Animal Crossing : Happy Home Designer

1 230

Qui n’a jamais rêvé de décorer les maisons des autres ou l’extérieur dans Animal Crossing ? Et bien mon rêve est devenu réalité avec « Animal Crossing : Happy Home Designer« , disponible ce mois-ci sur 3DS. Le titre permet aussi à Nintendo de lancer de toutes nouvelles cartes Amiibo.

Par où je commence ?

3DS_AnimalCrossingHappyHomeDesigner_scrn02_E3Animal Crossing : Happy Home Designer débute par votre arrivée chez Tom Nook, qui tient l’agence immobilière de la ville.

Au début, il vous faut créer un avatar qui va s’occuper de la décoration intérieure de la clientèle. Et les exigences de celle-ci sont multiples : vivre dans un appartement rempli de livres, avoir du bleu partout dans la maison, disposer de plein de jouets pour enfants, pouvoir se détendre dans un fauteuil rustique, refaire tout l’intérieur en noir et blanc, s’endormir au milieu d’aquariums… voilà un exemple des impératifs auxquels il faudra répondre pour satisfaire les habitants de la ville.

Histoire de faciliter les choses, la majorité d’entre eux n’hésiteront pas à emmener dans leurs valises quelques meubles que l’on devra bien évidemment prendre en compte dans la décoration ; ce qui donne une première indication sur la marche à suivre.

Dans le même ordre d’idée, le client ne se gêne jamais pour exprimer son étonnement ou sa joie en fonction des objets placés dans la pièce. Les nouveaux meubles et autres accessoires sont tous proposés gratuitement !

Vous pouvez aussi vous occuper de la rénovation des bâtiments publics comme l’école, le restaurant ou l’hôpital, puis attribuer des rôles à vos animaux préférés dans ces bâtiments : vous souhaitez voir vos personnages préférés en maîtres d’école ? En serveurs au restaurant ? Le choix vous appartient !

A la carte !

1427985887-6556-cardDans ce nouvel opus, vous allez découvrir une toute nouvelle façon de jouer, avec les cartes Amiibo ! Ce sont des cartes interactives que vous pouvez poser sur un lecteur spécial (vendu séparément ou en pack avec le jeu, si vous ne possédez pas la New 3DS qui possède d’origine un capteur NFC) pour inviter vos personnages préférés, refaire leur déco !

La première série est composée de 100 cartes à collectionner et à échanger (la liste ici) ! Grâce à elles, on peut satisfaire les désirs des personnages qu’elles représentent, et conserver du coup toutes les données propres à chacune des maisons, dans la poche.

Par ailleurs, notons que les meubles contenus dans une carte Amiibo peuvent être transférés vers la console (et inversement). Impossible de savoir à l’avance sur quelles cartes Amiibo on va tomber, celles-ci étant vendues par lot de 3.

Du « Animal » sans « Crossing » ?

3DS_AnimalCrossingHappyHomeDesigner_scrn03_E3Un peu déçue au niveau du cahier des charges, certaines pièces sont assez étroite, obligée de restreindre mon envie de tout décorer par manque d’espace ! Dommage que les développeurs ne soient pas allés plus loin dans leur démarche, avec par exemple des projets d’agrandissement qui auraient renouvelé l’expérience de manière plus efficace. Il y a bien une classe à ajouter à l’école , mais rien de plus hélas.

On notera qu’à un moment dans le jeu, il y a moyen de parler à Max pour rénover les maisons dont on s’est occupé, les clients nous donnant alors carte blanche, cool !!!

En gagnant quelques pièces de jeu (de longues balade à prévoir), des cours particuliers de home designing sont accessibles. En fait, il s’agit d’outils supplémentaires (décorer le plafond, modifier les portes et les fenêtres, intégrer des motifs perso) qui permettent d’améliorer ses créations.

Quoi qu’il en soit, ceux qui s’attendaient à pouvoir se balader librement risquent d’être assez déçus. En effet, tous les bâtiments de la ville sont situés au même endroit, et si on peut prendre la voiture, c’est uniquement pour se rendre chez les clients !!!

Autre petite chose aussi que je dois vous dire, c’est le temps qui n’est pas réglé sur l’horloge interne de la console (c’est dommage!!!). Au terme de chaque mission effectuée, l’assistante Lou demandera à chaque fois au personnage de rédiger son rapport (sauvegarder) avant de rentrer tranquillement à la maison (un peu lourd a la longue).

En partant du principe que les choses sont faites correctement, le jeu est très vite bouclé, en quelques heures seulement, et une fois le final terminé, je me suis rendue compte qu’il ne restait plus rien a faire. Ouf, il nous reste toujours les cartes Amiibo (distribuées par packs) en se servant du téléphone de l’agence.

Heureusement qu’il y a de nombreuses missions a accomplir pour prolonger la durée de vie. Pour redécorer la ville, on devra s’occuper de la décoration intérieure d’établissements public tels qu’une école, une salle de concert, un café, un immeuble de bureaux, un commerce ou encore un hôtel.

Marouflage en série

3DS_AnimalCrossingHappyHomeDesigner_scrn08_E3Si je peux paraître un peu dure avec Animal Crossing : Happy Home Designer, tout n’est pas mauvais, bien au contraire ! L’écran du jeu est très clair, on ne galère jamais pour trouver tel ou tel objet.

Et puis, les fonctions tactiles conviennent parfaitement à l’exercice. A l’aide du stylet, on peut déplacer chaque meuble sans se fatiguer et éviter les contrainte d’un réel déménagement, sachant que tapoter sur l’écran permet de le faire pivoter comme bon nous semble.

Certains éléments peuvent être déplacés en même temps : il suffit de les sélectionner en les encadrant avec le stylet, puis de les bouger à l’endroit désiré. Pour les doubler, il faudra maintenir R ou L tout en cliquant dessus. Pratique hein !

L’autre point fort d’Animal Crossing : Happy Home Designer, c’est le nombre hallucinant d’objets dont regorge le catalogue ! Il y en a pour tous les goûts : machine à café, un lave-vaiselle resto, une caisse enregistreuse, un tableau menu du jour, une photocopieuse, une étagère à plante, un micro, une platine DJ, un paravent viollette ; on pourrait continuer longtemps comme ça.

Vous l’aurez compris, il est facile de créer plusieurs univers différents, surtout quand on sait que l’extérieur des maisons/bâtiments, le jardin, les murs ou bien le sol peuvent également être personnalisés.

Déco sociale

3DS_AnimalCrossingHappyHomeDesigner_scrn06_E3Les options sociales d’Animal Crossing : Happy Home Designer permettent quant à elles de publier ses maisons et ses établissements publics par le biais du Réseau des joyeux décorateurs (RJD pour les intimes).

En allant sur le PC de l’agence, on peut aussi visiter les créations des autres joueurs, chacune d’elles disposant d’un numéro de référence ou d’un QR Code pour faciliter les recherches.

Enfin, en plus des captures d’écran et des motifs perso partageables sur les réseaux sociaux et Miiverse, des concours sur des thèmes très précis devraient être organisés régulièrement à l’avenir.

Au final

3DS_AnimalCrossingHappyHomeDesigner_scrn09_E3En conclusion, Animal Crossing : Happy Home Designer est un très bon jeu dans l’ensemble, mais qui souffre hélas d’une durée de vie assez courte et d’une répétitivité qui se fait vite sentir.

Le jeu n’étant pas calé sur l’horloge interne de la console, et comme on ne peut faire qu’une maison par jour (unité de temps du jeu), le soft devient parfait pour de courtes parties ponctuelles, mais ne vous fera pas enchaîner les longues heures non-stop de son aîné.

Ce titre n’est pas un nouveau Animal Crossing (ou une suite) mais un tout autre jeu, un spin-off se destinant davantage aux amateurs de déco, aux Damidot en herbe. Oubliez la pêche, la chasse aux insectes, la cueillette de fruits ou la collectionnite, cet épisode est exclusivement centré sur la décoration des maisons.

Il n’empêche que le titre reste attachant, rigolo et mimi tout plein, dans un univers que l’on adore et à qui l’on pardonne tous les écarts.


Verdict

CTR_AnimalCrossingHHD_PS_FRA

Le jeu mignon de la rentrée, qui offre de très bons moments

16/20

Les + :

  • Très grand choix de déco dans le catalogue
  • Objets bien ordonnés
  • Pour la première fois dans la série, on peut décorer l’extérieur
  • On peut agir sur toute la maison, du sol au toit en passant par les clôtures
  • Manipulation des objets pratique
  • Le coté tout choupinou des habitants, de la ville et de la musique du jeu
  • Graphismes très jolis dans le ton de la série
  • La jouabilité simple et accessible à tous
  • Les échanges via MiiVerse
  • Grosse collection de cartes Amiibo

Les – :

  • Mode principal trop vite terminé
  • Trop répétitif
  • Très dirigiste
  • Une déco = un jour… Pas d’horloge calée sur celle de la console
  • Pas d’échange avec les personnages de la ville
  • La facture peut vite monter pour les collectionneurs de cartes Amiibo
  • Risque d’avoir des cartes Amiibo en double

Animal Crossing : Happy Home Designer, par Nintendo sur 3DS, 2DS et New 3DS. Pegi : 3.

vous pourriez aussi aimer More from author

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.