Skyfall

0 264

Skyfall, film réalisé par Sam Mendes et sorti en salles en octobre 2012, est un film événement ! Tout simplement car ce 23e épisode des aventures du célèbre espion James Bond marque les cinquante ans de cette grande saga cinématographique (1962 pour le premier film), consacrée à l’agent secret imaginé par Ian Fleming.

Daniel Craig, le retour du retour

jbbr_skyfall_national_galleryAu passage, un certain nombre de fans considèrent ce film comme le meilleur de la série… Afin de vérifier cela, on va aujourd’hui s’intéresser au BluRay de Skyfall.

Bon, c’est pas tout ça, mais nous avons rendez-vous avec Daniel Craig (pour la troisième fois), Javier Bardem, Judi Dench, et Bérénice Marlohe, pour un film qui, comme d’habitude, démarre sur les chapeaux de roues…

En ce qui concerne le synopsis, comme d’habitude, on va essayer au maximum d’éviter de « spoiler » le film, tant le scénario est captivant, avec ses rebondissements, son action très tendue, et ses rapports entre les personnages…

Sachez simplement que, pour la troisième fois, on retrouve un Daniel Craig plus « brut de pomme », plus bourrin et torturé que ses prédécesseurs, mais qui interprête de manière magistrale le 007 le plus fidèle à l’oeuvre de Fleming. Pas vraiment fan de James Bond, j’avoue que ce film m’a captivé de la première scène au générique de fin (tout comme la trilogie « Daniel Craig » d’ailleurs).

Voyage, voyage !

1280x720-j24Dans ce nouveau Bond, donc, Daniel distribue les patates, les bourre-pifs, et s’avère plutôt généreux en matière de distribution de munitions de petits et gros calibres.

C’est la marque de fabrique de la série, Bond voyage beaucoup dans cet épisode, à Istambul, à Shangai, mais pour une (très) grosse partie du film, il retrouve son « home sweet home », l’intrigue se déroulant principalement à Londres ou en Ecosse.

On retiendra d’ailleurs, dans ce volet, une conotation patriotique plus importante que dans les autres films : pas de manière lourdingue comme savent le faire les Américains, mais plus subtile, plus raffinée, avec un Union-Jack très présent en toile de fond, « so british » quoi ! 

 « Em’aï sixe »

skyfall_54Cette fois-ci, James Bond est confronté à un ancien du MI6 interprété magistralement par le comédien espagnol Javier Bardem, très « swag » avec sa coupe blonde assez improbable.

On aime le propos du film très contemporain, avec un Bond dépassé par les subtilités d’Internet. Heureusement, il est aidé par l’indispensable « Q » qui fait son grand retour dans la série.

Mais le vieil homme « fournisseur officiel » de gadgets prend ici les traits d’un jeune geek, spécialiste du « crackage de codes de sécurité ».

Technique remarquable

skyfall-skyfall-26-10-2012-23-gRevenons à notre film. Sur le plan technique, la réalisation est impeccable ! Ca bouge énormément, cet épisode est filmé avec un énorme soucis du détail, avec des jeux de lumière remarquables (la photo est signée Roger Dikins, ça veut tout dire), et pour en apprécier toute la saveur, la version Bluray se révèle incontournable.

Pour la première fois, un Bond est intégralement tourné en HD numérique et cela se ressent dès les premières images (avec une mention particulière pour les scènes se déroulant à Shangaï, tout simplement époustouflantes). Dikins ne jure plus que par la Arri Alexa (l’une des caméras HD les plus performantes du moment), et cela crève votre écran !

D’un point de vue plus technique, ce film est proposé en Transfert 1080p24, au format 2.35, pour un débit moyen de 22684 kbps. Contrastes forts, pas de grain, netteté et noirs irréprochables, nous avons là le parfait disque de démonstration pour en mettre plein la vue à vos amis, si vous êtes du genre à frimer sur votre nouvelle installation home-ciné !

Un son puissant… en VO

daniel-craig-skyfall3Au niveau du son, toujours la même remarque ! La VO en DTS-HD master audio 5.1 dégage véritablement de la puissance que l’on aurait du mal à soupçonner pour un lecteur de salon. A la hauteur de l’image, le son de cet opus est une grande réussite !

Plus modeste, la VF est doublée en DTS 5.1 mi-débit, un cran en dessous il faut le dire, mais s’en tire plus qu’honnêtement. En Français, le film est très agréable à « écouter », même si l’on regrette parfois quelques « va et vient » sur la télécommande pour rétablir l’équilibre entre les « sons » et les « dialogues ». Une bonne VF, mais une VO exceptionnelle !

Film multicarte ?

Skyfall-numero-1-du-box-office-francaisAvant-première de Skyfall, commentaires audio, « filmer Bond en HD » (1h), trailers… Sans faire dans la surenchère, le menu des bonus ravira les cinéphiles, en laissant sans doute une petites frustration aux fans de Bond, qui auraient aimé en savoir plus sur cet épisode charnière de la série.

Pour conclure, bien que je ne sois pas un gran fan de la série (j’ai pourtant vu quasi tous les Bond), cet épisode est, à mon goût, le meilleur 007. Techniquement (quasi) irréprochable, il montre également une grande efficacité en termes de scénario et de cohérence avec le livre de Fleming.

Au point que l’on ne sait plus si l’on regarde un film d’espionnage, d’action, un polar, un film psychologique… Tout y est. Avec efficacité, Sam Mendes clôt une « trilogie » tout en ouvrant des portes, en posant les bases des prochains épisodes.


 

Au final

original_635574.pngFan de Bond ou juste amateur de bons films, cher internaute, tu te dois de posséder ce bluray ! Sam Mendes garde, dans Skyfall, toutes les mécaniques qui ont fait la légende de 007 au cinéma, tout en y ajoutant des éléments capitaux de l’oeuvre littéraire de Fleming.

Encore plus que ses deux prédécesseurs, Skyfall est le plus fidèle au livre. Et cerise sur le gateau, Fox nous propose ici un CD d’une qualité technique quasi irréprochable !

Un film à posséder, que l’on soit amateur de smoking et d’Aston Martin, ou tout simplement à la recherche d’un film d’action « grand spectacle » !

 

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.