Sega 3D Collection : cure de rétro pour la 3DS

TEST. – Ce mois de novembre, les nostalgiques sont gâtés ! Après la NES-Mini de Nintendo, c’est Sega qui s’y colle avec Sega 3D Collection. Cette compilation rassemble, sur une seule cartouche 3DS, neuf jeux Megadrive et Master System.

Le rétro en force

ctr-n-ak3e_gameplay_1a_1470736567

Aaah, que de souvenirs ! Il faut dire que comme beaucoup de joueurs de la première heure, j’ai grandi en pleine « Guerre des Consoles » ! LA grande guerre ! Rien à voir avec la rivalité PlayStation-Xbox. Je vous parle de la guerre des 16 bits Sega-Nintendo. A l’époque, le joueur devait choisir impérativement entre la Super-Nintendo ou la Megadrive. Un choix véritablement politique !

A la fois « Nintendophile » et « Segamaniaque », j’ai toujours refusé de choisir ! J’aimais les deux ! Et que de souvenirs de la Megadrive ! Le logo qui apparaissait avec cette voix qui prononçait le nom « Se-gaaaa » ! Ou encore ce son typique, saturé à mort mais plein de charme en même temps. Que de temps passé à noter discrètement les cheat-codes chez le libraire (nous n’avions pas internet) ou à essayer d’en choper dans l’émission Micro-kids… Bref, je m’égare !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le rétro-gaming est une formule qui gagne ! Il suffit de voir le succès rencontré par les compils, les machines dites « rétro » (nos news sur les consoles Rétron sont fréquemment parmi les plus consultées).

Et c’est justement ce qui nous amène aujourd’hui, avec cette compilation Sega 3D Collection. Une collection qui ressuscite, dans nos mémoires et sur 3DS, deux consoles emblématiques de l’Américain, à savoir la 16 bits Mégadrive (ou Genesis aux USA) et sa grande soeur 8 bits la Master-System.

Sega 3D Collection

ctr-n-ak3e_gameplay2a_1470736568

Tout d’abord, il faut que vous compreniez que ce Sega 3D Collection est la seconde compilation de jeux rétro sortie sur 3DS par Sega. Mais la première n’est jamais arrivée chez nous. Sega a donc « effacé » le chiffre 2 de la jaquette de cette version occidentale (que l’on devine dans la flamme aux pieds de Sonic, sur le packshot).

Sur une unique cartouche, Sega réunit donc neuf titres emblématiques :

  • Altered Beast (Mega Drive),
  • Sonic the Hedgehog (Mega Drive),
  • Galaxy Force II (Arcade),
  • Fantasy Zone II (Master System),
  • Fantasy Zone II : The Tears of Opa-Opa
  • Power Drift (Arcade),
  • Puyo Puyo 2 (Arcade),
  • Thunder Blade (Arcade),
  • Maze Walker (Master System)

Notez que deux jeux font leur début chez nous, puisqu’ils n’étaient jamais arrivés jusqu’en Europe à leur époque : Maze Walker et Power Drift, un jeu de courses à la Out Run.

Enfin, Fantasy Zone II: The Tears of Opa-Opa, est une extension du shoot’em up ultra-coloré Fantasy Zone II.

Une technique délicieusement rétro

ctr-n-ak3e_gameplay4a_1470736569

Il est plaisant de voir que les versions fournies ici allient l’aspect rétro et la modernité. Les jeux ont été adaptés à la 3DS. Ils s’affichent sur la portable dans une 3D plutôt efficace.

Cerise sur le gâteau, ces jeux nécessitant autrefois d’aller jusqu’à la fin avec trois vies et deux « continue » disposent désormais de sauvegardes. Vous pouvez donc sauver votre progression à tout moment en appuyant sur « start ». Je ne débattrai pas ici sur le fait que « cette option facilite trop le jeu » ou « dans le temps, c’était plus difficile. Nous étions de vrais gamers ! » Je vous laisse juges… Et poster des commentaires à l’occasion !

On apprécie ainsi de retrouver ce son typique de la Mégadrive. Un son qui « crachouille », et qui trahit les performances audio alors très limitées de la 16 bits de Sega (en comparaison avec sa rivale qui offrait des musiques beaucoup plus limpides). A l’époque, nous trouvions cela moche. Aujourd’hui, cet aspect accentue le coté rétrostalgique de ces jeux tout droits sortis de la fin des années 80/début des années 90.

Si la 3DS est une console parfaitement adaptée à ce genre d’exercice, force est de constater que les développeurs ont bien fait leur boulot ! Le résultat est concluant, le portage maîtrisé. Le charme rétro opère instantanément en mode « normal », mais les jeux connaissent une nouvelle jeunesse si vous poussez le bouton de la 3D. Bien que celle-ci ne soit pas vraiment utile dans les trois quart des jeux proposés, elle est propre, et comme le shampoing pour enfants, ne pique pas les yeux !

Son d’origine, couleurs d’origine, difficulté d’origine… Mais un habillage plaisant. Sobre mais efficace, le menu se présentant sous forme de vignettes. A vous de choisir pour quel titre va battre votre coeur. Notez aussi que la jaquette du jeu a été dessinée par le directeur artistique de Pokémon, Ken Sugimori.

Des hits et du moins bon

ctr-n-ak3e_gameplay1b_1470736568

Et si le mariage titres/console 3DS est réussi sur le plan de la technique, il l’est aussi en termes de jouabilité. La répartition des touches est dans l’ensemble bien pensée (en même temps, à l’époque, les jeux n’utilisaient que deux ou trois boutons). Et il vous faudra environ 5 secondes pour maîtriser les commandes de la plupart des jeux.

Bien que, pour certains titres, ce soit un peu plus compliqué, je le reconnais. Sur quelques jeux, la jouabilité s’avère un peu moins agréable. Une contrainte qui n’est pas liée à la 3DS, mais au gameplay de l’époque, tout simplement. Dans le jeu de course Power Drift, par exemple, quelques tracés vous donneront du fil à retordre, tant les pièges peuvent s’avérer vicieux.

Car aussi fidèles que soient ces portages, certains titres de la compilation ont tout simplement plus vieilli que d’autres. Altered Beast est toujours aussi bon, mais vous semblera sans doute très lent. Thunder Blade est agréable à jouer, mais semble aujourd’hui brouillon, la saga Choplifter ou After Burner étant passés par là, depuis.

Enfin, vous apprécierez, sur certains titres, des bonus plutôt agréables. On peut, par exemple, choisir la taille d’affichage de l’écran sur certains jeux. Thunder Blade offre un nouveau mode de jeu une fois fini, etc.

Prix : gare à l’arnaque !

L’un des intérêts de Sega 3D Collection est qu’il propose plusieurs jeux pour un prix très en deçà des tarifs généralement appliqués sur 3DS. En effet, l’éditeur recommande un prix autour de 25€ (24,99€), ce qui est plus que correct, il faut le dire !

Alors, attention ! Ce paragraphe pour vous prévenir que certains revendeurs n’hésitent pas à gonfler la note. C’est le cas par exemple d’Amazon, qui propose le jeu pour 45,50€ ! On est très loin du prix annoncé ! Alors ouvrez l’oeil, et évitez les sites qui ont tendance à surenchérir !

Le choix des joueurs ?

ctr-n-ak3e_gameplay6a_1470736569

Si une telle initiative est toujours très plaisante, je reste dubitatif sur la pertinence de cette compilation. Ou plutôt devrais-je dire sur le choix de ses titres.

Car je peux me tromper, mais il me semble que les titres choisis par Sega ne sont pas forcément les premiers auxquels on pense lorsque l’on évoque la Mégadrive.

Sur les neuf, j’avoue en avoir laissé trois ou quatre de coté. Un gros « OUI » pour Sonic The Hedgehog, Puyo Puyo, Fantasy Zone ou Altered Beast, qui sont des hits intemporels. Mais pour le reste…

Lorsque je pense à la Mégadrive, je pense tout de suite à Kid Chameleon, Sonic 2, Ecco the Dolphin, la série des Street of Rage, Gynoug, les Fantasy Star ou encore les Thunder Force (oh mon dieu, les 3 et 4 étaient des merveilles). Je pourrais aussi citer, sur Master System, Alex Kidd ou Columns.

Des titres ici absents. Surprenant, d’autant que plusieurs d’entre-eux sont disponibles sur le Nintendo eShop. Mais j’encourage l’éditeur à piocher dans cette liste pour une future compil’ 😉

Au final

ctr-n-ak3e_gameplay3a_1470736568

Si on m’avait dit il y a vingt ans que ces softs tourneraient un jour sur une console Nintendo ! Sans doute le titre passera t-il inaperçu auprès de jeunes joueurs, ou auprès de ceux qui ne jurent que par les triple A actuels. Mais pour les plus anciens, ou pour les fans de rétro-gaming, nous avons là une petite pépite.

Certes, on pourra toujours critiquer le choix des jeux, qui ne sont pas forcément les premiers auxquels on pense lorsque l’on évoque les consoles rétro de Sega. Il n’empêche que le choix est éclectique (plate-forme, shoot’em up, course…), bien qu’un peu trop maigrichon à mon goût. La cartouche propose à la fois des licences très connues (Sonic ou Altered Beast), mais aussi des raretés n’ayant jamais passé nos frontières.

Et puis, le prix du jeu met fin au débat : 25€ seulement, lorsque Nintendo vend certains de ces jeux pour 5€ l’unité, sur son store… Le calcul est vite fait ! On ne perd pas grand chose, mais on gagne finalement pas mal !


Verdict

s3dcc_3ds_2dpack_web_fr_1470737027

La Megadrive n’est pas morte : elle vit encore dans nos petits coeurs de gamers… Et désormais sur 3DS ! Une compil’ agréable, mais qui manque encore un peu de corps. Avis aux nostal’geeks !

15/20

Les + :

  • Neuf jeux rétros pour le prix d’un seul
  • Deux titres inédits chez nous
  • Petit prix (autour de 25€)
  • Balader Sonic et Altered Beast dans sa poche
  • Les cheats de l’époque fonctionnent ^^
  • Très bonne durée de vie et rejouabilité dans l’ensemble
  • De nouvelles options, comme les sauvegardes, le choix de l’affichage, etc
  • La 3D réussie…

Les – :

  • … Mais pas indispensable sur plusieurs des jeux
  • Le choix des titres : le nostalgique va regretter certains absents
  • Neuf jeux, c’est pas mal… Mais quelques hits de plus n’auraient pas été de refus
  • Certains jeux moins intéressants que d’autres
  • Parfois des ralentissements eux aussi importés des années 80
  • Quelques titres ont moins bien vieilli que d’autres

Sega 3D Collection, par Sega, sur consoles de la famille 3DS. Prix conseillé : 25€.Pegi 7.

Jeu testé sur une version fournie par l’éditeur.

  Site officiel

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.