Mario Sports Superstars : les « vieux » du stade ?

Sur Nintendo 3DS

Mario Sports Superstars. Tel est le nom du nouveau jeu de sport de la 3DS, mettant en scène Mario et ses amis. Au menu : du foot, du tennis, du golf, du baseball et de l’équitation. C’est l’heure pour nous de jouer les arbitres, en testant ce nouveau jeu !

Sortez les baskets et les joggings !

La forme, ça s’entretient ! Et le sport, c’est aussi fondamental dans la vie que de manger cinq fruits et légumes par jour… Aussi, Mario et sa bande ont-ils l’habitude, régulièrement, de se lancer dans de grandes compétitions sportives. Aujourd’hui, ils sortent les survêts pour transpirer sur 3DS dans Mario Sports Superstars.

Les joueurs le savent : depuis très longtemps, la bande de Mario pratique tous les sports. Dans Mario Golf, Mario Tennis, Mario Strikers Charged, Mario Baseball, Mario et Sonic aux Jeux Olympiques… Vous n’avez que l’embarras du choix.

Annoncé lors du Nintendo Direct de septembre 2016, Mario Sports Superstars est développé par Bandai-Namco Games et par Camelot Software Planning. Il propose des matches qui mettent en scène une vingtaine de personnages jouables, de l’univers Super Mario.

Et comme le sport, c’est plus fun à plusieurs, Mario Sports Superstars vous propose également de jouer contre des amis. En local, mais aussi en ligne. Toutes les disciplines sont compatibles avec le jeu online.

Une réalisation agréable

Plusieurs studios, qui nous ont déjà fait transpirer auparavant sur consoles Nintendo, ont été sollicités pour ce nouveau jeu. Et force est de reconnaître que, celui qui tire le mieux son épingle du jeu, c’est Camelot. C’était déjà ce studio qui nous proposait de taper la balle jaune dans Mario Tennis : Ultra Smash sur Wii-U (lire aussi notre test).

Et justement, jouer au tennis sur Mario Sports Superstars donne l’impression de jouer à un portage d’Ultra Smash sur 3DS. Les bonus en moins. De même, Camelot signe la section golf qui, comme la série Mario Golf, s’avère très plaisante à jouer, et suffisamment technique pour vous accrocher longtemps.

Dans l’ensemble, le jeu reste très agréable. Sa jouabilité a été pensée pour les plus jeunes et les néophytes. Graphiquement, le titre est vraiment agréable à regarder, sans bugs majeurs. Ses musiques, signées Motoï Sakuraba (Dark Souls, Tales of), sont elles aussi assez sympas, et collent à l’ambiance.

Pour vous aider à vous faire la main, un tuto est disponible avant que vous ne vous lanciez dans chacune des disciplines. Attention, on ne peut pas zapper ce tutoriel. Les commandes s’assimilent très vite, et sortir les « spéciaux » n’est pas réservé aux plus habiles d’entre-vous. Sur le plan technique, c’est un jeu Nintendo. Donc c’est soigné, c’est propre ! Bandai-Namco apporte une touche « arcade ».

Cinq disciplines

Comme je l’indiquais plus haut, Mario Sports Superstars va vous proposer de jouer cinq disciplines : football, baseball, tennis, golf et équitation. « Pas mal« , diront certains. « Un peu chiche » penseront d’autres. Bien évidemment, ces cinq sports ne suivent pas stricto sensu les règles officielles, mais sont simplifiées et adaptées à la sauce Mario.

Très faciles à prendre en main, ces disciplines sont assez fun à jouer au premier abord. Mais très vite, vous allez vous enfermer dans une certaine redondance. Et au bout d’un certain nombre d’heures de jeu, vous allez vous rendre compte que seule la collecte de cartes vous motive à enchaîner les matches. Pas de mode story, juste des parties que l’on enchaîne, et qui finissent par se ressembler.

Très rapidement, le football s’avère rébarbatif et peu intéressant : vous choisissez un capitaine et son second. Des Koopa, des Goombas ou autres complètent l’équipe et s’avèrent finalement insignifiants, tant le match tourne autour de vos deux « stars » qui semblent surcheatées face au reste de l’équipe.

Le foot n’est pas vraiment tactique, il suffit de savoir placer ses coups spéciaux quand il faut…, A condition de fermer les yeux sur les gardiens qui sortent des cages sans aucune raison valable. Ou encore sur vos adversaires qui simulent des fautes bidon pour obtenir des pénos… Au moins, on ne pourra pas se plaindre d’une IA stupide !

Je passe sur le baseball, le jeu qui m’a le moins intéressé tant il m’a semblé soporifique. Ses règles simplifiées à l’extrême, il consiste à … frapper la balle !

Les deux meilleurs jeux

Deux jeux sortent du lot : le golf et le tennis, copyrightés Camelot. Le japonais n’a plus rien à prouver en la matière, et le résultat est là : ces deux sports sont de loin les plus réussis et les deux plus intéressants. Sans doute les deux auxquels vous allez jouer sur la longueur, en zappant les autres.

Je n’ai pas parlé de l’équitation (du cheval en mode Mario Kart), dont le but consiste à faire des courses sur des circuits pistes variées, en ramassant des étoiles et en sautant par dessus des obstacles. En solo ou contre des adversaires, ce mode est plaisant ! Mais constitue davantage une balade bucolique, plus qu’un véritable challenge générateur de durée de vie.

Un modèle économique contestable

Voilà un point qui a une fâcheuse tendance à m’agacer ! Si de nombreuses cartes peuvent être débloquées in-game grâce aux pièces d’or acquises, ce n’est pas le cas des « Superstars » !

Car pour obtenir ces prestigieuses cartes, vous allez devoir passer en caisse. Réellement, je veux dire ! Autrement dit, dans votre boutique préférée, vous allez pouvoir acquérir des paquets de cartes Amiibo pour environ 5€ le lot de cinq cartes ! Il y a 90 cartes à collectionner, je vous laisse faire le calcul (en prenant en compte la malchance de tomber sur des doubles).

Fort heureusement, vous pourrez tout de même rentabiliser vos figurines Amiibo dans Mario Sports Superstars ! En scannant vous figurines, vous pourrez aussi débloquer des bonus. Mais le nombre possible de scans est limité à trois !! Pourquoi ?

Autre détail qui a son importance : si vous comptez affronter vos amis en local, il vous faudra autant de cartouches que de joueurs. Dernièrement, Nintendo nous avait habitués à plus de générosité sur ses jeux multijoueurs. Un choix qui peut faire tiquer : sur ce type de jeux, c’est évidemment les parties à plusieurs qui s’avèrent les plus intéressantes. Et le partage de cartouche semblait pourtant être un fondamental pour un tel titre.

Au final

Pour un jeu qui sera, on ne va pas se mentir, l’une des dernières grosses licences (avec Yo-Kai 2 et le prochain Fire Emblem) avant l’extinction de la 3DS, le résultat aurait pu être intéressant. Comme d’habitude, Nintendo nous offre un titre très accessible, bien réalisé, relativement fun (à condition de jouer en multi)… Un titre qui ravira sans aucun doute les fans de Mario et de mini-games.

Pourtant, très vite, les épreuves deviennent redondantes, et certaines disciplines s’avèrent moins intéressantes que d’autres. Malgré toute la bonne volonté des développeurs, les épreuves m’ont beaucoup moins amusé que Mario Golf Toadstool Tour, Mario Superstar Baseball, Mario Smash Soccer ou Mario Power Tennis. Tous les quatre pourtant sortis il y a plus de dix ans… Sur Gamecube ! Mario Sports Superstars souffre cruellement et indéniablement de l’absence d’un mode story !

De plus, le modèle économique du jeu (avec ses cartes Amiibo et son non-partage de cartouche) en refroidira plus d’un.

Finalement, Mario Sports Superstars est un jeu sympa, mais qui révèle vite ses limites. Sa réalisation est bonne, mais son contenu s’avère trop paresseux. Le titre sort au débotté mais est bourré de bonnes intentions. Même si on a l’impression que Mario n’a plus rien d’un sportif de haut niveau, mais qu’il ressemble plus au joggeur du dimanche qui se dit qu’il doit arrêter la clope.

Un bon titre pour les fans donc. Mais avec une jauge de fun qui le place très loin derrière un Mario Party : Star Rush ou un Mario & Sonic aux Jeux Olympiques.


Mario Sports Superstars

 

Les + :

  • Une bonne réalisation
  • Cinq disciplines
  • Une vingtaine de personnages jouables
  • La bande-son de Motoï Sakuraba
  • Voix en VF
  • Prise en main nickel
  • Tout est jouable en multijoueur (local et online)
  • Accessible à tous : épreuves faciles pour les débutants, du challenge pour les plus aguerris
  • Des tonnes de cartes à collectionner

Les – :

  • Le modèle économique (cartes Amiibo)
  • Des sports moins intéressants que d’autres
  • Une cartouche par joueur
  • Vite redondant en solo : durée de vie faiblarde
  • Les personnages Superstars un peu trop « pétés » en ligne
  • Les tutos que vous ne pouvez pas zapper
 .
Mario Sports Superstars est un jeu sympa, mais qui révèle vite ses limites. Sa réalisation est bonne, mais son contenu s'avère rapidement paresseux. Cinq disciplines, mais qui parviennent à offrir un intérêt assez inégal ! Le jeu manque d'ambition, et d'un bon mode story. Une compil à réserver aux fans, ou à ceux qui veulent tuer cinq ou dix minutes dans le bus...
65%
Correct...

Verdict

Mario Sports Superstars est un jeu sympa, mais qui révèle vite ses limites. Sa réalisation est bonne, mais son contenu s'avère rapidement paresseux. Cinq disciplines, mais qui parviennent à offrir un intérêt assez inégal ! Le jeu manque d'ambition, et d'un bon mode story. Une compil à réserver aux fans, ou à ceux qui veulent tuer cinq ou dix minutes dans le bus...

  • Réalisation
  • Bande son
  • Durée de vie
  • Multijoueur local
  • Multi online
  • Fun
La source Page officielle

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.