The Legend of Zelda : The Windwaker HD

1 181

Avec ses graphismes cartoon, son ambiance de folie, son scénario passionnant, sa bande-originale et une aventure longue comme une file d’attente devant Pôle-Emploi, le remake HD de The Legend of Zelda : The Windwaker est tout simplement l’un des meilleurs jeux Wii-U et l’un de mes Zelda préférés. Retour sur ce hit en puissance.

Changement de cap

WiiU_LoZWWHD_website_02

Je me souviens encore de mon premier contact avec The Legend of Zelda : The Windwaker. Nous étions en mai 2003, et un nouvel épisode de la saga arrivait tout juste sur la GameCube. A cette époque, j’étais assez mitigé.

Inquiet face à un changement radical de cap de la part de Nintendo, qui s’éloignait de la direction artistique habituelle de la série : ce nouvel opus adoptait un style cartoon assez mignon, mais très loin de l’image de Zelda… Un jeu pour enfants ? C’est une remarque que j’ai entendu à l’époque !

Et puis, la passion a pris le dessus : pour le jeu, tout d’abord, puisque j’ai toujours été un fan de Zelda ! Et puis, nous parlions d’un jeu GameCube, console qui, je le dis sans regret, est encore aujourd’hui ma console Nintendo préférée (je possède encore deux consoles et tous mes jeux, c’est dire !).

Donc, forcément, j’ai craqué ! Collector en main (celui avec le second CD « Ocarina of Time »), je me suis lancé dans The Windwaker… Pour découvrir le jeu Nintendo qui m’a le plus accroché. Des journées entières, complètement happé par cette immense aventure, à parcourir les mers pour sauver le monde et voir le générique de fin… Rien que d’en parler, ça me donne encore envie de relancer le jeu !

Aussi, lorsque le jeu est ressorti en HD sur la Wii-U en octobre 2013, comme vous pouvez vous en douter… J’ai rechuté !

Belle île en mer

WiiU_LoZWWHD_website_03

Tout débute sur l’île de l’Aurore, dans un village de pêcheur. Le joueur y découvre un héros qui, comme le veut la tradition, se voit remettre l’habit vert du héros de la légende le jour de ses douze ans.

Très folklorique et pas vraiment passionnant pour notre jeune avatar aux grands yeux en amande. Mais pour lui, tout bascule ce même jour de fête, alors que sa soeur Arielle se fait enlever par un étrange oiseau géant.

Au grand dam de sa grand-mère, lors d’une séquence poignante, Link (oui je sais, pas très original mais c’est comme cela que je l’ai appelé) décide de prendre la mer pour retrouver sa frangine. Car dans ce monde, Hyrule n’est plus, et comme dans One Piece, le monde n’est plus qu’un vaste océan qui s’étend à perte de vue.

A bord d’un bateau de pirate au début de l’aventure, puis du Lion Rouge (un bateau qui parle), Link va devoir parcourir les mers, traverser des temples et des villages, en s’aidant de la « baguette du vent », qui a pour effet de pouvoir contrôler les vents, et donc vous aider à vous déplacer (je vous jure que c’est très utile pour mouvoir un voilier).

Du dopage chez Nintendo ?

Zelda_Wii_U_08

Ne riez pas ! Je me suis vraiment posé la question ! Car comme dans le cochon, tout est bon dans ce Zelda ! J’ai déjà évoqué l’aventure gigantesque sur une map immense… Mais je me dois aussi de vous parler du scénario captivant jusqu’à la fin du jeu, de la musique tout simplement superbe et qui colle à la perfection aux différents tableaux… Le contrôle du vent est jouissif, le gameplay est au poil, la gestion de l’inventaire accessible…

Si le jeu a été décrié pour ses graphismes, on adhère très vite à cet univers cartoon. Et pour ce WindWaker, force est de reconnaître que l’équipe de développement s’est vraiment défoncée. Ecriture, technique, ambiance… Je dois avouer que ce qui m’avait le plus marqué à l’époque, c’est le nombre de quêtes annexes à accomplir pour boucler le jeu à 100% (ce que j’avais fait).

Si le nombre de donjons est correct (on a déjà vu plus), les phases de recherche et les quêtes secondaires constituent une part considérable dans le jeu : la quête principale se plie en une quinzaine d’heures, mais vous pouvez compter le double pour dégoter tous les objets cachés, ou pour finir ces nombreuses missions. Sur l’aspect « recherche et exploration », ce Zelda est de loin le plus conséquent !

Du Cube à la Wii-U

WiiU_LoZWWHD_website_04b

D’une console à l’autre, les évolutions sont là, et le HD n’est pas là uniquement pour faire joli sur la pochette du jeu !

La première amélioration est graphique : plus de détails, graphismes plus fins, et surtout des jeux de lumières tout simplement fantastiques… Le titre n’usurpe pas ce « HD » qu’il arbore fièrement !

Seconde amélioration notable : Wii-U oblige, votre menu et votre inventaire s’affichent maintenant sur le Gamepad. C’est peut-être un détail pour vous… Mais je vous assure que contrôler son inventaire au stylet, tout en gardant l’action principale affichée sur la TV, c’est un plus indéniable.

Enfin, afin de rendre son titre accessible au plus grand nombre, Nintendo a écouté les remarques des joueurs, et en a tenu compte pour améliorer le gameplay du jeu. Certains y verront des corrections, d’autres la disparition de ce qui faisait le sel de WindWaker sur GameCube.

Je citerai par exemple la voile rapide, accessible beaucoup plus rapidement dans cette version Wii-U (elle vous permet d’aller plus vite sur la map, sans forcément sortit la baguette du vent)… Ou encore des quêtes qui ont tout simplement disparu…

 Au final

WiiU_LoZWWHD_Website_NewFeatures_HDGraphics_02

Quand certains éditeurs se contentent de lisser les graphismes d’un jeu et d’ajouter le terme « HD » sur sa jaquette pour lui offrir une seconde rentabilité vie, Nintendo nous propose un vrai travail de fond sur ce Zelda.

Alors que la version d’origine était déjà exceptionnelle, l’éditeur parvient à le sublimer davantage. En ligne de mire, les joueurs nostalgiques prêts à refaire cet épisode, mais surtout les plus jeunes qui ne l’ont pas connu, mais qui vont trouver ici une refonte optimisée, qui vont pouvoir y jouer dans des conditions bien meilleures que ce que nous avions connu à l’époque.

Bien que le jeu soit daté, c’est l’un des hits que vous devez absolument posséder sur la Wii-U ! D’autant que, sur l’eShop comme en boutique, il se trouve aujourd’hui pour un prix plus que modique !


Verdict

WiiU_ZeldaWW_PS_EUR

Si vous ne connaissez pas encore ce hit planétaire, il est grand temps de vous ruer soit sur sa version CD, soit sur le jeu dématérialisé via l’eShop de Nintendo.

19/20

Les + :

  • Link est tout mimi en version Toon
  • Une direction artistique culottée, mais efficace
  • Le scénario est long et captivant
  • Un jeu qui se recentre sur l’exploration et la recherche de trésors
  • La bande-son originale
  • Un jeu qui respire la fraîcheur et les grands espaces
  • La réhausse en HD offre des effets de lumière saisissants
  • La jouabilité, très adaptée au gamepad, est quasi-parfaite

Les – :

  • Des améliorations qui simplifient un peu trop le jeu
  • Un ou deux donjons bonus auraient été les bienvenus

 The Legend of Zelda : The WindWaker HD, par Nintendo sur Wii-U. Disponible via l’eShop ou en version « boite ». Pegi : 7.

vous pourriez aussi aimer More from author

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.