Et si Super Mario Odyssey réinventait la licence Mario ?

Super Mario Odyssey est annoncé pour le 27 octobre sur Nintendo Switch. Ce mercredi 23 août, il faisait l’objet d’un live de Nintendo, dans le cadre de la Gamescom.

Une transmission consacrée au Pays de la Cuisine (Luncheon Kingdom), en présence du producteur du jeu, Yoshiaki Koizumi lui-même. Que faut-il en retenir ? Que doit-on attendre de ce nouveau Mario ? Peut-il réinventer la licence ?

Pas vraiment de grosses nouveautés, mais on récapitule quand même !

I – Le scénario

Pas de grande originalité du coté du scénario, me ferez-vous remarquer. Puisqu’une nouvelle fois, devinez quoi ? La princesse Peach… a été enlevée par Bowser !

Si ce n’est que cette fois, le roi des Koopas projette tout simplement d’épouser la souveraine du royaume Champignon. Rien que ça !

Evidemment, on pourra compter sur Mario pour venir jouer les trouble-fêtes. Le plombier n’a, en effet, pas l’intention de voir la blonde princesse unie à Bowser jusqu’à ce que la mort les sépare.

II – Une nouvelle mécanique géniale : Cappy

Parfois, Nintendo sort des mécaniques classiques de la série Mario, en offrant au héros de nouvelles capacités. Je parle ici de celles qui sont liées à un accessoire (souvent vivant), qui va venir diversifier la palette de possibilités. A l’instar de J.E.T. dans Super Mario Sunshine.

Et dans Super Mario Odyssey, votre nouvel ami se nomme Cappy. Cette casquette vivante, originaire du Monde des Chapeaux, va introduire, dans la série, de nouvelles mécaniques. La première est que vous allez pouvoir lancer Cappy, pour tirer sur des objets (ou les attraper), viser des cibles, ou dézinguer des ennemis.

Mais sa faculté la plus intéressante est le pouvoir d’incarner l’ennemi ou l’objet que touche Cappy. Autrement dit, si vous touchez un Goomba, vous devenez un Goomba. Ou un Bill-Bullet, un T-Rex ou encore un taxi !

III – Victime de la mode

Dans le jeu, Mario pourra débloquer de nombreuses tenues alternatives. La vidéo live de ce mercredi nous a révélé qu’elle n’apporteront aucun pouvoir au plombier, et sont uniquement cosmétiques.

Cependant, leur utilisation pourra être liée à l’histoire, et pourra vous aider à avancer dans l’histoire. Ainsi, dans la vidéo, dans le monde de la nourriture, Mario ne peut accéder à une cuisine. Jusqu’à ce qu’il ne revête un costume de cuisinier. Le PNJ qui lui bloquait alors la route le laisse maintenant passer.

IV – Vous allez voir du pays

Qui dit « nouveau Mario » dit aussi « nouveaux mondes ». Et si l’on retrouvera les thèmes élémentaires habituels (monde aquatique, monde lié à la glace, au feu…), force est de reconnaître que les level-designers se sont creusé les méninges.

Pour voyager entre ces mondes, pas de hub central, mais un vaisseau, l’Odyssey. Celui-ci est alimenté par des « power-moon », ces lunes que vous devrez débusquer et ramasser dans les niveaux.

Ainsi, nous devrions trouver sept mondes dans Super Mario Odyssey :

  • Le monde des Gratte-ciel
  • Le Pays des Sables
  • Le monde de la Forêt
  • Celui de la Cuisine
  • Le Pays des Chutes
  • Le Pays du Chapeau
  • Le monde Cheep Cheep

V – Un gameplay réinventé ?

Outre les particularités de gameplay liées à Cappy (lancer la casquette ou se transformer), Super Mario Odyssey nous aura surpris dans la façon même de traverser les niveaux. Là encore, Nintendo  semble se réinventer !

Ainsi, l’époque des niveaux avec un début et une fin semble lointaine. Les différents mondes évoqués plus haut sont des mondes ouverts, avec une foultitude de missions à réaliser.

Vous pourrez ainsi discuter avec des PNJ (souvent pour vous confier des missions), rechercher des « lunes », faire du shopping dans les Crazy Cap… Ou participer à de très nombreux mini-games. Au sein d’un seul et même niveau, les possibilités semblent nombreuses, la durée de vie énorme.

Mario oblige, vous aurez aussi de nombreuses pièces à collecter. Les classiques (dorées), mais aussi des pièces violettes dont la forme varie selon le monde dans lequel vous vous trouvez. D’ailleurs, vous ne pourrez, semble t-il, les utiliser que dans leur monde d’origine.

Mario (et en particulier Super Mario Sunshine) nous a appris qu’il ne faut pas se fier à son apparence enfantine, et que la victoire se mérite. Odyssey semble être taillé dans le même bois, et si le jeu peut sembler simple, on peut compter sur Nintendo pour corser le challenge. Ainsi les ennemis n’offriront pas tous la même résistance. Et il faudra parfois frapper deux, ou trois fois, un même adversaire pour le vaincre.

Au final, ce Super Mario Odyssey fleure bon le hit en puissance, la grosse machine qui peut justifier à elle seule l’achat d’une Switch. Ne reste plus qu’à prendre son mal en patience : le jeu sera disponible le 27 octobre !

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.