Miitopia : les Mii en mode « Drôle playing game »

Sur 3DS. Testé sur une version fournie par l'éditeur

Les Miis de Nintendo reviennent ce mois-ci dans Miitopia, sur 3DS. Un jeu tout mignon, à très forte connotation RPG. Avec la possibilité de définir votre propre casting, voici littéralement un jeu dont vous êtes le héros !

Le jeu dont votre Mii est le héros

S’il est un concept qui est devenu, avec les années, un incontournable de l’univers Nintendo, c’est bien celui des Mii. Ces petits avatars rigolos, créés par vos soins repose sur un concept plutôt sympa. Vous créez votre double virtuel à l’aide d’un éditeur très simple d’utilisation (ou du scan de votre console pour les plus flemmards), et vous retrouverez cet avatar dans tout l’environnement et dans les jeux de la marque.

Pourtant, dès son apparition sur Wii, le concept des Mii restera (à mon sens) relativement sous-exploité. Une place Mii sur le deckboard de votre console (Wii, Wii-U et 3DS), des apparitions dans Mario Kart, Animal Crossing ou Wii-Sport… A quand un vrai jeu avec vos Mii ?

Des jeux mettant en scène vos créations, il y en aura pourtant. Mais pas tant que cela, à bien y regarder. Tomodachi Life sur 3DS, ou Miitomo sur mobiles sont les deux qui me viennent spontanément en tête.

Je devine déjà les ceusses qui vont me faire remarquer que les marques concurrentes n’ont pas, elles non plus, mis en scène leurs avatars dans un jeu… Certes, et on ne parlera d’ailleurs que de Microsoft, puisque le concept est absent chez Sony. Mais ma remarque se justifie par le fait que Nintendo est la seule marque à avoir créé un système d’avatars vraiment intéressant, et qui s’intègre parfaitement à son univers. En face, c’est anecdotique, pas chez Nintendo ! L’exigence et l’attente sont donc plus grandes.

Aussi, on ne peut que se réjouir de les voir revenir aujourd’hui. Et ce dans un nouveau vrai jeu, dans lequel vos avatars (ou ceux de la communauté) tiendront un rôle majeur !

Les Mii sans visage

Miitopia, donc, est avant tout un RPG. Ou du moins, il en utilise tous les codes, toutes les mécaniques. Combat aléatoires au tour par tour, gestion des inventaires, arbre de compétences et niveau d’expérience à upgrader, coffres et items bonus… Tout est là !

Le jeu vous place dans la peau d’un aventurier, en pleine découverte du royaume de Miitopia. Un royaume paisible, où chacun vit en harmonie…

Jusqu’à ce qu’un grand méchant, l’Avatar du mal, ne fasse son apparition. Celui-ci se met alors à semer le chaos en dérobant le visage des habitants de Miitopia. Et ce pour les replacer sur des monstres afin de se créer une armée et dominer le monde.

Bien évidemment, pour calmer l’Avatar du Mal une bonne fois pour toutes, il faut un héros. De préférence bénéficiant de pouvoirs divins. Avec un cahier des charges consistant à rendre leur apparence aux habitants, et restaurer la paix… Facile ! Et devinez un peu qui est appelé à la rescousse ? Vous, bien évidemment !

Créez votre casting !

Tel un réalisateur de cinéma, la première tâche qui vous incombe est de définir le casting du jeu. Qui jouera le rôle du héros, du méchant ou de vos alliés ? A vous de choisir. Pour cela, plusieurs possibilités vous sont offertes. Si vous découvrez l’univers des Mii, vous pouvez bien évidemment passer par l’éditeur de personnages pour créer un ou plusieurs avatars. Croyez-moi, c’est encore plus fun de jouer avec des personnes qui existent vraiment.

Mais le jeu vous offre aussi la possibilité d’aller piocher dans votre inventaire Tomodachi Life (dont un mini-jeu RPG aura sans doute servi d’expérimentation pour Miitopia). Ainsi, si une sauvegarde de Tomodachi est présente sur votre 3DS, vous pouvez importer vos anciennes créations dans Miitopia.

De même, si vous êtes un utilisateur de Miitomo (sur mobiles), vous pouvez ici aussi importer vos Mii. Votre mobile vous donne alors un QR Code correspondant au personnage qui vous intéresse. Il ne vous reste plus qu’à scanner ce code à l’aide de l’appareil photo de la 3DS, et le tour est joué.

Vous pouvez aussi choisir les avatars de vos amis, en allant les chercher sous l’onglet Liste d’Amis. Enfin, la dernière possibilité est L’assemblée des Mii. Elle vous permet, via votre connexion internet, de choisir parmi les nombreux Mii postés par la communauté de joueurs. Une liste régulièrement mise à jour, en fonction des évaluations de la communauté.

Notez aussi que, de temps en temps, vous croiserez sur la carte un Mii coiffé d’une casquette de Mario. Il vous propose alors d’utiliser les Amiibo, débloquant ainsi des tenues exclusives pour vos personnages. Des tenues, vous vous en doutez, en lien avec la figurine utilisée, de Peach à Mario, en passant par Link, Zelda, Marie (Animal Crossing)…

Drôle playing game

Comme je l’ai écrit plus haut, Miitopia s’apparente donc à un jeu typé RPG. Il va consister en de nombreuses phases d’exploration, et des combats au tour par tour contre des groupes d’ennemis ou des boss. Il utilise néanmoins un découpage plus « plate-formes », avec des niveaux à traverser. Et rythmés par un cycle jour/nuit.

Vous ne serez en effet pas seul à mener ce combat ! Et votre groupe va, petit à petit s’étoffer pour former une bande de quatre héros jouables. Et comme dans tout bon RPG, les personnages qui vous accompagneront (et vous même) seront répartis en classes : guerrier ; mage ; voleur ; prêtre ; cuisinier ; chanteur ; félin ; diablotin ; tank ; scientifique… Chacun avec ses spécificités, ses forces et ses faiblesses. Une mécanique ici plutôt bien maîtrisée !

Lors des combats, vous pourrez utiliser plusieurs commandes allant de l’attaque de base aux techniques spéciales, en passant par la magie et autres spécificités liées à la classe de vos héros… Et bien évidemment la possibilité de fuir si votre santé est au plus mal (si vous n’avez plus de « salières » pour régénérer votre vie ou vos MP). A la fin de chaque combat, vos héros gagnent de l’XP, plutôt utile pour monter vos niveaux.

Amii pour la vie ?

Le plus intéressant est que vous allez pouvoir travailler les affinités entre vos personnages. Des petits cadeaux, le fait de dormir dans la même chambre, petites attentions… Plus l’affinité sera grande entre les héros, et plus les combos seront puissants.

Outre le champ de bataille, le meilleur endroit pour travailler vos affinités est l’Auberge, en fin de niveau. On peut s’y reposer pour regagner XP et MP. Classique ! Mais c’est aussi ici que vous pourrez donner de l’argent de poche à vos compagnons pour qu’ils upgradent leur inventaire. Ou encore que vous leur donnerez des aliments à manger pour booster leurs stats (attention : ils en aiment certains, mais en détestent d’autres).

Enfin, des mini-jeux seront accessibles grâce aux « tickets de jeu » à débusquer ici et là. Reposant essentiellement sur le hasard (roue de la fortune, shifumi…), ils vous permettent de gagner de précieux items ou de l’argent.

Et bien évidemment, toutes les activités proposées à l’Auberge ont pour effet de faire progresser votre jauge d’affinité… Et si en début d’aventure, il semble logique de développer une grande amitié avec votre premier compagnon, gare par la suite à ne pas oublier les autres membres de l’équipe. Veillez donc à ne pas faire de jaloux, sous peine de créer des déséquilibres lors des combats. Ce qui serait fâcheux, avouez…

Mais les affinités ne concernent pas que le héros. Et si vous négligez les relations entre les autres membres de l’équipe, certains pourront parfois se faire la tronche. Ils se disputeront alors en plein combat, se tireront dans les pattes pour se piquer la vedette… Ou même se chamailleront en plein combat, en se blessant… Du jamais vu dans un RPG, et une idée vraiment géniale 😉

C’est du Nintendo !

Voici l’un des points qui m’a le plus séduit dans le jeu, et qui en fait selon moi un incontournable sur 3DS ! Miitopia est un soft dans lequel j’ai véritablement retrouvé l’esprit Nintendo, qui me manquait sérieusement depuis pas mal de temps !

A commencer par le ton décalé, et par le coté délirant franchement assumé du titre. C’est du grand portnawak, le jeu part parfois dans de délicieux trips au second degré… Les « forces des ténèbres » se composent parfois d’ennemis totalement barrés, comme des sandwiches ou autres créatures bien délirantes. Et vous l’aurez compris, les dialogues entre vos héros nous offre des scènes plutôt cocasses.

Sans oublier les nombreux caméos que vous retrouverez au fil de l’aventure. Par exemple, le maire de la ville d’Udébu (la première de l’histoire) se prénomme Reggie. On imagine donc que, face à la crise qui sévit dans Miitopia, son « body is ready » 😉 Les fans ne pourront que sourire en découvrant ces nombreux petits clins d’oeil aux codes et aux références de la marque.

Avec Miitopia, Nintendo ne se prend pas au sérieux. Ce qui ne veut aucunement dire que l’éditeur ne fait pas sérieusement le taff, bien au contraire ! Si le jeu part parfois dans des directions inattendues (avec les Mii, ne vous attendez pas à un drama), ce scénario alambiqué est maîtrisé, et constitue une chouette parodie du sacro-saint genre RPG. Et suffisamment intelligent pour que le fait de voir l’avatar de vos potes s’introduire dans l’aventure vous fasse sourire, sans vous sembler incohérent.

Miitopia est donc à la fois drôle et bien pensé, complètement loufoque mais totalement assumé… On retrouve enfin le Nintendo de Mario Kart, Splatoon ou Super Smash Bros ! Je retrouve cet esprit qui me fait aimer la marque depuis si longtemps…

Le jeu sans défaut n’existe pas

Si je devais souligner les principaux défauts du jeu, le premier qui me viendrait en tête serait sans doute sa bande-son. Les quelques musiques sont loin d’êtres réussies. Certaines sont amusantes, d’autres un poil plus agaçantes. Avec aussi quelques bruitages parfois incompréhensibles. Et j’avoue avoir eu tendance à couper le son au bout de quelques heures de pratique.

On pourrait aussi pointer le fait que le jeu se révèle assez vite répétitif. Les phases de jeu se suivent et se ressemblent : traverser un niveau en combattant des monstres, et terminer en trouvant une auberge. Heureusement l’histoire, naïve mais néanmoins bien écrite, est là pour vous accrocher et vous donner envie d’aller plus loin.

Cette répétitivité est en partie due au système des embranchements. Parfois, plusieurs embranchements vous sont proposés. A vous de choisir quel chemin vous convient le mieux (sans vraiment d’indications). Mais très vite, vous allez vous sentir obligé d’examiner toutes les options, dans l’espoir de dégoter des objets rares. Ce sera parfois le cas, mais parfois non. Ainsi, globalement, ce système ne s’avère pas si gratifiant qu’espéré, et aura plutôt tendance à vous lasser, à force de refaire six fois le même niveau, sans obtenir le résultat escompté… Mais l’intention était bonne, et vous permet au moins de farmer…

Enfin, on pourrait aussi reprocher le choix de la vue de côté, qui renforce l’impression de linéarité du jeu. Mais, au risque de me répéter, Miitopia nous a enseigné à ne pas se fier aux apparences…

Au final

Miitopia n’est pas le jeu du siècle sur 3DS ! Pourtant, malgré ses légères petites imperfections et un scénario très enfantin, la mayonnaise prend, le jeu fonctionne. On se surprend à s’accrocher pendant des heures, pour mener son avatar au bout de l’aventure. Et avec un certain plaisir, en plus !

Si le scénario semble simple de prime abord (le combat du bien contre le mal), il est plus profond qu’on ne le pense, et son humour est un plus indéniable. L’aventure séduit et nous pousse à aller de l’avant pour connaître l’aboutissement de cette cocasse épopée. A moins que ce ne soit le désir de compléter son inventaire, ou encore celui de diriger son propre avatar ?

Comme à sa grande habitude, Nintendo revisite ici le RPG en y ajoutant sa patte, et de nouveaux mécanismes qui pourraient faire école. Il en résulte une très bonne surprise, à la fois drôle et addictive. L’aventure constitue un bon divertissement, et une bonne initiation au RPG pour les ceusses qui ne sont pas familier au genre…


Miitopia

Par Nintendo, sur consoles de la famille 3DS. Page officielle. PEGI : 7.

 

Les + :

  • Un jeu dont VOS Mii sont les héros
  • C’est tout mimi
  • Son coté addictif
  • Un jeu très accessible
  • Possibilité de piocher dans votre banque de personnages Tomodachi Life et Miitomo
  • Son humour et son coté délirant
  • La gestion des affinités entre les personnages
  • La 3D fonctionne plutôt bien
  • Compatible avec pas mal d’Amiibo

Les – :

  • Les musiques pas toujours convaincantes
  • L’aventure devient vite répétitive…
  • … avec notamment des embranchements qui ne servent pas toujours à quelque chose
 .
Miitopia ne s'inspire pas des RPG, il les parodie ouvertement, au fil d'une aventure pleine de fraîcheur... Avec Tomodachi Life et Miitopia, on peut dire que les Mii font partie intégrante de l'univers Nintendo, et une pierre supplémentaire s'ajoute à un catalogue qui leur fait honneur...
86%
Très bon !

Miitopia ne s'inspire pas des RPG, il les parodie ouvertement, au fil d'une aventure pleine de fraîcheur... Avec Tomodachi Life et Miitopia, on peut dire que les Mii font partie intégrante de l'univers Nintendo, et une pierre supplémentaire s'ajoute à un catalogue qui leur fait honneur...

  • Direction artistique
  • Jouabilité
  • Bande-son
  • Durée de vie
  • Scénario

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.