Fullmetal Alchemist, tome VII

0 108

SORTIE LE 12 SEPTEMBRE. – C’est ce mois-ci que sort le septième « double volume » de FullMetal Alchemist. Une excellente initiative de l’éditeur, Kurokawa, que de réunir les volumes de cette excellente série par deux (vous avez donc ici les volumes 14 et 15 réunis).

Le résumé de la première partie (tome 14) de ce Fullmetal Alchemist nous dit ceci : « La lutte contre les homonculus s’intensifie ! Après un combat sans merci, Edward et Lin se sont fait avalés par Gluttony. Ils découvrent dans son gigantesque estomac de nombreux éléments concernant le complot organisé par les homonculus et la véritable apparence de Envy. Ils arrivent à s’extraire de la panse du monstre mais tombent nez à nez avec un mystérieux personnage qui ressemble trait pour trait à Van Hohenheim. De son côté, le colonel Roy Mustang se fait prendre à son propre piège en tentant de compromettre le président King Bradley. Nos héros sont en mauvaise posture ! Vont-ils réussir à sortir indemne de ce bourbier ?« 

Vous n’en serez alors qu’à la moitié de l’histoire, et la seconde partie nous fait découvrir que « Central City est, plus que jamais, le centre d’un obscur complot aux ramifications dépassant l’imagination de nos protagonistes. Le colonel Mustang voit son unité démantelée tandis qu’Edward et Alphonse doivent faire face à l’énigmatique géniteur des homonculus. Ce dernier réussi à rallier Lin à sa cause, le prince de Xing succombant aux pouvoirs de la pierre philosophale. Bien décidé à percer les mystères qui s’amoncèlent, Edward se rend chez Riza Hawkeye ou le lieutenant va lui relater les terribles chroniques de la guerre d’Ishbal. Un flashback passionnant au cœur de ce conflit primordial pour mieux appréhender les luttes de pouvoir qui agitent Amestris ! »

La série de Hiromu Arakawa se bonifie avec le temps. Le trait est toujours aussi efficace, l’histoire toujours aussi bien ficelée et poignante. Une référence du genre, à découvrir ou à redécouvrir de toute urgence !

FullMetal Alchemist VII

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.