Super Smash Brothers for Wii-U

9 124

C’est avec un filet de bave au coin des lèvres que nous attendions ce Super Smash Brothers for Wii-U. Mais aujourd’hui, il est là ! L’attente a été longue, elle ne durera plus que le temps de lancer le jeu… Logo, générique… Et premier combat ! Voici venu le moment de passer ce SSB à la moulinette !

Acte 2

WUPP_AX_scrnST15_02_Ev10bDébut octobre, la célèbre licence Super Smash Brothers, un hit sur les générations précédentes, de la N64 à la Wii, débarquait sur 3DS. On s’attendait à une version « light » pour portable, le titre était finalement de ceux qui vous mettent une claque !

A peine les cinq marques de doigts ont-elles eu le temps de s’effacer de notre joue que Mario et ses amis reviennent pour l’acte 2. Mais cette fois, cela va se jouer au gamepad… Ou pas, puisque le jeu est aussi prétexte, pour Nintendo, à lancer son adaptateur permettant de ressortir ses bonnes vieilles manettes GameCube. Cela tombe bien : SSB étant vendu comme un ténor du multijoueurs, les manettes du Cube ne seront pas de trop.

La version 3DS était donc une petite merveille (lire notre test), on ne peut donc que se demander ce que nous réserve cette version HD… Et déjà, on imagine le meilleur ! La faute sans doute à la vidéo lachée il y a quelques semaines par Nintendo, nous exposant les « 50 bonnes raisons de jouer à SSB for Wii-U ».

50 seulement ? On s’attendait à un méga-hit, force est de constater que nous allons bien au dela…

Eject !

WUPP_AX_scrnST17_01_Ev10bPour rappel, Super Smash Brothers est un jeu de baston qui tranche quelque peu avec les classiques du genre. Ici, pas de jauge qui se vide au fur et à mesure que vous encaissez des coups, mais un pourcentage qui augmente, et qui représente les dégats que vous subissez. Plus le pourcentage est haut, plus le risque de vous faire éjecter est grand.

Car c’est bien là le principe de SSB : éjecter vos adversaires de l’écran. Comme le disaient les Highlanders dans le film éponyme, « il ne peut en rester qu’un » !

Et pour vous aider, outre les techniques spéciales et super combos que vous pourrez utiliser, le programme vous lâche sans avarice, pendant tout le match, des items. Des objets dont la fonction première est de pourrir au maximum vos adversaire (même si de la nourriture fait parfois baisser votre pourcentage de dégats). Cela va de la simple batte de baseball à la bombe ultra-dévastatrice, ou à la pokeball contenant… Surprise, vous pouvez tomber sur Magicarpe comme vous pouvez dévaster votre adversaire avec Kyogre.​

Ejecter un adversaire, c’est sympa… En éjecter trois, c’est encore plus fun… A plus forte raison lorsque ces adversaires ne sont plus controlés par la console, mais par vos amis. Et ici, pour la première fois, cette version Wii-U vous propose des mêlées pouvant réunir jusqu’à 8 combattants. Oui, vous avez bien lu !

It’s me, Mario !

WUPP_AX_scrnST19_01_Ev10bComme dans tout bon Smash Bros, vous retrouverez au casting les personnages emblématiques de la marque Nintendo : Mario, Luigi, Peach, Bowser, Link, Zelda, Yoshi, Olimar, Pikachu, Fox McLoud ou Captain Falco… Et comme dans tout SSB, de nouveaux persos font leur apparition !

Puisque le casting est le même que celui de la version 3DS, on saluera cet hommage vibrant au jeu vidéo que constitue SSB, en « guestant » cette fois des légendes du jeu vidéo : Pacman, Megaman (Rockman en VO) ou Duck Hunt rejoignent un roster qui rassemble déjà des figures de légende, et qui a le privilège de réunir les deux ennemis jurés de la « guerre des consoles 16 bits », Mario & Sonic.

Nous n’insisterons pas plus longtemps sur le casting du jeu, sous peine de spoiler les ceusses qui découvrent le titre. Mais sachez cependant que, si nous avions déploré l’absence de MewTwo de ce nouveau SSB dans notre test de la version 3DS, le Pokemon psy sera bien de la partie, comme personnage jouable, au printemps.

Néanmoins, il sera offert uniquement aux joueurs ayant enregistré les jeux 3DS et Wii-U sur leur compte « Club Nintendo » (ceux là même qui recevront également l’OST du jeu après avoir enregistré les deux titres). Après, il n’est pas non plus exclu que Nintendo décide de commercialiser ce personnage sous forme de DLC payant…

Par où je commence ?

WUPP_AX_scrnST14_03_Ev10bAlors ça, c’est en fait la première question que vous allez vous poser en appuyant sur une touche, à l’invite de la console. Comme sur 3DS, SSB for Wii-U est un titre qui vous propose de nombreux menus et sous menus. Vous avez votre GPS sous la main ? On peut donc, tout simplement via la page d’accueil, commencer la visite !

A commencer par le mode « smash » qui n’est autre que le mode versus, dans lequel vous pourrez affronter des adversaires IA, ou des amis. Les collectionneurs apprécieront, au passage, de pouvoir ressortir du placard leurs bonnes vieilles manettes GameCube, puisqu’avec la sortie du jeu, Nintendo a commercialisé un adaptateur USB permettant de brancher 4 manettes NGC. Et si vous faites l’acquisition de deux boitiers (environ 20€ pièce), comme je l’ai écrit plus haut, vous pourrez organiser des combats à huit !

Smash « solo », smash « à huit », et si le coeur vous en dit, un troisième onglet vous propose « règles spéciales »… C’est la même chose, mais avec des règles bien précises à déterminer.

Sur la page d’accueil, vous remarquerez également un onglet « 3DS » (comme la version 3DS avait un onglet « Wii-U »). Nous abordons donc ici la question de l’interactivité entre les deux versions, puisqu’elles sont connectables, afin de partager notamment vos persos customisés. Une fois connectée, la 3DS peut également faire office de manette.

« En ligne » et « Odyssée »

WUPP_AX_scrnST18_01_Ev10bToujours sur cette même page d’accueil, un onglet est consacré au mode « en ligne », un mode aujourd’hui devenu incontournable dans tout jeu vidéo.

Les ceusses qui ont fait le jeu sur 3DS ne seront pas dépaysés, puisque ce mode « network » vous propose soit d’affronter vos amis, soit d’affronter tous les joueurs (avec les deux modes « pour le fun » ou « pour la gloire »), soit de partir à la « conquête » du classement mondial. Enfin, la dernière option, « spectateur », vous propose de regarder des matches sans vous fouler, puisqu’ici, ce sont les autres qui combattent…

Autre onglet disponible sur la page d’accueil, le « mode Odyssée » est, avec ses trois niveaux de difficulté, ce qui pourrait s’apparenter à un mode plus structuré. S’il ne propose pas de scénario, il se déroule au tour par tour, à la manière d’un party-game comme Mario Party.

Comme sur 3DS, la case « Défis » vous détaille la grille des différents challenges à réaliser dans le jeu, afin de débloquer des tenues, techniques, figurines, niveaux, musiques…

Le mode restant est le menu « Extras », mais comme il propose plusieurs sous-menus, le paragraphe suivant lui sera consacré…

Le menu des fans

Test : Super Smash Brothers for Wii-UCe menu « Extras » se divise quant à lui en plusieurs sous-menus, visiblement destinés aux fans de jeux vidéo.

L’onglet « Coffre » est celui qui va vous permettre de regarder ou d’acheter les différentes figurines de votre collection. Comme dans tout SSB, ces centaines de figurines représentent des personnages et des items des différents jeux qui ont fait l’histoire de la marque. A noter que dans cette version Wii-U, des vitrines vous permettent d’admirer vos collections de manière organisée par thèmes ou titres.

Le mode « Solo » vous propose une progression où vous devrez affronter des groupes d’adversaires jusqu’au boss Créamain. Ca, c’est pour le mode « classique » ! Mais le mode « Commande spéciale » vous propose des défis, des challenges dans des conditions particulières déterminées par Créamain.

Un mode qui se rapproche de « Evénements », où vous devrez terminer des missions bien précises. Enfin, le mode « Solo » propose le challenge « All Stars » (affrontez tous les combattants) et le « Stade » (Bombe smash, smash en masse et Home run smash).

On passera rapidement sur les autres menus de ce mode « Extras », avec le « Multi », le menu de « Personnalisation » de vos héros favoris ou de vos Mii, un onglet destiné aux Amiibo, et un mode « création de stages ».

Prise en main

WUPP_AX_scrnDZ_a2_Ev10bMaintenant que l’on a (enfin) terminé d’explorer les menus, il est temps de se lancer dans une partie, afin de voir ce que le jeu a dans le ventre. Premier constat : qu’ils s’agisse des graphismes HD ou des musiques réorchestrées façon « symphonique » (une très longue playlist issue de nombreux jeux), le titre est joliment mis en valeur. Haute résolution oblige, l’impression de « bordel à l’écran » est énormément atténuée, hormis dans les « smash à huit » où l’on cherche parfois son minuscule personnage dans une arène démesurée.

Choix des persos, et… mince, je ne voulais pas prendre celui-ci… Retour en arrière… En fait, cette anecdote est un prétexte pour vous parler de ce qui pourrait s’apparenter à un « troll » de la part des développeurs : la manip’ pour quitter une partie. A savoir « presser L + R + A + start » ! Essayez, vous comprendrez : sur un gamepad, si vous n’avez pas trois mains ou des doigts de 20 cm, c’est quasi impossible 😉

Vous le réaliserez très vite en jouant, la jouabilité et les manipulations sont quasi identiques à la version 3DS. Voilà qui va permettre aux amateurs de la version portable de retrouver leurs repères. Techniques et coups spéciaux, la prise en main est assez rapide. Au bout de quelques minutes, un néophyte est assez « armé » pour tenir tête à un pro du smash. Restera ensuite à domestiquer les différentes feintes ou subtilités propres au jeu.

La bonne idée de Nintendo est de permettre à chacun de jouer avec sa manette préférée. Le jeu accepte évidemment le Gamepad ou les wiimotes, mais permet également aux vieilles manettes GameCube de ressortir du placard (et si vous n’avez pas gardé la console, Nintendo commercialise de nouvelles manettes aux couleurs de Super Smash Brothers). Un adaptateur sera requis, mais le plaisir est lui aussi multiplié.

On appréciera également une difficulté entièrement paramétrable, et honnête avec le joueur : le level le plus bas est très facile, mais si vous réglez la difficulté au niveau le plus élevé, vous allez vraiment en baver.

Les arènes sont variées, et on appréciera les différents challenges qu’elles proposent. Certaines présentent par exemple des « zones de danger » (lave, pics) qu’il est fortement conseillé d’éviter. Question salutaire ! L’une des arènes propose même deux plans, et le joueur peut basculer de l’un à l’autre à sa guise.

Au final

screen-1Il n’y a pas vraiment de surprise : avec l’annonce de l’arrivée de SSB sur Wii-U, on s’attendait à une grosse claque, on savait déjà que nous allions avoir un titre qui allait placer la barre particulièrement haut. Nintendo avait annoncé la couleur avec sa vidéo « 50 bonnes raisons… » (voir la vidéo en bas de cet article).

Mais il faut reconnaître que ce Super Smash Brothers va au delà de nos espérances. Jeu archi-complet et proposant des menus plus que de raison, ce titre est non seulement sublime, mais n’oublie pas sa vocation première qui est de procurer du fun… C’est bien là toute la différence entre Nintendo et la concurrence : l’éditeur rappelle que dans « jeu vidéo », il y a le mot « jeu », et qu’un logiciel doit avant tout procurer du plaisir… Mission réussie !

SSB rend véritablement accro à la Wii-U : on y retourne encore et encore, afin de débloquer tout ce qui est débloquable… Et si des potes s’invitent à la maison, les manettes GameCube sont de sortie pour des batailles ponctuées par des crises de rire… Avec SSB, pas de « bad trip du mauvais perdant », on se fait avoiner avec le sourire !

Bien sûr, le titre n’est pas exempt de défauts, mais ceux-ci s’avèrent minimes, le plus évident étant l’absence d’un vrai mode « story »… Quoi qu’il en soit, Super Smash Brothers for Wii-U est une petite perle, un chef d’oeuvre vidéoludique qui justifie à lui seul l’achat de la console…

Verdict

LE must de la Wii-U, et pour longtemps !

Les + :

  • Du fun absolu, un jeu nerveux mais convivial
  • Durée de vie colossale
  • Des menus plus que de raison
  • Un casting représentatif de notre passion pour les jeux vidéo
  • A la fois accessible et technique
  • SSB en HD, ça claque !
  • Difficulté progressive et paramétrable
  • Les musiques
  • Personnalisable à gogo
  • De nombreux nouveaux objets
  • Les vitrines pour admirer vos trophées par thème
  • L’interaction avec la 3DS (échange de persos boostés)
  • L’utilisation sympa des Amiibo
  • Les jeux « oldies » d’origine sont testables sous forme de démos
  • Jouable au gamepad, à la wiimote, avec les manettes « classique Wii » et GameCube
  • Un créateur de niveaux

Les – :

  • Parfois un peu le bordel à huit
  • Les persos cachés se débloquent un peu trop vite, sans effort, et certains persos bonus sur 3DS sont disponibles d’entrée sur Wii-U
  • Pas de véritable mode « story »
  • Le « online » reste encore à affiner
  • La manip pour quitter une partie n’est réalisable que par un alien
  • L’IA a parfois tendance à vous harceler
  • Comptez en sus 12€ par Amiibo, 20€ par adaptateur de manettes GC (on peut en brancher deux), et le prix des manettes si vous n’avez pas le compte (et même si différents packs sont possibles).

Super Smash Brothers for Wii-U, par Sora LTD pour Nintendo, sur Wii-U. Pegi : 12.

Site officiel de Super Smash Bros. pour Nintendo 3DS et Wii U

Obtenez les infos Nintendo officielles sur Super Smash Bros. pour Nintendo 3DS et Wii U directement à la source. © 2014 Nintendo Jeu d’origine : © Nintendo / HAL Laboratory, Inc. Personnage: © …

http://www.smashbros.com/fr/

vous pourriez aussi aimer More from author

% s Commentaires

  1. Pokefan dit

    D’accord, le jeu est cool, mais vous y allez un peu fort, non ? Dire que la durée de vie est illimitée, c’est abusé, on en fait le tour en 2h30 pour tout débloqué !
    les autres modes ? celui qui ressemble à un jeu de l’oie est chiant et si la quête des figurines vous branche, dès que vous allez collecter les doubles, ça av vite vous fatigué. Le online est inutile… je trouve qu’on en fait trop pour ce jeu qui est juste un bon jeu mais pas non plus un mégahit

  2. Isatis dit

    Salut Pokefan,
    tout d’abord, le test repose essentiellement sur le ressenti de l’auteur du test (en l’occurrence votre serviteur), et chacun aura un avis différent selon ses affinités, ses goûts, etc.
    Maintenant, concernant la durée de vie, certes il ne faut pas longtemps pour débloquer les persos bonus et les arènes secrètes, mais as tu essayé le jeu en multi ? Encore mieux, avec les manettes Gamecube ? A plusieurs, le jeu est phénoménal et déclenche des bosses de rire. Je persiste, avec son multi, la durée de vie du jeu est quasi illimitée.
    Même remarque que plus haut pour le mode Odyssée : chacun ses goûts, et certains apprécieront cette alternative en multi, qui s’apparente il est vrai davantage à un Mario Party qu’à un SSB… La collecte des trophées est plus pour le fun, une cerise sur le gateau 😉
    Une question de ressenti donc… Et à titre perso, SSB est actuellement LE jeu qui m’éclate le plus sur Wii-U, celui que je garderais si je ne devais en garder qu’un sur cette console, ce qui explique mon "verdict final" 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.