Pourquoi Fifa a t-il failli ne jamais exister ?

0 239

Aujourd’hui, c’est l’un des jeux vidéo les plus populaires et les plus vendus. Pourtant, Fifa a bien failli ne jamais voir le jour !

Le football américain, il n’y a que ça de vrai !

Le célèbre jeu de football est donc parmi les titres les plus populaires, avec un nouvel opus chaque année. D’ailleurs, Fifa 18 sortira le 29 septembre.

Mais cela n’a pas toujours été le cas, et comme je l’écrivais plus haut, vous avez bien failli ne jamais pouvoir jouer à Fifa ! La faute à qui ?

Nous sommes en 1993. Un jeu de football est dans les tuyaux. Il s’appellera « Fifa International Soccer » (mais les joueurs retiennent « Fifa 94 »). Il sera développé par Extended Play Productions, pour le compte d’EA Sports. Le jeu est alors annoncé sur 3DO, Amiga, PC, Gameboy Color, GameGear, Master-System, Mega-CD, Megadrive et Super-Nintendo.

Oui mais… EA Sports est une entreprise américaine ! Et à l’époque, comme la plupart des Américains, EA Sports ne croit pas au « Soccer ». Car si le foot est très populaire chez nous, il l’est beaucoup moins aux USA.

EA Sports est donc convaincu qu’un jeu de « Soccer » va être un véritable flop ! Et préfère donc se concentrer sur un sport beaucoup plus « porteur » (selon l’entreprise), à savoir le football américain ! Chez EA Sports, on est donc convaincu qu’il faut laisser Fifa de coté, pour se concentrer sur Madden NFL. Et lorsque le futur chef de développement Bruce McMillan, supporter de Chelsea, s’en mêle, il se fait allègrement chambrer par ses collègues.

Un compromis

Pire encore, EA Sports ne change pas d’avis en réalisant que la Coupe du Monde de Football approche, et qu’elle se déroulera aux Etats-Unis. L’éditeur est borné, et cultive lui-même le risque de bide, en annonçant la sortie du jeu au printemps, en même temps qu’un jeu concurrent, World Cup 94 (chez l’anglais US Gold), lui aussi sous licence officielle de la Fifa. Au moins, on ne parle plus d’annuler Fifa, c’est déjà ça !

Mais dans les bureaux d’EA Sports, la guéguerre entre « pro » et « anti-soccer » va bientôt prendre fin. Et un premier pas est franchi lorsque Tom Stone, patron d’EA Europe rencontre les instances de la Fifa en Suisse. La Fifa propose à EA Sports un contrat de cinq ans… Plutôt cool, mais… Pas tant que ça en fait !

Car ce contrat, négocié pour une somme jugée « dérisoire », cache un léger vice de forme : la Fifa ne dispose pas des droits à l’image des équipes internationales… Voilà pourquoi le jeu comporte quelques équipes internationales, mais pas toutes. Mais le développement du jeu est tout de même validé, et avance dans des temps records.

La fin de la crise arrive avec la nomination d’un nouveau CEO, Larry Probst. Comme les membres de la branche européenne d’EA Sports, il est convaincu du potentiel d’un jeu de football, valide le titre, et fait en sorte que le jeu arrive dans les temps.

Nous sommes en 1994, et le tout premier Fifa débarque donc. Il se vendra, rien que sur MegaDrive, à 500.000 exemplaires, en quatre semaines seulement. Au final, le jeu deviendra le titre le plus vendu de l’année 1994. Les prémices d’un succès qui dure, depuis…

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.