perdue. Au fil des heures, on apprend les subtilités de ce système de combat très bien huilé.

1v1

En plus de son mode campagne, Absolver propose des modes en versus et un système d’école. Les versus (principalement le 1v1) permettent d’acquérir de l’équipement de qualité, ainsi que de l’expérience pour le mode campagne.

Quand il est équilibré, le 1v1 se révèle extrêmement jouissif, entre observation et coups vicieux, la tension est omniprésente, et la victoire n’en est que plus satisfaisante.

Malheureusement, pour profiter de combats équilibrés (je me suis retrouvé contre quelqu’un de très haut niveau lors de mon premier combat, ça a été vite réglé, et vice versa plus tard dans le jeu) et sans trop d’attente, je conseille de se connecter aux heures de pointe (en soirée). Il est ensuite possible de créer une école, avec un style de combat propre.

Faire partie d’une école permet d’avoir accès à de nouveau style de combats et à apprendre de nouveaux mouvements. Une école est de base dans le jeu, et permet d’avoir accès à un style de combat totalement inédit, le Stagger, ou le style de l’homme ivre. Un style très fun à jouer, qui se base sur la feinte, et peut-être le style le plus beau à regarder en termes d’animation.

Au final

Malgré sa campagne courte, et un contenu qui peut sembler de loin un peu maigre, Absolver est un jeu varié et qui ne lasse pas.

Il faut aussi noter que les débuts ont été assez difficile, entre les bugs et des serveurs instables. Mais la barre a été rapidement corrigée grâce à des patch qui, au passage, ont rajouté du contenu. Ce qui n’est jamais déplaisant. On n’y fera pas forcément des sessions de 5 heures, mais j’y retourne régulièrement, prendre ma petite dose de baston.

Un bon chocolat vidéoludique, à consommer avec modération, mais on y revient toujours.


Absolver

Développé par Sloclap, et édité par Devolver Digital. Le jeu est classé Pegi 12. Vendu 29,99€ sur PC et PS4.

Absolver

 

Les + :

  • Le système de combat
  • Le feeling des coups
  • Le sentiment de progression
  • Aussi un jeu atmosphérique
  • Direction artistique et musique

Les – :

  • Les combats à plusieurs (2c1) brouillons
  • Le matchmaking est parfois capricieux
 .
Absolver est un jeu hybride, un vent de fraîcheur, qui même s'il ne réussi pas tout, a une base suffisamment solide pour passer de bonnes heures à distribuer des châtaignes en profitant du paysage.
82%
Ça vaut le détour !

Absolver est un jeu hybride, un vent de fraîcheur, qui même s'il ne réussi pas tout, a une base suffisamment solide pour passer de bonnes heures à distribuer des châtaignes en profitant du paysage.

  • Gameplay
  • Multijoueur
  • Direction artistique et bande son
  • Durée de vie
  • Ressenti général

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.