Soul Eater : « y’a du rab’, j’vous l’mets quand même ? »

0 16

En ce mois de juillet, ce n’est pas un, mais deux mangas Soul Eater que nous propose l’éditeur Kurokawa ! Le tome 23 classique, ainsi que le deuxième tome de Soul Eater Not ! Atsushi Ohkubo a fait des heures sup’, et on ne va pas s’en plaindre ! D’autant plus que derrière cet excellent manga, on retrouve également Square-Enix… Enfin, je dis ça comme ça.

soul-eater-23-kurokawa.jpgTout d’abord, on commence avec Soul Eater, un shônen qui nous fait suivre les aventures de jeunes apprentis « meisters » de l’école Shibusen. Leur rôle est de nourrir leur arme démoniaque en fauchant 99 vies corrompues et une âme de sorcière, afin d’empêcher le retour du « Grand Dévoreur » qui a failli détruire l’univers. Dans ce 23e tome, « la bataille sur la Lune, destinée à débusquer le Grand Dévoreur, atteint son paroxysme. Face aux troupes invincibles de ce dernier, Shibusen est contraint de passer un pacte avec ses ennemies de toujours : les Sorcières. Kid a la délicate tâche de mener les négociations mais il va devoir faire face à une assemblée de sorcières bien décidée à lui faire payer les siècles d’humiliation passés ». Du lourd, vous l’aurez compris ! De l’action, du rythme, des rebondissements, et un dénouement qui… Mince, c’est déjà la fin de ce tome ! Un manga que nous vous recommandons vivement !

1372404630_soul-eater-not-manga-volume-2-simple-73040.jpgLe spin-off « Soul Eater Not ! » se déroule bien avant les événements de Soul Eater. On y fait la connaissance de Tsugumi Harudori, 14 ans, qui débarque à Death City pour commencer sa nouvelle vie d’élève de Shibusen et développer ses pouvoirs. « La vie d’élève à l’institut Shibusen est décidément pleine de surprises pour Tsugumi et ses deux nouvelles meilleures amies : Mémé la tête en l’air et Anya l’aristocrate monomaniaque. Alors qu’elles s’occupent en nettoyant la piscine ou en jouant aux cupidons entre leurs camarades, des forces obscures et manipulatrices passent à l’action. Confrontée aux réalités de la guerre contre Shibusen, comment Tsugumi va-t-elle réagir !?« , indique le 4e de couv’.

Si la série d’origine est du genre à nous captiver, ce spin-off semble souffrir de son statut de « spin-off », justement. Les personnages principaux et l’histoire sont sympas, mais sans plus, et l’auteur se sent obligé de rattraper la mayonnaise en introduisant des personnages de la série originelle. De quoi faire sourire le fan, mais pas de quoi non plus faire de Soul Eater Not ! une série à part entière. Bien que très sympa, cette « préquelle » vous fera passer un bon moment. Mais si vous êtes fan de Soul Eater, « SE Not ! » vous intéressera, sans pour autant prendre la place de l’original dans votre coeur 😉

  • Soul Eater T.23, 6,60€. Soul Eater Not ! tome 2, 6,80€. Par Atsushi Ohkubo, le 4 juillet chez Kurokawa

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.