Paddington : Escapade à Londres (3DS)

0 83

Quelques mois après sa sortie au cinéma, l’ours Paddington revient sur 3DS, dans un jeu Kids Mania, donc destiné aux plus jeunes. L’ours au chapeau rouge explore la capitale anglaise afin de devenir un « gentleman »…

Nounours so british !

[TEST] Paddington : Escapade à Londres (3DS)Connaissez-vous l’ours Paddington ? Si ce n’est pas le cas, et si vos petites têtes blondes ne sont pas allé voir ses aventures au cinéma, Paddington est un ours qui a pour particularité de porter en permanence son célèbre imperméable bleu et son chapeau rouge.

Pour la petite anecdote, le film est tiré d’une série de romans du britannique Michael Bond, qui a écrit pas moins de 23 livres sur cet ours inspiré d’une peluche qu’il avait offert à sa femme en 1956.

Paddington est un grand amateur de sandwitchs et de « marmelade ». Il n’est donc pas étonnant qu’il aille traîner ses guêtres du côté de Londres, où son objectif est de se faire adopter par la famille Brown. Mais pour cela, il devra devenir un vrai gentleman en rendant des services à la population… Vous avez là le pitch du jeu !

Travaux d’intérêt général

[TEST] Paddington : Escapade à Londres (3DS)Ca veut dire quoi, au juste, rendre service à la population ? Et bien, cher ami, c’est simple : retrouver la guitare d’un musicien, aider une mamie à trouver cinq oranges pour faire de la marmelade, trouver des sandwitchs, ramasser des poubelles répandues sur le sol…

Vous l’aurez compris : dans un environnement en semi 2D (ou comme on le dit parfois, de la 2,5D : votre perso se déplace sur un seul plan horizontal, mais les autres personnages et des actions se déroulent aussi au premier ou troisième plan), votre héros poilu va arpenter les rues à la recherche de ses objectifs.

Parfois, retrouver les objets demandés déclenche des mini-games : pour faire une bonne marmelade, il vous faut remporter un jeu match 3. C’est un exemple parmi tant d’autres.

A noter que, pour le jeune public auquel ce titre se destine, certains mini-games (difficulté progressive) peuvent s’avérer un peu plus compliqués sur la fin.

Au fil de vos succès, vous remplissez une jauge d’expérience qui vous fait petit à petit progresser vers le statut de « gentleman » exemplaire… Et quand vous avez réussi suffisamment de missions, cap sur le quartier suivant. Il y en a six en tout.

Gameplay simpliste

[TEST] Paddington : Escapade à Londres (3DS)Au niveau du gameplay, pas de grosse difficulté. Votre personnage, sur un plan unique comme je l’ai dit, se déplace juste de gauche à droite ou de droite à gauche dans les rues de Londres, à l’aide du stylet, utilisé ici exclusivement.

Toucher l’écran vous permet également de dialoguer avec les gens, ou d’interagir avec les objets, qu’ils soient en hauteur, en arrière plan, au premier plan… Vous pourrez appuyer sur les feux tricolores pour les faire passer au vert, pousser les vélos qui gênent votre progression, récolter les sandwitchs ou les oranges dans les arbres…

Les menus sont très accessibles, et la page d’accueil est épurée, va à l’essentiel. Choisissez votre fichier et… let’s go !

Vraiment adapté à son public ?

[TEST] Paddington : Escapade à Londres (3DS)C’est en effet la question que l’on peut se poser. Par exemple, si votre enfant est vraiment très jeune, il risque d’être rebuté par de nombreux dialogues et textes à lire. Un enfant qui ne maîtrise pas encore la lecture pourra être gêné par cet aspect.

Autre passage qui coince un peu : les mini-games ont tendance à se compliquer avec le temps. Si le match 3 qui consiste à réunir les fruits de la marmelade reste hyper simple (encore plus pour celui qui cartonne à Candy Crush), les mini-games « Chassez l’intrus » ou « équilibre » ont tendance parfois à faire pester un adulte. Alors si votre enfant n’est pas patient…

On a parfois l’impression que, si Kids Mania vise clairement les plus jeunes, certaines épreuves concoctées ici vont leur donner du fil à retordre. Certains mini-games tranchent donc avec l’aspect plus « enfantin » de l’aventure principale.

Remarque similaire au niveau des graphismes. Sans pour autant tenter la séduction des enfants par des graphismes SD hyper-colorés, le jeu aurait gagné à afficher des graphismes plus enfantins. La direction artistique du jeu, sobre mais néanmoins sympa (animation fluide, on reconnaît les quartiers londoniens…) fait davantage penser aux productions destinées à un public un poil plus âgé…

Même gros défaut que pour Garfield Kart (lire notre test ici) : au choix du profil (trois fichiers possibles), l’onglet permettant d’effacer la sauvegarde est un peu trop apparent et accessible à mon goût. Un enfant étourdi aura vite fait de purger sa sauvegarde…

Au final

[TEST] Paddington : Escapade à Londres (3DS)Si votre enfant a adoré l’excellent film Paddington, il sera alors très content de retrouver cet adorable ours enfin sur consoles. Sans être un jeu révolutionnaire sur 3DS, Paddington : Escapade à Londres va néanmoins lui proposer une aventure sympa, qui accroche suffisamment pour lui donner envie d’aller jusqu’au bout de cet épisode vidéoludique.

Attention cependant : si le jeu est très orienté « jeune public », il demandera une maîtrise de la lecture pour profiter pleinement de l’aventure : les fenêtres de dialogues sont omniprésentes et ce sont elles qui vous indiquent ce qu’il faut faire…

Dans la voiture ou sous la tente, Paddington est le copain idéal pour passer de bonnes vacances les jours de pluie (s’il fait beau, profitez de la plage, sacripans !!)… Pour les tout-petits, la présence d’un adulte sera parfois nécessaire.


Verdict

3D_FR_PADINGTON_3DS

Un compagnon de vacances tout mimi pour les plus petits.

Les + :

  • Un p’tit voyage dépaysant à Londres
  • On retrouve l’ambiance toute mimi de Paddington
  • Bonne utilisation (exclusive) du stylet
  • Un prix intéressant (autour de 30€)
  • Musiques sympa
  • On a envie, ne serait-ce que par curiosité, d’aller au bout de l’aventure
  • Relaxant pour un adulte

Les – :

  • Jeu relativement court
  • Certains aspects ne correspondent pas trop à la tranche d’âge du public visé
  • Finalement peu de variété dans les mini-games
  • Un doublage vocal aurait été le bienvenu pour les jeunes enfants ne sachant pas encore lire
  • La fonction « effacer » du choix de profil toujours aussi facilement accessible aux p’tites mains maladroites.

Paddington :  Escapade à Londres, par Neko entertainment, pour Kids’Mania (Aruman), sur 3DS (compatible 2DS et New 3DS. Pegi : 3.

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.