Lego Batman 3 – Au Delà de Gotham

0 236

L’Homme chauve-souris se transforme en Lego pour la troisième fois. Le monde est en crise ! Et cette fois, Warner Bros Interactive Entertainment nous propose de quitter Gotham pour partir affronter une terrible menace… Dans l’espace ! Mais pour affronter une véritable horde d’affreux, Batman et Robin seront, fort heureusement, aidés par un impressionnant casting de héros DC (Superman, Wonder Woman, Flash, Green Lantern…). 

Batman et DC… Acte 3

Lego Batman 3 (14)Le deuxième épisode de Lego Batman nous avait déjà habitué à manipuler du très gros casting issu des univers DC : l’avatar de Bruce Wayne était alors aidé par Superman, Wonder Woman, Flash, Green Lantern… qui rejoignaient ce « super-casting »… Une nécessité, puisque du coté des ennemis, le Joker et Killer Croc étaient eux même assistés par toute une clique de vilains issus des mêmes séries.

Ils sont tous de retour, Ligue des Justiciers comme leurs ennemis respectifs, avec pléthore de petits nouveaux, pour un casting qui avoisine les 150 personnages de briques (sans parler des DLC).

L’épisode précédent nous proposait un open-world dans Gotham, avec son centre-ville, sa batcave, sa fête foraine… Cette fois, votre mission va être de partir dans l’espace, afin de contrer les plans diaboliques de Brainiac et ses sbires. Vous serez aidé par Lex, le Joker et toute leur bande, qui rejoignent votre camps le temps de cet épisode…

Ici, tout se passe sous forme de hub : votre base sera la station spatiale de Martian Manhunter, et des portails vous permettront de rejoindre la Batcave, la Ligue de la Justice, la base lunaire (qui renvoie elle-même sur les différentes planètes des Lantern), ou encore de refaire les niveaux en mode libre…

Au menu, comme dans tout jeu Lego, de longs niveaux qui constituent le mode scénarisé, dans lesquels il vous faudra trouver les désormais traditionnels minikits, sauver des civils (ici Adam West, qui a incarné Batman dans la cultissime série des années 60), collecter des pièces… Des niveaux que vous traverserez en utilisant à bon escient les différents costumes de chaque personnage, qui leur octroient de nouveaux pouvoirs…

Troisième volet, donc, dans lequel on garde le meilleur des épisodes précédents, et auquel on ajoute quelques petites nouveautés fort sympas… Pas assez pour renouveler la licence, mais suffisamment pour passer quelques nuits blanches.

Les ennemis d’hier…

Lego Batman 3 (57)Une fois sur la page d’accueil, plusieurs options s’offrent à vous. Mais pour l’instant, ce n’est ni le online ni la boutique qui nous intéressent… Et hop, c’est parti pour le mode aventure !

Le jeu débute de manière assez classique : avec Robin (qui passe ici pour un énorme boulet), vous poursuivez Killer Croc dans les égouts de Gotham… Le premier niveau vous permet de reprendre en main la jouabilité pas vraiment compliquée des jeux Lego. Collecte de pièces, destructions d’éléments du décor pour en fabriquer de nouveaux et progresser dans le niveau… Un minimum de jugeotte et le premier niveau se plie assez rapidement…

… Pour découvrir que les méchants préparent un sale coup… Et visent la tour de contrôle de Martian Manhunter, dans l’espace… Mais c’est sans compter sur un événement qui va bouleverser pas mal de choses chez les DC… Et pousser les deux camps à s’associer contre un ennemi commun.

Plutôt sympa que de se lancer dans cette histoire inédite, ponctuée par de nombreuses cut-scènes où l’humour propre à la saga Lego est omniprésent. On appréciera également le doublage en VF, et les orchestrations qui collent parfaitement à l’ambiance : la bande-son va des thèmes archi-connus à des plages de toute beauté, notamment sur les planètes des Lantern…

Jouabilité au top

Lego Batman 3 (17)Comme c’est le cas depuis les premiers épisodes, la jouabilité est aux petits oignons. A la fois simple et efficace, elle rend le jeu accessible à tous, de 7 à 77 ans. Les hardcore gamers reprocheront peut-être justement une jouabilité qui facilite grandement le jeu : pas besoin de connaître les tenues et les pouvoirs par coeur, le simple fait de se tenir devant l’obstacle et la console vous propose de presser la touche adéquate, qui vous transformera afin de dégager votre route.

La jouabilité est affinée dans ce nouvel épisode, et vos personnages auront plus d’actions à leur disposition, et il n’est pas rare qu’un même bouton ait deux utilités, selon que vous appuyiez brièvement ou plus longuement. Ce qui peut d’ailleurs parfois prêter à confusion en pleine partie. On apprécie particulièrement le système de « roulette » pour alterner les tenues de votre perso… Tous n’en ont pas, mais Batman et Robin possèdent une garde-robe à faire rougir une star de téléréalité un jour de soldes…

Autre fait appréciable : pas (ou peu) de bugs à l’horizon ! C’est un problème assez fréquent dans les jeux Lego. Je parle du bug qui vient vous pourrir vos parties, allant du plantage sur un niveau donné, au truc bien délirant tel que les briques collectées qui réapparaissent à l’infini, faisant bugger votre compteur (je pense à Lego Le Seigneur des Anneaux, pour ne pas le citer)…

Ici, mis à part un « freeze » arrivé une fois, au beau milieu d’une partie, pas de plantage à signaler… ça fait du bien ! Le jeu est fluide, sans ralentissements, la console digère plusieurs éléments mobiles à la fois sans soucis d’affichage. Dans l’ensemble, les décors sont sublimes, avec une bonne profondeur de champs, et les maps sont énormes.

Un petit bémol concernant les temps de chargement, qui vont du « long » au « trèèèès long ». Dans ce deuxième cas, la longueur du loading est masquée par un artifice scénaristique, comme le voyage à travers le couloir dimensionnel qui dure des plombes…

Du contenu à gogo

Lego Batman 3 (61)Le point fort de ce nouveau Lego Batman, c’est sa richesse. Le roster est tout simplement hallucinant avec un nombre de personnages jouables incroyable, même si certains ne sont que des clones des persos principaux (environ 150 persos au total, et la possibilité de créer ses propres avatars).

La quête principale se compose de quinze niveaux (plus un niveau bonus)… Avec des niveaux qui se plient en un quart d’heure et d’autres qui vous tiennent plus d’une heure si vous farfouillez un peu, comptez un peu moins de dix heures, en moyenne, pour finir le mode scénario en ligne droite, mais beaucoup plus de temps pour finir le jeu à 100%.

En effet, vous devrez retrouver les traditionnels minikits, délivrer les Adam West dans chaque niveau, trouver toutes les briques d’or, débloquer les persos cachés, trouver les briques rouges… Les développeurs vous ont concocté un agenda de ministre ! Classique, me direz vous, mais la recette marche toujours.

Si l’éditeur nous propose un peu de variété avec des niveaux « shoot’m up en 2D, ou en semi-3D », de manière générale les niveaux se ressemblent : je ne parle pas ici des environnements, mais des taches à accomplir pour finir chaque monde. Une fois que vous avez pigé les subtilités de Lego Batman 3, l’anticipation vous aide grandement à relever les défis qui vous sont proposés.

Le grand prix de « l’étrange » revient aux codes et combinaisons de chiffres que vous devrez trouver en entrant dans la Grille dans un ordinateur, en vous transformant en avatar virtuel et bleu fluo (sur fond de techno), qui semble s’inspirer du film Tron…

Mais les fans de DC et de Batman apprécieront les nombreuses références à la Chauve-Souris, de sa création à nos jours. Des DLC vous proposeront même de rajouter au casting les personnages de The Dark Knight, Man of Steel ou Batman dans sa version anniversaire (et oui, Papi a déjà 75 ans )…

 

Au final

LEGO Batman 3_Cyborg_01Les adaptations de films à la sauce Lego se suivent, et s’améliorent timidement avec le temps… Les nouveautés ne sont pas révolutionnaires, mais elles sont là. Ici, si ce Lego Batman 3 reste très proche des précédentes productions de Lego Group, Warner et TT Games, il a le petit quelque chose qui fait que l’on va le trouver meilleur que ses prédécesseurs.

On retrouve l’humour propre à la série, ses longs niveaux qu’il faut fouiller intégralement pour débusquer les objets cachés, les persos de nos séries préférées, des niveaux joliment modélisés… Autant d’éléments qui procurent un vrai plaisir de jeu. Les enfants vont adorer, les adultes vont avoir du mal à décrocher.

Les fans de DC, eux, apprécieront les nombreux clins d’oeil, de l’apparition d’Adam West (acteur de la série Batman des années 60) aux thèmes de Superman (John Williams) et Wonder-Woman lorsque ces derniers s’envolent.

Les « grands » lui reprocheront juste une relative facilité, qui l’oriente davantage vers le jeune public (les touches apparaissent pour vous dire quelle tenue choisir, Superman est un perso ultra-cheaté, qui vole, détruit tout avec son laser et est invincible)…

Si Lego Batman 3 ne réinvente pas le concept des adaptations Lego, il demeure un titre efficace et très plaisant ! Un incontournable de cette fin d’année.

 


Verdict

 

CdC sem 51

Sans réinventer le concept, un très bon jeu, efficace, s’inspirant de l’univers DC !

Les + :

  • Casting impressionnant
  • Les nombreux costumes et pouvoirs
  • Des niveaux longs
  • La bande-son
  • Voix françaises
  • Certains niveaux sublimes
  • L’humour façon Lego
  • Un jeu très complet
  • Le mode co-op
  • Grosse durée de vie si vous visez les 100%
  • Un jeu qui rend addict

Les – :

  • Certains temps de chargement très longs
  • Objectifs un peu redondants au fil du temps
  • Relative facilité
  • Les missions façon ‘Tron » deviennent vite barbantes
  • Brainiac a le charisme d’un taille-crayons, ses projets manquent d’ambition
  • Le « split » qui se barre dans tous les sens, en affichage dynamique si vous jouez à deux, qui peut perturber

Lego Batman 3 : Au dela de Gotham, par TT Games, DC Comics et The Lego Group pour Warner Bros interactive, sur PS3, PS-Vita et PS4, X360 et XB1, 3DS et Wii-U, PC. Pegi : 7.

Sans réinventer le concept d’adaptation Lego, un très bon jeu s’inspirant de l’univers DC

Les + :

Casting impressionnant

Des niveaux longs

L’humour façon Lego

Un jeu très complet

Les – :

Certains temps de chargement très longs

Brainiac manque un peu de charisme, ses projets d’ambition

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.