Final Fantasy XIV : A Realm Reborn

0 252

Comme plusieurs milliers de joueur à travers le monde, j’ai eu la chance d’être retenu par Square-Enix pour être bêta-testeur sur « Final Fantasy XIV : A Realm Reborn ». Une expérience plutôt intéressante, même si je reste un peu déçu d’avoir pris cette bêta en cours, à savoir à partir du début de la phase 3 (normal me direz-vous, c’est à partir de cette phase que le jeu est devenu accessible sur PS3). Une expérience dont je vais vous parler ici, mais attention : ceci n’est pas un test du jeu ! Je ne vous parlerai que du test bêta, de mes impressions, et afin de respecter la volonté de Square-Enix, je ne vous parlerai pas (ou très peu) du scénario, bien conscient que le jeu que j’ai vu tourner sur ma console est très différent de la version définitive.

Contenu bridé

IMG_9839

Après plus d’une heure et demi d’installation du jeu sur ma PS3 (si si !), je découvre enfin le sublime trailer d’intro de FF XIV ! Déjà, ça promet ! C’est vraiment très bien foutu, et l’ambiance qui se dégage de cette vidéo me laisse penser que je vais enfin retrouver « l’esprit Final Fantasy », à des années lumières des versions « futuristes » que nous avons eu dernièrement !

Ce sera la seule vidéo que je pourrai voir, car évidemment, étant dans une bêta, Square-Enix a pris soin d’enlever toutes cinématiques ou éléments qui pourraient « spoiler » le scénario du jeu !

Tout d’abord, je crois qu’il faut commencer par vous expliquer ce qu’est un bêta-test, et à quoi servent les testeurs. Et ça, c’est Naoki Yoshida, producteur du jeu, qui l’explique le mieux, dans un message adressé aux bêta testeurs.

« Étant donné l’étendue du contenu que les MMORPG offrent par rapport aux jeux sur consoles, l’équipe de développement est incapable d’effectuer seule tous les tests et toutes les vérifications nécessaires. Nous devons ajuster les fonctionnalités système essentielles du jeu, les personnages, évaluer la progression du jeu, et tester les serveurs en pleine charge. C’est pour cela que nous avons besoin de vous, les joueurs. Nous attendons avec impatience vos commentaires sur tous les aspects du jeu ».

Autrement dit, l’éditeur nous lâche, à des dates données, sur une version bêta du jeu, afin de recueillir via un forum, les remarques, signalisations de bugs, afin de les corriger pour la version définitive.

Bêta ou version d’évaluation, attention, ce n’est pas la même chose !

« Les tests bêta pour les jeux « normaux » sont relativement rares, ces derniers étant plutôt l’apanage des jeux en ligne de grande envergure, comme A Realm Reborn. Tandis que les démonstrations et les versions d’évaluation fournissent un aperçu d’un jeu fini, les versions bêta servent à effectuer les derniers tests et à affiner les fonctionnalités d’un jeu. Les éditeurs sortent souvent des versions d’évaluation peu de temps avant la sortie officielle d’un titre pour permettre aux clients potentiels d’en avoir un aperçu. Même si c’est une stratégie efficace, ce n’est pas le but d’un test bêta. Les tests bêta proposent aux joueurs d’évaluer le jeu et de renvoyer des commentaires sur les fonctionnalités qui, selon eux, doivent être modifiées. Ceci permet à l’équipe de développement d’améliorer la qualité du produit final. De plus, comparé à une version d’évaluation, un test bêta offre beaucoup moins de contenu et présente des bugs qui devront être corrigés ».

Welcome to FF

IMG_9836Je l’ai expliqué plus haut, je suis arrivé en pleine phase 3 du test bêta. Autrement dit, le bêta-test a été divisé en quatre phases, chacune étant destinée à concentrer l’attention des testeurs sur des points bien précis. La phase 1 s’est concentrée sur le quartier marchand et la recherche d’objets, les modifications apportées suite au test alpha ainsi qu’une nouvelle batterie de tests de performance.

Square a également évalué la progression des personnages au début du jeu. Pour cette raison, la phase 1 était limitée à Gridania et ses environs. Lors de la phase 2, l’éditeur a ajouté du contenu et des systèmes supplémentaires, et introduit le jeu à la manette (test de la prise en main et l’interface). La phase 3 ressemblait davantage à la version définitive du jeu avec l’introduction des cité-États de Limsa Lominsa et d’Ul’dah.

Lors de cette phase, il a également effectué le transfert des données de la version 1.0. Square demandait aux joueurs possédant des personnages de vérifier que le transfert s’était effectué sans incident. La phase 4, quant à elle, était tout simplement une version d’évaluation du jeu, permettant aux joueurs d’explorer librement Éorzéa. Les phases de bêta ne vous permettent pas de jouer en permanence, et un passage sur le site de Square-Enix était fortement recommandé pour connaitre les dates auxquelles la bêta était ouverte (souvent le week-end, du vendredi midi au dimanche midi).

Comme je l’ai déjà écrit, si les développeurs livraient une version bêta du jeu à la communauté de joueurs, certaines restrictions étaient appliquées afin de masquer un maximum d’infos relatives au scénario, et de ne pas gâcher le plaisir des joueurs à la sortie du titre. Plusieurs passages des quêtes cachés jusqu’aux dernières phases afin d’éviter de dévoiler trop d’infos, doublages des scènes cinématiques implémentés au dernier moment, progression jusqu’au niveau 25 (le niveau maximal étant le niveau 35), options de création de personnage disponibles qu’à partir de la phase 3, la plupart des scènes cinématiques masquées…

« Ces restrictions ont été mises en place pour trois raisons principales : éviter de dévoiler trop de détails sur l’histoire, ajuster les systèmes existants et développer le nouveau contenu ».

Vous l’aurez compris, la volonté de Square-Enix (et on ne peut que les comprendre) était de divulguer le moins d’infos possibles sur le scénario du jeu. Et lors de mes connexions, mon activité se sera limitée à me balader, faire quelques quêtes annexes pour upgrader mon perso, découvrir une infime partie de ce monde gigantesque, et participer à des « aléas » (des combats groupés, avec d’autres joueurs si vous préférez, contre des hordes de monstres)… En notant bien entendu les différents bugs ou problèmes relevés, afin de les relayer sur le forum, via le site de Square-Enix.

Premières observations

IMG_9837

Inutile ici, donc, de lister les quelques bugs mineurs qui devraient, en toute logique, être gommés dans la version définitive (que nous testerons ultérieurement). Sachez simplement que cette expérience très intéressante laisse un avant-goût plutôt agréable du MMORPG de Square-Enix. Bien que n’étant pas un afficionado des MMO, j’avoue avoir été séduit par cet univers, que j’ai hâte de retrouver, et mes premières impressions sont celles du fan de FF qui retrouve une ambiance qu’il croyait définitivement perdue.

Après avoir passé un trèèèèèès long moment à créer mon avatar (le blondinet qui illustre cet article 😉 ), je me suis lancé dans cette grande aventure, qui manque clairement de scénarisation (normal me direz vous, la raison est expliquée plus haut)… Ce sont donc ici les combats qui nous importent. Ils sont fluides, joliment animés et dynamiques. Je remarque cependant quelques noms de joueurs qui ne s’affichent pas, ou d’étranges disparitions de joueurs (des déconnexions peut-être ?), et parfois des animations étranges de ces mêmes personnages.

Mais dans l’ensemble, le jeu est beau, et évoluer dans la ville est un dépaysement total. On en oublie vite ce pourquoi on est là, et on se prend à vouloir partir dans l’aventure, en oubliant de relever les bugs. Mais l’impossibilité d’accéder aux boutiques, ou le manque d’indications scénaristiques nous rappellent vite à l’ordre 😉

Un jeu très prometteur, donc, à retrouver sur PC et PS3 le 27 août. La version simple vous coûtera 34,99€ (édition simple) ou 69,99€ (collector) sur PS3, 24,99€ et 59,99€ sur PC. Le jeu est en précommande dans la boutique de Square-Enix. (mention spéciale pour le collector particulièrement copieux. Outre les goodies et DLC, il permettra aux bêta-testeurs, notamment, de retourner plus tôt dans le jeu via un pass « accès anticipé »).

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.