Le PDG de Nintendo, Satoru Iwata, est décédé à l’âge de 55 ans

0 98

C’est une bien triste nouvelle que nous apprend par un communiquél’entreprise Nintendo, aujourd’hui lundi 13 juillet : son Président, Satoru Iwata, est décédé des suites d’un cancer (une tumeur biliaire, pour laquelle il avait déjà été opéré en 2014), le 11 juillet. Il avait 55 ans.

Né dans la province d’Hokkaïdô, Satoru Iwata s’était très vite orienté vers des études de programmation, à l’Université de technologie de Tokyo. Véritable génie dans son domaine, il est embauché à temps partiel chez Hal Laboratory (Super Smash Bros) alors qu’il n’a pas encore son diplôme.

C’est le début d’une longue ascension : il est engagé à temps plein chez Hal Laboratory en 1982, devient coordinateur de la production software l’année suivante, et devient président de cette fililale de Nintendo en 1993. Sur cette période, on lui devra Earthbound, Ballon Fight, ou encore les jeux Kirby.

Il arrive dans la société-mère, Nintendo, en 2000. L’homme est talentueux, et c’est tout naturellement qu’il est pressenti pour succéder au PDG de Nintendo, Hiroshi Yamauchi, qui souhaite prendre sa retraite. Iwata devient « le boss » en 2002.

Chez Nintendo, Iwata travaille sur Animal Crossing, la série Metroid, les Mario et les Zelda…

Président qui « mouille le maillot »

Son arrivée marque un gros changement dans cette entreprise familiale. Si jusqu’alors, la famille Yamauchi régnait en maître sur cet empire vidéoludique, Iwata instaure un conseil exécutif de six membres pour l’assister.

Profondément attaché à garder le contact avec les joueurs, avec les fans de la marque, Iwata avait créé le « Iwata Asks » (« Iwata demande ») sur le site officiel de Nintendo, où il répondait aux questions les plus attendues sur les produits de la marque. C’est par ce biais qu’il avait notamment annoncé son « bébé », la Wii !

De Satoru Iwata, on retiendra l’image d’un dynamique PDG, qui n’hésite pas à « mouiller le maillot » et à aller lui-même sur le terrain pour annoncer les produits phares de la marque. C’est lui, par exemple, qui présente en 2010, lors de l’E3, la Nintendo 3DS.

De Satoru Iwata, on retiendra également l’image d’un PDG simple, qui n’hésitait pas à se mettre en scène, lors de gros événements, avec ses complices Shigeru Miyamoto (créateur de Mario ou Zelda) et Reggie Fils-Aimé (PDG de Nintendo of America), qui était capable d’une grande autodérision : exemple lors du dernier E3 où, avec ses deux amis, ils présentaient les nouveautés sous forme de Muppets.

Iwata était également un président qui avait la tête sur les épaules. En 2011, alors que la 3DS a du mal à décoller, il n’hésite pas à aider l’entreprise en baissant son salaire de 50%. Rebelote en 2014 : tandis que la Wii-U occasionne des pertes financières à la firme, il ampute son salaire de moitié…

Hommages à gogo

La planète « jeux vidéo » n’a pas tardé à publier ses hommages à Satoru Iwata. Y compris chez les marques concurentes.

Ainsi, Warren Spector, le créateur de Deus Ex et Epic Mickey salue un homme qui

« s’y connaissait bien mieux que moi en développement de jeux vidéo ».

Sur Twitter, le compte officiel de PlayStation publie un sobre

« Merci pour tout Mr Iwata ! »

Et Phil Spencer, le « patron » de Xbox chez Microsoft, tweete :

« Triste jour pour la famille de Iwata-San, ses amis et les joueurs du Monde entier. Sa passion, sa créativité et sa vision d’entreprise élevait notre industrie ! »

Nintendo annonce de son coté que, en mémoire de Satoru Iwata, elle ne publiera pas sur les réseaux sociaux aujourd’hui.

De leur coté, les fans et joueurs du monde entier publient eux aussi de nombreux messages de sympathie sur les réseaux…

Intérim

Le communiqué de Nintendo nous apprend également que, dans les semaines à venir, les fonctions de Satoru Iwata vont être assumées par Shigeru Miyamoto et Genyo Takeda.

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.