Nintendo Pocket Football Club (3DS)

0 122

 Ce vendredi 16 janvier, le hit du eShop Nintendo Pocket Football Club est sorti en version « boite ». Ou plutôt une boite vendue dans le commerce, qui ne contient pas une cartouche, mais un code de téléchargement. Avec ses persos pixélisés et son aspect rétro, ce jeu de gestion cache bien des surprises… On vous explique tout dans ce test.

Select your player

 

TEST : Nintendo Pocket Football Club (3DS)Avant de commencer, il est bon de rappeler que le jeu est disponible sur l’eShop de la 3DS depuis avril, au prix de 14,99€. Mais depuis la semaine dernière (vendredi 16 janvier), Nintendo en propose une version « boite », si l’on peut dire. Comprenez par là que depuis une semaine, vous pouvez acheter le jeu chez votre revendeur préféré, dans son emballage plastique. Dans la boite, pas de cartouche mais un code qui vous permet de télécharger le titre via la boutique en ligne.

Quelques minutes plus tard (veillez à avoir 3073 blocks de libre sur votre carte), le jeu est installé et prêt à être lancé. Ici, votre Mii préféré va devenir manager d’une équipe de foot.

Quelle équipe ? Et bien, c’est à vous de voir, de déterminer le nom de votre équipe, la couleur de vos maillots (domicile, extérieur, gardien), de votre drapeau, de choisir votre pays, voire la région où sera installé votre stade. Tout est OK ? Direction le stade où va se dérouler votre premier match.

A vous de déterminer votre stratégie, et d’envoyer votre équipe au feu pour des rencontres amicales, ou s’inscrivant dans le championnat. Ici, pas de licence officielle, donc des noms de joueurs générés de manière aléatoire (avec la possibilité de les changer à votre gré).

Equipe de bras cassés !

3DS_Nintendo-Pocket-Football-Club_S_Online_2_120314_FRC’est en substance ce que pense votre Mii en découvrant la nouvelle équipe qu’il doit manager. Joueurs qui manquent de souplesse ou de rapidité, nécessité absolue de travailler la défense, lourdeur dans les mouvements… Vous êtes repartis de zéro, et maintenant, pour conduire votre équipe au sommet, il va falloir passer par le centre d’entraînement.

Dès la fin du match (n’espérez pas encore un score de basket), c’est donc l’option la plus pertinente qui va vous être proposée. Direction le centre d’entrainement donc, pour booster quelque peu vos joueurs.

Pour cela, vous allez pouvoir utiliser des cartes, à débloquer au fil des parties, qui vont vous permettre d’optimiser les points capitaux de chaque joueur (dribbles, tirs, jonglage, endurance, etc). Le but étant de pouvoir, assez vite, aligner une équipe « qui déchire » ses adversaires, qui les ouvre en deux en clouant le ballon au fond des cages adverses.

Gestion simplifiée

3DS_Nintendo-Pocket-Football-Club_S_Online_6_FRBon, ce n’est pas tout ça, mais on a une équipe à faire monter au sommet ! Puisque c’est là le pitch du jeu, un scénario certes simple au possible, mais qui vous place à la gestion d’une équipe qui démarre de « tout en bas » avec pour objectif de monter au sommet de l’élite mondiale. Rien que ça… Il y a du pain sur la pelouse !

Mais ici, vous n’allez pas chausser les crampons, mais enfiler votre plus beau costard. Vous (votre Mii) voilà promu manager de l’équipe. Ne vous attendez cependant pas à une gestion ultra-complète. Dans Nintendo Pocket Football Club, tout est simplifié à l’extrême. Nous avons là de ces titres qui ont pour objectif de vous faire patienter dans le bus ou avant le film de 20h45, pas de vous tenir pendant 4h58 devant l’écran.

Pour illustrer ces propos, nous pourrions prendre l’exemple de vos « assistants » qui n’ont pour vocation que vous aider à saisir les subtilités du jeu sous forme de tuto.

Vous maîtrisez ? Alors passons à la gestion des joueurs. Ici pas de stats, mais des aptitudes matérialisées par de simples lettres (de A à E). A vous de faire évoluer vos champions à l’aide des cartes amassées au fil des parties, et qui vont booster ces « statistiques ».

Pendant les matches, votre rôle est, là aussi très limité. Vous pouvez agir sur l’aspect stratégique, lui aussi limité aux formations sur le terrain, ou au choix entre trois types de jeu (offensif, défensif ou équilibré). Dès lors, une fois le coup de sifflet donné, vous devenez un spectateur. Certes en « trois pièces cravate » mais spectateur avant tout, lâchant quelques vannes et remarques sur vos joueurs (des remarques qui ont toutefois de l’importance puisqu’elles influent sur les cartes que vous allez débloquer).

Enfin, si l’envie vous prend, vous pouvez également échanger des joueurs avec d’autres clubs, les transactions étant elles aussi réduites au plus simple.

Au final

3DS_Nintendo-Pocket-Football-Club_Online_localmatch_FRAvec ses graphismes délibérément rétro, Nintendo Pocket Football Club se révèle beaucoup plus attachant que l’on aurait pu le penser au premier abord. Dans l’ensemble, il démontre que les « petits » jeux de l’eShop n’ont pas à rougir face aux grosses machines.

Simplifié sur tous ses aspects, le jeu est accessible à tous, sans prise de tête. Hélas, très vite, c’est l’aspect redondant qui prend le dessus, et le jeu vous paraît vite limité par son manque de profondeur.

Toujours est-il que, pour tous les joueurs qui ne sont pas forcément portés sur le football, on a envie de s’accrocher, de voir son équipe évoluer jusqu’au sommet. Sans pour autant offrir la richesse d’un Football Manager, l’aspect « gestion » est accrocheur. Le fan de foot, lui, se sentira sans doute frustré par le manque de licences, ou l’aspect technique réduit au minimum syndical.

Nintendo Pocket Football Club n’est certes pas le jeu ultime de gestion de club de foot, mais il remplit son cahier des charges, en vous proposant de passer un bon moment à moindre prix.


Verdict

CTR_NPFC_TS_FRA_PS

Un jeu attachant et accrocheur, qui manque néanmoins de profondeur.

Les + :

  • Création de son équipe
  • Simplicité des menus
  • Jeu très accessible
  • Coté rétro très mignon
  • Moteur du jeu (pendant les matches)
  • Musiques sympas
  • Scénario simple mais il y en a un

Les – :

  • Manque de profondeur du jeu
  • Pas de licences officielles
  • Le joueur ne peut pas interagir (ou très très peu) pendant les rencontres
  • Tactiques simplifiées au possible
  • Les entrainements avec des cartes rendent l’évolution des joueurs fastidieuse et aléatoire

Nintendo Pocket Football Club, par Parity Bits pour Nintendo, sur Nintendo 3DS, via l’eShop.

 

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.