Pourquoi Secret of Mana a t-il été mal traduit en occident ?

0 439

Secret of Mana est sans doute l’un des RPG les plus mémorables de l’époque 16 bits. Pourtant, certains ont pu tiquer sur ses traductions parfois hasardeuses. Mais au fait… Pourquoi ?

Pose de fenêtres non comprise

Seiken Densetsu 2 (par Squaresoft) de son nom japonais est sorti sur Super-Nintendo en 1994 (on vous en parle plus en détails ici). Avec ses musiques mémorables, ses graphismes très colorés et son histoire passionnante, c’est l’un des meilleurs RPG de cette époque (et à mon sens l’un des meilleurs de tous les temps, avec Chrono Trigger). Secret of Mana a été réédité depuis, notamment sur Console virtuelle (Nintendo) et sur mobiles.

Pourtant… Il a pu être pas mal critiqué à l’époque, notamment pour ses dialogues mal traduits, alambiqués, et qui manquaient souvent de cohérence. Doit-on en conclure pour autant qu’il fallait virer les traducteurs ? Non ! Car… Ils n’y sont pour rien !

Pour écrire des phrases en japonais, ce n’est pas compliqué : les caractères nippons correspondent souvent à un mot, à un sens… Autrement dit, dans une fenêtre de dialogue, on peut en dire des choses !

Pour les versions américaines et françaises, c’est un peu plus compliqué ! Les phrases prennent plus de place ! En volume, mais aussi en taille dans la mémoire de la cartouche. Je n’ose imaginer en Allemand ou en Néerlandais !

La censure est de la partie

La taille de la police est, elle aussi, plus importante. Et bien évidemment, il n’est pas possible de modifier la taille des fenêtres. Les faire plus grosses ? Pas génial ! En rajouter ? Le joueur pourrait décrocher au bout de 15 fenêtres ! Donc, on garde le même volume, et les mêmes tailles ! Et on se débrouille pour faire rentrer les traductions dedans…

Parfois ça passe, parfois c’est un peu plus difficile. Alors on enlève des mots, on en abrège d’autres. On évite les longues explications pour aller à l’essentiel… Du moment que la phrase garde approximativement son sens, son idée générale, ça fera l’affaire !

La coupe dans les textes d’origine est aussi facilitée par la politique de bienséance de Nintendo. En résumé, on vire tout ce qui fait référence à la mort ou à la religion. Et quand on sait que ces deux thèmes font partie intégrante du pitch du jeu…

Ainsi, on estime que la version américaine de Secret of Mana a été amputée environ du tiers des textes originaux. Et si l’on considère que le français prend 30% de place de plus que les textes anglais, je vous laisse imaginer les coupes à la tronçonneuse ! Fort heureusement, nous avons eu la chance d’avoir une VF assurée par Véronique Chantel (alors traductrice chez Nintendo France) et Virginie Tardif (hot-line Nintendo). Qui ont pris la peine de faire le jeu pour vérifier la cohérence de leur traduction.

Ce qui explique sans doute que, malgré ces coupes obligées, la VF s’en tire plutôt bien, en comparaison avec la version anglaise, plus critiquée…

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.