Audiard en 25 films cultes

0 499

SORTIE LE 15 OCTOBRE. – Installé à Saint-Hilaire de Riez (85), Gérard Gargouil dit « Géga » (page officielle) n’a plus rien à prouver. Souvenez-vous : ce caricaturiste a déjà signé, avec son comparse Stéphane Germain (et déjà chez Hugo & cie), la série des « dicos« . Le « Dico flingueur des Tontons », le « Dico Splendid des Bronzés », le « Dico Champion du Monde de La Vérité si je Mens », le « Dico secret de James Bond », le « Dico de Louis de Funès »…

Et quand il ne « dicotte » pas, Géga dévoile son autre passion, pour le sport cette fois. On se souvient notamment de son « Top 5 du Tennis », co-réalisé avec Laurent Chiambretto, chez Manokan. Foot, tennis, rugby, cyclisme… Quel que soit l’univers abordé, Géga parvient à nous faire rire, avec un trait efficace, qui sublime ces célébrités. Géga les croque, et c’est le lecteur qui se régale.

Géga revient, en solo ce mois d’octobre, avec un nouvel ouvrage paru chez Hugo. Et ce cinéphage s’intéresse cette fois à un monument, que dis-je, à un « monstre sacré » du cinéma français : Michel Audiard. Des « Barbouzes » aux « Tontons Flingueurs », sans oublier « Un Singe en Hiver »… Si le choix aura été difficile au regard de la filmographie « longue comme le bras » d’Audiard, l’auteur retient ici une sélection de 25 films parmi les plus emblématiques du cinéaste.

Les dessins de Géga sont de toute beauté, encore plus mis en valeur par une colorisation particulièrement bien sentie : l’auteur n’hésite pas à choisir le noir et blanc, ou le sépia, pour replonger le lecteur cinéphile dans l’ambiance de ces films cultes, d’antan mais indémodables. Tel un Tonton, un silencieux vissé sur son crayon, Géga vise et fait mouche, lorsqu’il prend pour cible Lino Ventura, Jean Lefebvre, Bernard Blier, Jean Gabin (son chouchou), Louis de Funès, Michel Serrault…

Si l’ouvrage déclenche de larges sourires, par la qualité de ses dessins, il se veut aussi pédagogique, et chaque caricature (illustrant une scène culte de chaque film) est complétée par une fiche technique : année, réalisateur, distribution, synopsis et commentaire de l’auteur… Comme dans ses ouvrages précédents, Géga marie à merveille l’humour et de solides références. Sa cerise sur le gâteau ? Sans doute une certaine tendresse qu’il insuffle à ses mythiques héros.

Les films écrits, scénarisés ou réalisés par Audiard nous ont offert de grands moments cultes ; cet album en fait tout autant. C’est plutôt bon signe ! Le cadeau idéal pour les cinéphiles qui pleurent encore la disparition de Michel Audiard, un certain 28 juillet 1985, et pour tous les autres. Avec les fêtes de fin d’année qui approchent, voici un album qui a toute sa place au pied du sapin.

  • Audiard en 25 Films cultes (achetez ici), par Géga, chez Hugo Images. Couverture cartonnée, 25x25cm, 56 pages. Prix éditeur : 14,95€.
  • Si vous êtes fan de sport, sachez que, via le site officiel de Géga, vous pouvez vous abonner à son nouveau magazine, « Drôles 10-d’oles », consacré aux dieux des stades (12€ les deux numéros, par an).

audiard

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.