Disney Infinity 2.0

2 75
 Suite au succès du premier Disney Infinity, le « jouet vidéo » de Disney revient dans une version 2.0 qui intègre cette fois les super-héros Marvel. Une grosse mise à jour logique, suite au rachat de Marvel par la société Disney. Nouvelles missions, nouvelles figurines… On y retourne, cette fois avec Iron Man, Hulk, Thor, CapAm, Spiderman ou Black Widdow… Au choix !

Nouveau casting

Aladdin&Jasmine_ToyBox_Screens1Tout d’abord, rappelons le principe de Disney Infinity. Ce jeu quelque peu original surfe sur la vague très en vogue des jeux utilisant les fonctions NFC (comme les Skylanders ou prochainement les Amiibo chez Nintendo). Autrement dit, le jeu est évolutif, en fonction des figurines que vous possédez et poserez sur le socle USB. Celui-ci détecte votre figurine, ce qui a pour effet de débloquer les niveaux ou les options qui lui sont associés.

Ce socle dispose de trois emplacements : deux ronds et un hexagone. L’emplacement rond vous permet de poser une figurine pour jouer en mode solo (le second, utilisable de la même manière, est destiné au mode « deux joueurs », en écran splitté). L’hexagone accueille les objets qui débloqueront les aventures. Pour changer de personnage (ou lorsqu’un héros meurt), il suffit de placer une autre figurine pour le remplacer…

Outre un mode aventure assez classique, tout l’intérêt du titre repose sur la « toy box« , comprenez un mode où le héros est votre créativité : construisez votre propre jeu en fonction des possibilités offertes par votre figurine. Un éditeur de jeu, si vous préférez…

Le casting de Disney Infinity était déjà copieux, la sortie de ce nouvel opus vient l’étoffer davantage. Disney ayant racheté Marvel, ne pouvait passer à coté de l’occasion de vous permettre d’incarner les Vengeurs. Ainsi, vous retrouverez Thor, Hulk, Iron Man, Captain America, Oeil de Faucon ou Black Widdow, mais aussi Spiderman et sa bande, ou encore les personnages des Gardiens de la Galaxie.

Du coté de chez Disney, là aussi le casting s’élargit, puisque font désormais partie de l’aventure Aladdin et Jasmine, Maléfique, Donald, Mérida (Rebelle), Stitch… Autant de personnages que vous pourrez acquérir soit dans les starters, soit individuellement. A noter que Disney Infinity 2.0 est compatible avec les figurines du premier volet. Voilà de quoi vous occuper pour les 738 prochaines années !

A l’aventure !

Copie de ActionDuo_AvengersLe jeu est lancé, et il va maintenant falloir se lancer dans un mode. Attaquons par le mode « packs aventure« , qui vous plonge cette fois dans une grande épopée aux commandes des Vengeurs (des packs Gardiens de la Galaxie et Spiderman sont également disponibles, avec chacun leur propre scénario, stockés dans des « bases » que vous posez également sur le socle. Ces bases sont vendues avec les packs de démarrage ou de personnages).

Dans ce mode (nous testons le pack Avengers), le joueur débute aux commandes de son super-héros préféré, dans la tour Stark. Premiers tutos, premiers combats contre les « géants des glaces »… Visiblement, la crise touche toute la ville, et Loki semble bien décidé à transformer toute la population en esquimaux.

Si la première mission (dans la tour), fait office de tuto, une fois terminée, elle vous permet d’être lâché en ville, dans ce qui est en réalité un « open-world » où vous devrez remplir tout un tas de missions, proposées par le Shield, ou booster votre personnage grâce à divers objets à collecter dans les rues ou en haut des immeubles… C’est à vous de voir.

A noter que l’aventure se révèle assez classique dans l’ensemble, sans grande difficulté. Elle vous permet de passer un excellent moment, mais n’est qu’un prétexte pour débloquer des goodies et des options pour votre ToyBox, ou pour votre INtérieur.

IN-térieur

DonaldDuck_ToyBox_Screens10Marquons une petite pause avec ce menu, très reposant, qui va néanmoins vous faire scotcher pendant des heures devant votre écran.

IN-térieur est un mode qui a été visiblement créé pour les fans des Sims : il vous propose de façonner votre maison, et de la décorer. Rajoutez des pièces, des meubles, de la déco… Afin de la rendre plus attrayante, et d’attirer de nouveaux personnages issus des films ou séries Disney, qui vous proposeront des taches à accomplir. Réalisez leurs souhaits et de nouveaux items tombent dans votre inventaire !

D’autres items s’achètent dans la boutique du jeu, contre des points que vous récupérez au fil des combats…

Très simple à prendre en main, ce mode créatif va vous occuper un bon moment, afin de construire une maison (ou plutôt un palace vu le nombre de pièces, sur plusieurs étages, que vous pourrez créer) que vous pourrez ensuite partager avec vos amis.

Vous vous sentez l’âme d’un créatif, et l’INtérieur ne vous en donne pas assez ? OK, alors, il est temps de découvrir la Toy-Box !

Toy-Box

sleeping-beauty-roomVoici le second mode créatif du jeu, et sans doute celui qui offre l’une des durées de vie les plus colossales jamais vues, au niveau d’un MineCraft.

La ToyBox est tout simplement un éditeur d’open-world (d’où ma comparaison précédente), qui vous permet de façonner votre monde selon vos envies, et comme le dit le slogan du jeu, « sans aucune limite »…

Créez votre environnement avec ses lacs, ses montagnes, ses arbres et ses cabanes sylvestres, ses maisons, ses fleurs ou ses souterrains… Peuplez votre monde avec les habitants que vous avez croisés et débloqués… Placez des véhicules et concevez des circuits pour faire des courses avec vos amis… Le logiciel vous permet également de placer des ennemis (ou pas), de mélanger les univers (le chateau de Cendrillon et la banque de Picsou côte à côte, ça a son charme)…

Vous l’aurez compris, la ToyBox à elle seule justifie l’achat de ce jeu, offrant des possibilités illimitées. Une véritable machine à scotcher devant son écran !

Une machine qui a quand même ses limites, puisque l’éditeur de niveaux n’est pas si simple d’utilisation que l’on a pu le dire : après s’être modérément emmêlé les pinceaux, un adulte cernera très vite les subtilités de cet éditeur… Pour un enfant, cible principale du jeu, son utilisation peut tout de même s’avérer un peu plus compliquée.

Limites… de prix

HIRO_HandVous l’aurez compris, nous tenons là l’un des titres les plus intéressants du moment, qui va rendre vos enfants complètement accro, et qui pourrait aussi laisser quelques adultes scotchés à leur écran. Mais ce méga-hit comporte cependant une limite, et elle est de taille : son coût !

Car si le pack de démarrage coûte plus cher qu’un jeu vidéo classique (de 50€ jusqu’à 150€ selon le pack choisi et le support), ce surcoût est parfaitement logique du fait du contenu dudit pack : le jeu, deux ou trois figurines (c’est selon), le socle USB qui vous permet d’utiliser le jeu, une base ou des power-discs… Jusque là, rien d’anormal, tout va bien !

Mais si votre enfant est atteint de collectionnite aigüe, les choses vont se corser pour vous. Vendues au détail (parfois par deux) en magasin, chaque figurine Disney Infinity 2.0 va vous coûter environ 12€. Le jeu est compatible avec la collection Disney Infinity (première du nom), soit autour de 10€ par figurine… Au bout du compte, le titre finit par vous coûter un bras, comme dirait Azhog dans Le Hobbit !

D’autant que si vous voulez faire la totalité de l’aventure, il vous faudra acheter les trois packs : Marvels, Spiderman et Gardiens de la Galaxie…

Et au sein même du jeu, l’on vous incite également à dépenser de l’argent : certains personnages additionnels sont jouables dans l’aventure principale, à la double condition que vous trouviez ses dix jetons dans le jeu, ET que vous possédiez la figurine le représentant.

Au final

Avenger_CaptainAmerica_1Avec Disney Infinity 2.0, l’éditeur enfonce le clou et nous propose une version encore améliorée de son hit. Ultra populaire auprès des enfants, parfois addictif auprès des adultes, le jeu retranscrit à merveille la magie de Walt Disney sur votre écran, le tout servi par une durée de vie colossale.

Bonne jouabilité, ambiance bien particulière, possibilités qui n’ont pour limites que votre imagination, figurines assez sympas… Disney Infinity 2.0 ne souffre que de quelques petits défauts techniques (quelques bugs d’affichage sur la version testée, sur Wii-U, et surtout des temps de chargement hyper-longs)… Et puis, se posera aussi le problème de son coût si vous envisagez de collectionner toutes les figurines…

Mais au final, ce titre est un investissement sûr, une valeur ajoutée pour votre console quelle qu’elle soit, un hit en puissance qui va vous rappeler que dans « jeux vidéo », il y a la notion de jeu. Et qu’est-ce que c’est bon ! Le cadeau idéal, pour que la magie de Noël opère 365 jours dans l’année !


 

Verdict

ImageProxy

Toute la magie de Disney à portée de manette !

Les + :

  • Un casting très complet
  • L’arrivée des Marvels dans le jeu
  • Les textes et les voix en français
  • Le design des figurines très sympa
  • La ToyBox, tout simplement gigantesque
  • Présence d’un mode coop en écran splitté
  • L’IN-térieur va vous scotcher pendant des heures
  • Une tonne de récompenses à débloquer au fil de l’aventure
  • Ne jetez pas vos figurines du premier jeu, elles sont compatibles !

Les – :

  • Quelques bugs d’affichage, et quelques problèmes de placement de caméra
  • Certains persos un peu lourds
  • Aventure principale courte
  • Des décors vides
  • Temps de chargement (très) longs
  • Pas une grosse variété chez les ennemis
  • Jeu en kit, donc un coût élevé si vous souhaitez collectionner les figurines et les power-discs

Disney Infinity 2.0, développé par Avalanche Software pour Disney Interactive. Disponible sur PS3, X360, Wii-U, PS4, XB1, PC et Iphone. Pegi : 7. 

vous pourriez aussi aimer More from author

% s Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.