Homme ou femme ? Quand le jeu-vidéo décomplexe la question des « transgenres »

1 598

Une fille « canon » qui est en fait un homme, ou encore une femme devenue homme… Il existe dans le jeu vidéo des personnages qui sont ce que l’on appelle « transgenre », ceci étant plus ou moins expliqué dans le jeu en question.

Il faut hélas reconnaître que, dans notre société occidentale, le « transgendérisme » a encore une connotation péjorative, et est dans la plupart des cas associé à l’homosexualité. Voici au passage l’occasion de rappeler (en bon citoyen du XXIe siècle que nous sommes), d’une part que la trans-identité est, comme son nom l’indique, une question d’identité et non de sexualité, d’autre part que chacun est libre de sa sexualité.

Et les choses sont bien différentes au Japon : pour les Japonais, le caractère androgyne d’un personnage n’a rien à voir avec sa sexualité, l’androgynie étant synonyme de beauté et de noblesse au Pays du Soleil levant. Les personnages androgynes sont finalement assez nombreux dans les mangas ou dans les jeux vidéo, mais ils sont loin d’être gays (je pense par exemple à Shun, dans Saint-Seiya, souvent perçu comme tel chez nous, mais qui ne l’est pas 😉

Vous l’aurez compris, le Japonais fait, beaucoup plus que l’Européen, la différence entre un transgenre et un personnage homosexuel. Et si on regarde bien, le jeu vidéo est finalement un média très ouvert sur le sujet. A quelques exceptions près, la trans-identité, dans le jeu vidéo, ne tombe pas dans la caricature lourde et grasse, et ces personnages ont souvent un véritable background, une histoire qui justifie cette recherche identitaire.

Le sujet est sensible, mais est bien présent dans le jeu vidéo. Et s’il peut susciter une réflexion positive, c’est justement dans cet esprit que nous avons choisi de l’aborder, avec les quelques exemples qui suivent :

Fléa (Chrono Trigger)

tumblr_lnl3g6YJ3r1qak0qdo1_500

Fléa (« Mayonee » en vo) est un boss que vous affrontez dans l’excellent RPG de Square-Enix « Chrono-Trigger » (lire aussi ici), bras droit de Magus au même titre que l’épéiste Slash, ou Ozzie. Mais Fléa se distingue par le fait qu’on ne sait pas vraiment s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. On la retrouve d’ailleurs aussi dans Chrono Cross, suite de Chrono Trigger, sur PS1.

Elle même (elle/il a une apparence de fille, donc on va dire « elle ») ne vous aidera pas beaucoup : lorsque les héros s’interrogent sur la question, sa réponse les laisse dans le flou total. « Homme ou femme… Quelle différence ? » Clairement, Fléa ne s’inscrit pas dans une réflexion sexuelle. Seul le pouvoir l’intéresse !

Anecdote amusante : dans la version SNES du jeu, dans la forteresse d’Ozzie, Fléa vous donne une veste. Dans la version DS du jeu, le mot a été traduit par « bustier ».

Poison (série Street Fighter)

2521761-poison

Voici un personnage qui n’a pas fini de faire débat : Poison est-elle une femme, ou est-il un homme ? Car malgré ses formes généreuses, Poison enflamme les débats sur la toile, et le moins que l’on puisse dire, c’est que personne n’est d’accord sur son sexe !

L’explication est très simple : lorsque les programmeurs créént le personnage de Poison, pour Final Fight (1989), elle est clairement une femme. Mais en Amérique du Nord se pose un problème moral, et de taille : les programmeurs ont la crainte d’être la cible de mouvements féministes en montrant une femme se faire frapper par des hommes, image très mal vue dans un jeu vidéo à l’époque. Ils contournent donc le problème en faisant de Poison un homme devenu une femme, la vendent comme un « transsexuel »…

Aujourd’hui, le débat est toujours d’actualité : si la question morale ne se pose plus (nombreuses sont les femmes à se jeter dans l’arène, dans Street Fighter, Tekken, Mortal Kombat ou dans Dead or Alive qui détient le record en termes de combattantes au casting), les fans sont divisés. D’un coté, ceux qui fantasment sur Poison qu’ils considèrent comme une femme à part entière, d’un autre coté ceux qui restent fidèles à cette vieille anecdote et soutiennent qu’elle est bien transgenre… A vous de vous faire votre avis !

Birdo (série Super Mario Bros)

tumblr-npyp57ncsk1uwc4geo1-500

Voici un autre personnage qui cultive l’ambivalence autour de son sexe : Birdo, apparu dans Super Mario Bros 2, et désormais fidèle des Mario Kart et autres Mario Party.

En réalité, tout part d’une erreur de traduction non corrigée dans le générique de Super Mario Bros 2. Car le mini-boss que vous affrontez (qui tire des oeufs avec sa bouche) se nomme en fait Ostro, et non Birdo. Ce n’est donc pas le même personnage, ou plutôt, on pourrait penser qu’il y en a deux ! Cette erreur ne sera corrigée ni dans la version NES du jeu, ni dans Super Mario All Stars (SNES). Et il faudra attendre la réédition de SMB2 sur GameBoy Advance pour que les choses rentrent dans l’ordre.

On peut donc considérer que Birdo est une version féminine d’Ostro. Mais comme nous l’avons vu, le personnage est très utilisé dans beaucoup de jeux Nintendo. Et comme, selon les titres, personne n’est d’accord, les choses se compliquent !

Dans la plupart des jeux, dont les Super Smash Brothers, Birdo est présenté comme un personnage au sexe indéterminé. Dans le manuel Nord-américain de SMB2, il est précisé que Birdo est de genre masculin, mais qu’il préfère être considéré comme une femme, porter un ruban sur la tête et être appelé « Birdetta » ou « Catherine » (Catherine/Cathy est le nom qui lui est donné au Japon).

Les doubleurs eux mêmes s’emmêlent les pinceaux. Et dans Super Mario Advance (GBA) ou dans Mario Tennis, Birdo est doublé par une femme. Dans Mario Golf : Toadstool Tour, c’est un homme qui lui prête sa voix…

Krem (Dragon Age Inquisition)

91752.alfabetajuega-dragon-age-inquisition-krem

Avant d’être un redoutable soldat dans Dragon Age Inquisition, le PNJ Kremisius (dit « Krem ») est né femme. Mais dans l’Empire Tévintide, les femmes ne sont destinées qu’à enfanter, ou à servir les hommes. Elles ne peuvent combattre, ou utiliser la magie.

La jeune fille était promise à un riche marchand, afin d’aider sa famille à sortir de la misère. Mais elle ne voulait pas de cette vie. Après avoir pris la fuite, c’est sous l’identité d’un homme que Krem rejoint l’armée, suscitant l’admiration pour ses faits d’armes pendant des années.

Mais un jour, elle est démasquée. Ne s’offrent à elle que deux solutions : la mort ou l’esclavage. Elle ne choisit ni l’un ni l’autre, et préfère fuir. Elle sera recueillie par le Qunari « Iron Bull ». Krem et le géant cornu créent ainsi « La Charge du Taureau ». La seule référence dans le jeu est une phrase qu’Iron Bull vous dit : « Si Krem se sent homme, alors c’est un homme !« 

Ceyda Fahri (Aerannis)

Aerannis-2

Dans ce jeu d’action/infiltration sorti sur PC et Mac en septembre 2015 (studio Ektomarch), il n’y a pas d’ambiguité avec le personnage, de Ceyda Fahri, clairement présentée comme une « femme transexuelle Turqo-Bulgare.

Ceyda est une tueuse exerçant à Plovdiv, la dernière cité terrestre. Un jour, elle découvre que le monde est l’objet d’une terrible conspiration. Fait étrange, elle réalise que toute la population de la cité n’est composée que de femmes… Tout s’explique du coup…

Erica (Catherine)

1638028-cathy_12

Dans le jeu d’Atlus Catherine (sorti sur PS3 et X360 en 2012), le personnage de Erica Anderson, la barmaid du Stray Ship, est clairement transgenre. Si ce fait est peu évoqué dans le jeu, les héros savent qu’Erica a été autrefois un homme, prénommé Eric, puisqu’elle est une amie d’enfance du héros Vincent.

Si la trans-identité d’Erica n’est qu’évoquée au fil du jeu, tout devient clair à la fin, puisque Toby (un ami de Vincent) a le béguin pour elle. Il perdra d’ailleurs sa virginité avec Erica, mais non sans une drôle de surprise. Le jeune homme souhaitera que cette histoire ne soit plus évoquée…

Ned Wynert (Assassin’s Creed Syndicate)

ACS_Freedom_of_the_Press_15

Passionné par les trains et les moyens de transport, Ned Wynert est un personnage secondaire apparaissant dans le jeu Assassin’s Creed Syndicate (Ubisoft). Très vite, il se rapproche des jumeaux Frye, et devient en quelque sorte un « donneur de missions ».

Mais ce qui vous a peut-être échappé dans la présentation du personnage, c’est que Ned n’est pas né homme. Il est né à New York, dans une famille bourgeoise, sous le nom d’Henrietta Mary Wynn.

Totalement révoltée par la condition féminine de l’époque, et par ses obligations sociales, Henrietta faisait le mur dès qu’elle le pouvait, pour rejoindre la pègre, déguisée en garçon. Contrainte de quitter son milieu, Henrietta a fuit New York pour rejoindre Londres, effaçant toute trace de son passé féminin. Le voleur Ned Wynert était né.

Bridget (Guilty Gear XX)

ggxx_cs_br

Et voilà un nouveau mythe qui s’effondre ! Bridget, l’un des personnages du jeu de baston Guilty Gear XX, avec sa voix aigue et son look de nonne ado et complètement kawaï !! Elle est toute choupinette !

Et bien, figurez-vous que Bridget… est aussi un homme ! Si si, c’est expliqué dans le descriptif du personnage ! Bridget est né garçon, dans un petit village d’Angleterre. Dans ce village, lorsque naissent des jumeaux, ils ne doivent pas être de même sexe, ce qui apporterait le malheur sur la cité.

Et justement, les parents de Bridget ont donné naissance à des jumeaux garçons. Deux choix leurs étaient alors imposés : abandonner l’un des enfants ou le tuer. Pour éviter de commettre une telle cruauté, et pour garder leurs enfants, les parents des jumeaux ont décidé de faire passer Bridget pour une fille, de l’élever et de le considérer comme une femme. Aujourd’hui, Bridget a la morphologie d’une femme, et se revendique comme telle…

Pour l’anecdote, les plus observateurs auront remarqué qu’elle porte, sur le bandeau de sa coiffe, le symbole assez équivoque !

Viviane (Paper Mario : la Porte du Millénaire)

maxresdefault (1)

Et un second personnage transgenre dans un jeu « tout mimi » signé Nintendo ! Nous parlons cette fois de Viviane (ou Vivian) dans le jeu Paper Mario : Les Portes du Millénaire (sur GameCube en 2004).

Viviane est l’une des trois soeurs sirènes appelées « Trio Obscur ». Par la force des choses, cette ennemie va faire cause commune avec Mario, pour finalement l’aider jusqu’à la fin du jeu…

Autour de ce personnage, nous allons trouver deux interprétations : en Anglais, Vivian est clairement une femme, et l’on parle d’elle en utilisant « she » tout au long du jeu…

Mais pas dans la version originale, Japonaise, dans laquelle Vivian est clairement présentée comme une femme transgenre ! On peut s’appuyer sur plusieurs dialogues du jeu pour étayer cette affirmation : lors d’une tirade entre Goombella, Vivian et Beldam, les soeurs se présentent comme « Three shadow sisters« … Beldam de manifester sa surprise : « Are you saying you’re not a man ? » … Et quand Goombella présente les soeurs aux autres personnages, elle désigne Vivian en disant : « …from the shadow group of three. She’s the younger sister… no… brother ! »

Il faut croire que, si Nintendo of Japan semble très ouvert sur le sujet, ce n’est peut-être pas le cas des traducteurs occidentaux.

De simples déguisements

leo-desk3
2014-08-07-sheik-gender-debate-pecs-melee
King
Naoto_arena

Enfin, pour conclure ce dossier, voici une série de personnages qui n’entrent pas vraiment dans la catégorie transgenre, mais auxquels vous aurez forcément pensé, puisqu’il existe un doute sur leur sexe. Pourtant, nous allons bien lister ici des femmes qui se sentent femmes et se revendiquent comme telles.

Pourtant, elles doivent se déguiser en hommes pour des raisons qui sont autres qu’une question d’identité sexuelle. Je pense en particulier à Sheik (apparu dans The Legend of Zelda : Ocarina of Time et que l’on retrouve dans de nombreux jeux tels que Super Smash Bros). En effet, Sheik n’est autre que la princesse Zelda déguisée en homme pour échapper à Ganondorf.

Les jeux de combats ont, eux aussi, leurs femmes qui se travestissent en hommes, à l’instar de Léo dans Tekken, King dans Art of Fighting, ou encore Naoto dans Persona 4. Là encore, ces femmes se déguisent pour des raisons purement personnelles, et totalement étrangères à leur identité sexuelle.

Enfin, je terminerai par cette rumeur disant que, dans Super Smash Brothers, Lucina et Marth sont le même perso, Lucina se faisant passer pour un homme. Certes, les techniques des deux persos sont proches, mais dans le microcosme « Fire Emblem« , ces deux personnages n’ont aucun lien : Lucina (Fire Emblem : Awakening) est la fille de Chrom, Marth (le premier Fire Emblem), est le prince d’Altea… Autrement dit, si leurs skins se ressemblent dans SSB, ils n’ont rien à voir l’un avec l’autre, si ce n’est le nom de la licence qui les a vu apparaître !

vous pourriez aussi aimer More from author

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.