Arata, tome 19

0 47

SORTIE LE 11 SEPTEMBRE. – C’est déjà le 19e volume d’Arata que nous tenons entre les mains ! Il sort ce mois-ci chez Kurokawa, et a la lourde mission de donner un coup de peps à la série, qui commence à tourner un peu en rond…

Le pitch

Arata va devoir répondre à la diabolique question du fourreau Isora.. Isora a capturé Mikusa et attend de peid ferme dans son palais Arata et ses compagnons. Ceux en qui il croyait ont fini par le trahir, si bien qu’il ne fait plus confiance en personne. Après avoir privé Arata de l’usage de certains sons, il va mettre à rude épreuve la loyauté de celui-ci…

Notre avis

Premier bon point, on attendait de ce volume un certain regain d’intérêt, et il est là. Aaah, enfin, on retrouve de l’action digne des shonen de ce nom ! Et ça fait du bien !

Cet épisode est plus noir, plus adulte, et marque incontestablement une évolution dans la série. On y parle d’enjeux liés à l’amitié et aux choix que nos héros devront faire, dans un contexte très loin du manichéisme à la Walt Disney : il n’y a pas que le noir ou le blanc, il y a plein de nuances de gris entre les deux !

Le climat est plus pesant, le lecteur se raccroche à cette série, et ce volume laisse présager de très bons tomes à venir, et une histoire évoluant vers un climat plus noir et plus adulte.

Mais au delà de ces bons points, attention ! Certes ce tome relance la série et est très bon, mais il se situe dans une « moyenne », et rien que chez l’éditeur Kurokawa, on trouve aujourd’hui foule de bons shonen qui se situent à un niveau supérieur. Donc, relancer c’est bien, mais Arata devra faire encore mieux pour sortir du lot. Le titre le mérite…

Arata 19

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.