Fantasy Life (3DS)

0 109

C’est avec une petite bombe que revient ce mois-ci Level 5 ! Le studio à qui l’ont doit notamment les tribulations du Professeur Layton signe un excellent Fantasy Life, à la croisée d’Animal Crossing et du RPG plus classique. Deux ans après la sortie japonaise du titre, vous allez enfin pouvoir, et en français SVP, partir à l’aventure et décorer votre maison, dans un titre où l’on retrouve Yoshitaka Amano au design, et Nobuo Uematsu aux compositions musicales… 

Premiers pas

3DS_FantasyLife_E3_07-1A peine la longue et très belle intro passée, le joueur s’engage dans une phase assez complète de création de son avatar. Ce jeu vous propose en effet diverses professions qu’il vous faudra ensuite valider auprès d’un maitre de guilde : Paladin, mercenaire, chasseur, mage, cuisinier, pêcheur et bien d’autres… Faites votre choix !

Une fois votre job choisi, de nombreux autres choix s’offrent à vous pour personnaliser votre avatar : couleur de cheveux (vert ou même rose selon votre goût), forme du visage, des yeux, coupes de cheveux… ou encore la voix de votre personnage : tout ces petits détails font toute la différence !

Je choisis tout d’abord une carrière de mage, pour apprendre potions, formules… et armée de mon sceptre magique, je pars à l’aventure, pour combattre fantomes et ennemis avec mes pouvoirs, que je compte bien acquérir au fil de mon périple.

Deux univers

3DS_FantasyLife_E3_02Comme je l’ai déjà écrit, vous allez retrouver deux univers bien distincts dans ce titre.

Tout d’abord, une dimension RPG : vous devez parcourir un vaste monde et discuter (parfois longuement) avec les habitants des différentes villes, afin qu’ils vous donnent des missions que vous devez accomplir ; Une fois le métier choisi, on évolue avec les points d’expérience aquis lors des quêtes… Et la route n’est pas un long fleuve tranquille : on y croise des loups, abeilles et bien d’autres créatures.

L’aspect que je qualifierais de plus « Animal Crossing » va vous faire retrouver tous les éléments classiques du célèbre village d’animaux de Nintendo : collectionnite afin de décorer votre intérieur, poissons à pêcher…

Facile d’accès

Test : Fantasy Life (3DS)D’un point de vue plus technique, on appréciera une très bonne prise en main : aucun probleme dans ce domaine, et tout est parfaitement expliqué, avec la possibilité de retourner dans les tutoriels comme bon vous semble, en cas de besoin.

En ce qui concerne la difficulté, certains ennemis, aussi adorables soient-ils, sont plutôt des durs à cuire. Mais un peu de leveling, et le jeu ne devrait pas vous poser de difficulté.
La difficulté du soft est aussi allégée par une assez bonne répartition des points de sauvegarde, que l’on croise assez fréquemment sur notre route.

Les amateurs de jeu multijoueurs trouveront leur bonheur dans l’une des boutiques du centre-bourg, qui vous permettra d’utiliser le streetpass, ou de montrer vos animaux de compagnie à vos amis.

Au final

3DS_FantasyLife_E3_07-2Que d’heures passées sur Fantasy Life ! Elles se comptent par dizaines tant il y a de métiers à maîtriser, de missions a accomplir, de poissons à pêcher, et de bestioles à combattre. Impossible de s’ennuyer tellement la carte est étendue. Je suis vite devenue accro à ce jeu, et créer mon personnage comme je le veux, de différentes manières, m’a beaucoup amusée.

En conclusion, j’aime beaucoup ce Fantasy Life pour son coté enfantin, très coloré et très rafraîchissant, qui séduira un large public, de 7 a 77 ans, comme le dit la formule.

On ne s’ennuie jamais tant les taches à accomplir sont nombreuses. Fantasy Life promet une très longue durée de vie, avec sa carte très vaste et ses multiples missions à boucler. Je recommande ce jeu tres frais et assez fun dans sa globalité.


 Verdict

CdC sem 41

Une longue aventure, fun, qui rend vite accro !

17/20

Les + :

  • Choix de carrières (une douzaine)
  • Univers
  • La musique signée Nobuo Uematsu
  • La grandeur de la carte à explorer
  • Le mélange RPG-simulation
  • Le coté tres addictif du jeu

Les – :

  • Les graphismes parfois peut etre légèrement basiques
  • Beaucoup trop de dialogues,
  • Les allers-retours assez répétitifs.
  • Du contenu accessible en DLC

Fantasy Life, par Level 5 sur Nintendo 3DS. Pegi 7.

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.