The Legend of Zelda : Twilight Princess HD

1 2 629

En attendant un « vrai futur nouveau » Zelda, Nintendo publie ce mois-ci la version HD de l’excellent The Legend of Zelda : Twilight Princess, l’un des jeux phares de la Wii, sorti en 2006. Qu’apporte le suffixe « HD » ? Cette aventure vaut-elle la peine d’être vécue ? C’est maintenant que nous allons tenter de répondre à ces questions…

A Link to the past

WiiU_ZTPHD_SCRN_GEM_05_HeroMode

Souvenez-vous ! Nous étions en 2006. Depuis plusieurs mois, Twilight Princess faisait baver les joueurs : on nous promettait une aventure longue, les premiers screens nous en avaient mis plein la vue, et notre curiosité avait été piquée par cette nouvelle aptitude de Link, consistant à se transformer en loup.

Certes, avant même sa sortie, le jeu avait quelque peu agacé. Initialement annoncé sur GameCube, console qui était alors en fin de vie, très vite, Nintendo était revenu sur sa décision, corrigeant que le jeu sortirait en fait sur la toute nouvelle console de salon, la Wii (tant pis pour les possesseurs du cube). Au final, le titre sortait sur les deux supports, et tout le monde était content !

La différence entre les deux versions ? Elle se résumait à un simple « effet miroir » (un objet ou une maison à votre gauche sur Wii était à votre droite sur Gamecube…) Il faut avouer que les deux jeux étaient graphiquement très proches, à l’exception d’un éclairage plus sombre sur GC, ce qui avait d’ailleurs été un peu décrié à la sortie de la Wii : soit la Wii manquait de peps, soit la GameCube révélait un potentiel incroyable (et totalement inexploité) en fin de vie. J’aime bien la seconde hypothèse, cela ne surprendra pas les ceusses qui connaissent mon adoration pour cette console 😉

Après The WindWaker (GameCube), c’est donc Twilight Princess qui passe aujourd’hui à la HD. Une option que les puristes pourront contester, la Wii-U pouvant lire les jeux Wii. Donc, si vous avez gardé votre vieux CD de Twilight… Cependant, vous n’aurez pas les images en HD, donc la question mérite réflexion  😉

Car le résultat est plus que probant ! Le jeu affiche enfin des images en 1080p du plus bel effet, avec les textures dont nous rêvions déjà à l’époque. C’est magnifique ! On regrette néanmoins que les cinématiques n’aient pas suivi le même chemin. Ces séquences d’origine accusent mal le poids des années. Le contraste saute aux yeux.

 Plaisir optimal ?

WiiU_ZeldaTP_PRScreenshots_FightingEnemyDungeon_HeroMode

Tout d’abord, avec cette version HD, je tire mon chapeau à Nintendo ! Initialement, j’avais fait Twilight Princess sur Wii (c’est même pour ce jeu que j’avais acheté la console). Et on commence à se connaître : vous connaissez maintenant mon aversion pour le duo Wiimote+nunchuk. Certes, le jeu était facile à prendre en main, mais je n’ai jamais pu (sur Zelda comme sur les autres jeux d’ailleurs), c’est physique !

Aussi, comme je le disais, j’ai envie de remercier Nintendo pour ce beau cadeau : Twilight Princess HD est vraiment très sympa à redécouvrir au GamePad (j’aime bien cette « mablette ») : la tablette affiche la carte ou votre inventaire, et vous permet de viser directement avec votre boomerang ou votre lance-pierre ! Mais le jeu est aussi un pur bonheur avec la ProController Pad ! Ouiiii, enfin, Twilight Princess jouable avec une vraie manette !

Globalement, la répartition des touches est vraiment bien pensée : le stick pour la direction, trois boutons pour l’inventaire et l’action, un lock, un bouton pour appeler Midona… Instinctif !! Le combo manette+gamepad (qui affiche notamment la map ou l’inventaire) rend le jeu particulièrement confortable. Très clairement, ce duo vous offre tout simplement la configuration idéale pour jouer à Twilight Princess. Ce qui a sans doute pour effet de grandement faciliter le jeu, puisqu’il n’était déjà pas très compliqué à la base, Nintendo considérant à l’époque que les joueurs devaient s’en sortir, tout en apprivoisant ce nouvel outil qu’était la Wiimote. Quoique, mais je vais y revenir plus bas !

En termes de jouabilité, puisque l’on parle ici de gameplay, il a certes été affiné, mais garde quelques petites imperfections : Epona se prend toujours les murs, et que la sensibilité du stick peut parfois vous faire partir dans une direction légèrement différente que celle que vous souhaitiez. Pas non plus à l’opposé, mais il peut arriver de louper un saut pour une question de direction mal rendue : une gamelle à quelques millimètres près ! Rageant !

Deux jeux en un !

WiiU_ZTPHD_SCRN_GEM_09_HeroMode

Il ne vous aura pas échappé, en lançant le jeu, que deux défis s’offrent à vous dès le départ ! Vous pourrez opter pour la version « standard », ou pour une version « héroïque » dans laquelle les ennemis seront plus résistants, les donjons plus retors ! Notez que ce second mode est disponible sans que vous ne soyez obligés de terminer le jeu une première fois…

Et afin de vous éviter d’avoir l’impression de faire deux fois le même jeu, les deux versions sont « inversées », avec ce fameux effet « miroir » dont je vous parlais en évoquant les différence entre GameCube et Wii. Un peu comme si Nintendo avait compilé sur ce CD deux versions HD ! Le mode normal correspond à la vue que vous aviez sur le Cube (la vraie version, Link y est gaucher), le mode héroïque renvoie à celle sur Wii (inversée pour être mieux adaptée, à l’époque, à la jouabilité Wiimote-nunchuk… Link y devient droitier).

Dans ce mode, les ennemis sont plus résistants et font plus mal, vraiment mal au bout de quelques heures de jeu ! Les coeurs (que l’on trouve dans l’herbe, sous les pierres ou en tuant les ennemis) n’apparaissent plus aussi souvent, voire plus du tout. Un peu balèze quand même ! Quand je disais que le jeu à la manette facilite les choses, voilà qui rééquilibre la difficulté du jeu !

Derrière mon loup, je fais ce qui me plaît

WiiU_ZTPHD_SCRN_GEM_01_HeroMode

Pour ce qui est du pitch, Twilight Princess vous met dans la peau de… Link ! Le jeune héros blond ne possède pas d’entrée sa jolie tunique verte, puisqu’il n’est, au début du jeu, qu’un jeune homme parmi tant d’autres, vivant en toute simplicité en tant que fermier, dans le petit village de Toal.

Son quotidien consiste à s’entraîner avec les enfants du village, câliner Epona, donner des petits coups de main par ci par là, et finir sa journée en aidant son ami berger à rentrer ses chèvres. Cette petite routine est bouleversée par l’arrivée en trombe de gobelins qui, non contents d’enlever les enfants, ouvrent une porte vers le monde de l’ombre.

Link y est aspiré, sous la forme d’un loup (il devient un loup à chaque voyage dans le monde des ténèbres), et sera aidé par l’arrivée providentielle de Midona, une sortie de fille-chat (qui remplace en quelque sorte Navi, la fée de Ocarina of Time) qui lui propose une improbable association… Ou plutôt que Link devienne son larbin…

On apprécie de retrouver ici tout l’ADN de Zelda ! Nintendo sait, et depuis longtemps, que la magie n’opère que si le joueur retrouve les codes qui font l’identité de la série : Link qui ne s’exprime que par onomatopées, les musiques lorsque vous ouvrez un coffre, entrez dans une boutique ou trouvez une salle secrète, un monde vaste, des missions annexes… Tout est là !

Des quêtes simplifiées

WiiU_ZTPHD_SCRN_GEM_06_HeroMode

Si la version « héroïque » relève le challenge, on a un peu de mal à comprendre pourquoi Nintendo a pris le parti de simplifier les quêtes ! Certes, le jeu offre déjà une bonne durée de vie, mais…

Prenons par exemple les perles de lumières à collecter, qui passent de 16 à 12… OK, la différence est minime, me direz-vous…

Et la quête de Giovanni ? Elle consistait à débusquer 60 spectres dans les recoins d’Hyrule… Je ne vous raconte pas les heures (pour ne pas dire les journées) de galère pour tous les trouver ! La quête existe toujours, mais ce PNJ vous remet ici une lanterne spectrale qui vous aidera à les localiser, donc à les trouver plus vite…

L’ami beau !

NVL_AK_imge01_1_R_ad

Si vous achetez le jeu, vous pourrez choisir entre la version simple (le jeu), ou l’édition limitée regroupant le jeu ainsi qu’un nouvel Amiibo : Link Loup & Midona !

Pas très cool de la part de Nintendo de me mettre ce bel objet sous le nez alors que je prévoyais d’investir dans l’Amiibo Ryu (Street Fighter/Super Smash Bros), qui sort le 18 mars ! Mais bon ! Il paraît que Link-Loup débloque du contenu ! Tout comme Link, Zelda, Ganondorf et Link Toon d’ailleurs !

Tous ne sont pas vos amis ! Zelda régénère vos coeurs, et Link Toon recharge votre stock de flèches. Cool ! Pour Ganon, en revanche, c’est un poil plus compliqué, puisque l’interaction entre le vil rouquin et Twilight Princess HD débloque un bon gros malus : il multiplie les dégats reçus par le joueur par 2 ! Curieusement, cela ne m’étonne pas de la part de ce fourbe Gerudo !

Pour revenir à l’Amiibo Link-Loup, celui-ci aurait pour effet de débloquer un nouveau donjon intitulé « Cave du Crépuscule« … Enfin, donjon, c’est une façon de parler ! Ici, pas vraiment de labyrinthe ou d’énigmes, mais des hordes d’ennemis auxquels vous devrez résister. Une sorte d’arène quoi ! Mais bon : tout ceci rajoute du contenu au jeu, initiative plutôt sympa, donc ! Et si je parle au conditionnel, c’est tout simplement parce que je ne me suis pas encore procuré cet Amiibo :-p

La Wii-U devient frustrante !

WiiU_ZeldaTP_PRScreenshots_FightingEnemyDungeon_HeroMode2

Tel une bonne douche écossaise, ce Zelda satisfait comme il frustre. Non pas parce que le jeu est mauvais, mais parce qu’il suscite une prise de conscience !

Il procure de la joie, tout simplement en nous offrant d’émouvantes retrouvailles avec Link, et avec un jeu tout simplement excellent (oui, je sais, les fans de « Ocarina of Time » pestent en lisant ces lignes, mais j’assume). Il nous rappelle à quel point The Legend of Zelda est une licence fantastique ! Si je dois un jour justifier les raisons qui me font autant adorer Nintendo, Mario ne sera pas le premier nom qui me viendra en tête…

Mais il frustre justement car ce Twilight Princess nous rappelle ce pourquoi, et ô combien on aime Zelda ! La Wii-U nous a gâtés et a fait ses preuves avec les versions HD de The Windwaker et de Twilight Princess, mais… Mince ! Le dernier Zelda sur consoles de salon est « Skyward Sword » sur Wii !

Quoi que certains puissent penser de la Wii-U, elle est à mon sens une très bonne console, qui mérite elle aussi son Zelda… Et si un nouvel épisode a été annoncé sur ce support, le temps commence à être long ! En espérant que le prochain Zelda ne sera pas finalement une exclu « NX » ! Croisons les doigts !

Au final

WiiU_ZTPHD_SCRN_GEM_07_HeroMode

Jouer à Twilight Princess HD, c’est cette étrange sensation de revenir à un jeu que l’on connait par coeur, tout en le redécouvrant totalement ! C’est assez paradoxal, pourtant, c’est une idée qui ne me quitte pas depuis le début de ma partie ! Cette sensation est énormément liée au jeu à la manette, qui s’avère ici être la configuration parfaite pour ce jeu, un peu comme si ce titre n’avait été développé, depuis le début, que pour jouer au Pro Controller !

Comme beaucoup de fans, j’appréhendais de trouver une simple réhausse afin de remettre une ancienne licence au goût du jour… Mais le titre montre qu’un éditeur peut passer un jeu en HD de manière élégante et efficace ! Le résultat est tout simplement concluant et sublime ! Le fan se relance dans cette passionnante histoire avec les mêmes étoiles dans les yeux que lorsqu’il a mis les mains, la première fois, sur cette aventure !

La question « faut-il faire ce Zelda ? » ne se pose pas pour le joueur qui ne s’y est jamais essayé, et la réponse sonne comme une évidence : bien sûr que oui ! Mais le fan qui a déjà terminé le jeu est, lui aussi, en droit de se poser la même question !

Et la réponse sera la même ! Twilight Princess était un grand jeu, et il l’est toujours ! Je l’ai déjà dit : Nintendo n’a pas seulement amélioré l’aspect graphique du jeu, mais le contenu dans son ensemble. Voici un portage intelligent et rigoureux. Le jeu mérite sa place sur votre étagère dédiée aux hits sur Wii-U !


Verdict

12494753_638176419653833_1783074618573032738_n

Si le jeu date un peu, Nintendo lui offre une vraie cure de jouvence, masque les premières traces du temps avec une bonne crème anti-rides qui vous donne la sensation de redécouvrir le titre ! Twilight Princess est toujours aussi magique !

17/20

Les + :

  • Une totale redécouverte
  • Les personnages attachants
  • Le scénario plus sombre
  • La direction artistique, les nouvelles textures
  • Deux niveaux de difficulté dès le début
  • Les codes de la série respectés
  • L’ambiance sonore
  • Le jeu au gamepad est top, est un régal à la manette
  • La transformation en loup de Link
  • L’utilisation des Amiibo
  • Du contenu en plus

Les – :

  • Epona qui se prend les murs ou les obstacles
  • Il reste encore quelques polygones qui font tache
  • Les cinématiques sont sensiblement d’époque
  • Des quêtes simplifiées
  • Tant qu’à faire, on aurait aimé du 60 fps

The Legend of Zelda : Twilight Princess HD, par Nintendo, sur Wii-U, en téléchargement ou en version boîte (simple ou collector). Pegi : 12.

Testé sur une version commerciale fournie par l’éditeur.

Page officielle

 

vous pourriez aussi aimer More from author

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.