Atelier Rorona Plus : the Alchemist of Arland (PS3 et PS-Vita)

0 112

Sorti en novembre au Japon, Atelier Rorona Plus est enfin disponible sous nos latitudes, sur PS3 et PS-Vita. Par le suffixe “plus”, comprenez que cette nouvelle mouture est une version améliorée du Atelier Rorona d’origine (sorti sur PS3) : design amélioré, nouveaux personnages, nouveaux événements, système de combat étendu… On pourrait penser à un gros lifting, l’éditeur nous propose ici bien plus !

Retour à Arland

descri01_zoom_0108new2Souvenez-vous. Nous étions en 2010, le 26 octobre plus exactement. Atelier Rorona marquait l’arrivée de la série « Atelier » en HD. Terminé la 2D, l’arrivée de la saga sur PS3 permettait de découvrir enfin cet univers baignant dans l’alchimie en trois dimensions.

D’ailleurs, puisque l’on parle d’alchimie, les puristes avaient pu lui reprocher, justement, de mettre un peu trop l’accent sur cet aspect, environ 80% de l’histoire se déroulant à Arland, la cité dans laquelle se trouve votre boutique !

Moins de combats, mais plus de recettes à concocter… On aime, ou pas ! A titre perso, si les phases face au « chaudron magique » peuvent parfois sembler répétitives, c’est justement ce qui fait l’originalité et l’intérêt du titre ! On concocte, on mélange, on mixe… Dans le but de créer de nouveaux items bien utiles !

Et si vous souhaitez vous équiper des meilleurs atouts, il va falloir vous creuser un peu : les équipements et les items de meilleure qualité s’obtiennent parfois en utilisant des éléments que l’on ne trouve pas à tous les coins de rue !

Vous avez dit « Rorona » ?

Test : Atelier Rorona Plus : the Alchemist of Arland (PS3 et PS-Vita)Parfois, quand je me penche sur le scénario de Atelier Rorona, j’ai l’impression de regarder un épisode de Princesse Sarah ! Je ne critique pas ici le travail des scénaristes de chez Gust, mais je constate simplement que notre héroïne est, elle aussi, une sacrée poissarde !

Rorona est une apprentie alchimiste. Et forcément, elle bosse dans la boutique la plus pourrie de la ville, dirigée par une certaine Astrid, aussi belle qu’odieuse ! La patronne semble tellement motivée que son entreprise est à la limite du dépôt de bilan. Et c’est le chevalier Sterk (très classe avec sa grande cape noire, mais qui doit rire à peu près trois fois tous les dix ans) qui vient rappeler ces dames à l’ordre : sur ordre du roi, la boutique a trois ans pour se ressaisir en accomplissant douze missions. Dans le cas contraire, Astrid et Rorona iront pointer aux Assedics…

Débutante en la matière, Rorona va devoir ingurgiter dans des temps record tous les manuels d’alchimie, afin d’en apprendre les bases (autrement dit, c’est un moyen pour vous d’aborder les tutos du jeu)… Et comme Astrid est une grosse flemmarde, devinez un peu qui va devoir se taper tous les combats à l’extérieur de la ville, afin de récolter les éléments nécessaires aux recettes demandées ? Heureusement, Rorona est bien entourée, par de vrais amis, qui vous accompagneront en échange d’un peu d’argent… Quoi ? Et vous osez appeler ça des amis ?

Système de jeu

Test : Atelier Rorona Plus : the Alchemist of Arland (PS3 et PS-Vita)Bon, vous me direz, « trois ans pour accomplir 12 missions, ça peut le faire »… Ce à quoi j’aurais tendance à vous demander si vous vous croyez dans Animal Crossing ? Car dans ce Atelier, comme dans tous les autres, le temps ne défile pas à vitesse réelle grâce à l’horloge de la console, il file à une vitesse ! Une exploration sur la map, et un jour s’écoule… Un peu de cuisine dans votre chaudron et les jours défilent encore… Besoin de retrouver des forces en vous reposant, et c’est carrément une semaine qui passe… A ce train là, vous allez vite fêter vos 99 ans…

Puisqu’elles constituent une grosse partie du jeu, on ne peut s’empêcher de parler des recettes et des phases d’alchimie. Elles semblent faciles à réaliser au premier abord mais… « il ne faut pas vendre la peau de l’ours tant qu’il n’est pas d’accord sur le prix », comme on dit… Les recettes ne sont pas si simples à sortir, et les réussir vous demandera bien souvent d’avoir trouvé les bons items, et surtout d’avoir évolué jusqu’à avoir acquis le niveau nécessaire pour cela !

Les combats ? De manière très classique, ils se déroulent au tour par tour, avec une option que nous avions particulièrement apprécié dans Atelier Escha & Logy : la possibilité de venir « couvrir » un autre membre de l’équipe, pour le protéger en prenant les coups à sa place. Parfois salvateur ! Au final, les combats se révèlent assez pêchus, dynamiques…

Les « plus »

a11v_release06_19Et là, c’est le moment où vous me demandez quelles sont les nouveautés de cet opus, par rapport à la version d’origine sortie elle aussi sur PS3…

Et bien, tout d’abord comme vous aurez pu le constater, ce titre est également disponible sur PS-Vita ! Et les deux versions disposent d’un système de sauvegardes partagées. Une bonne idée !

De nombreuses améliorations ont été apportées sur l’environnement : autrefois les décors paraissaient vides et un peu fades… Ici, ils sont plus vivants, très colorés, voire parrfois somptueux. Rien à ajouter, l’aspect visuel du jeu est très réussi, sans doute mon « Atelier » préféré !

Pas mal d’améliorations également au niveau du gameplay. Si les tutos vous semblent plus nombreux, la synthèse n’en est que plus complète et plus intéressante. Les phases de combat sont elles aussi réhaussées, avec des rixes plus pêchues, et la possibilité d’effectuer des combos avec d’autres personnages. Le système de « missions » a, lui aussi, été revu en « mieux » !

Si le jeu d’origine avait déjà une durée de vie conséquente, les nombreux ajouts (persos, bosses, maps, etc) ralongent encore le plaisir de parcourir le monde qui nous est offert. Aucun doute, avec Atelier Rorona plus, vous en aurez pour votre argent ! Que vous soyez fan de mangas ou de RPG, vous aurez compris que nous avons là un investissement fortement recommandé !


Verdict

PS3 Packshot - Atelier Rorona Plus

Sans doute le meilleur titre de la série « Atelier »

Les + :

  • Gameplay excellent
  • Direction artistique au top
  • Aspect Kawaï
  • La bande son
  • Une trentaine de fins différentes
  • Voix japonaises
  • Durée de vie colossale si vous souhaitez finir le jeu à 100%
  • Sauvegardes partagées entre les versions PS3 et PSVita
  • Système de « coffres temporels » qui vous permettent de transférer des objets dans Atelier Meruru plus et Atelier Totori plus.

Les – :

  • Pas de doublage en Français, il faudra vous contenter de textes en Anglais
  • Jeu parfois un peu trop linéaire

Atelier Rorona plus : The Alchemist of Arland, sur PS3 et PS-Vita, par Gust pour Tecmo-Koei. Pegi : 12.

Remerciements à Koch Media.

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.