Fullmetal Alchemist VI : heavy (full)métal !

0 28

Dans la vie, il y a deux types de fans de Full Metal Alchemist ! Ceux qui ont déjà lu la saga et qui la connaissent par coeur, et ceux qui la (re)découvrent avec cette nouvelle édition parue chez Kurokawa : une édition qui regroupe les volumes par deux, de quoi caler sa petite faim de manga avec un gros pavé ! Et justement, ce 13 juin, nous avons rendez-vous avec le tome VI, qui compile les volumes 12 et 13 de la série… C’est épais, ça fait plus de 360 pages, et autant dire que ça ne se lit pas en une heure !

L’histoire de Fullmetal se déroule dans le pays d’Amestris, pays où l’Alchimie est élevée au rang de science universelle. On y suit deux frères, Edward et Alphonse Elric, qui parcourent le monde à la recherche de la légendaire pierre philosophale, dans le but de retrouver leurs corps perdus. Pour avoir tenté de faire revenir leurs parents à la vie grâce à l’alchimie, malgré l’interdiction formelle de pratiquer la transmutation humaine, Ed et Elric vont payer le prix fort : Edward perd sa jambe gauche, Elric perd son corps tout entier. Mais Ed scellera l’âme de son petit frère dans une armure en sacrifiant son bras droit… Bref, la série est hyper-populaire, assez prenante, et en ce mois de juin, on en est déjà au VIe double-album.

« Après des retrouvailles mouvementées avec son père et une découverte surprenante concernant la mort de sa mère, Edward Elric rentre à Central City. Il y retrouve Alphonse dont l’armure a été endommagée et Winry qui s’inquiète des dangers encourus par ses deux amis d’enfance. Pendant ce temps, Scar est lui aussi de retour à Central City et recommence ses actes meurtriers envers les alchimistes d’état. Les frères Elric aidés de Lin, un prince en quête de reconnaissance venant d’une contrée lointaine, vont élaborer un plan dont le but est de mettre à jour la véritable identité des Homonculus. Réussiront-ils à percer le mystère qui entoure les plus hautes instances de l’état ? Les risques n’ont jamais été aussi grands et la tension est à son comble… » indique l’éditeur.

Le dessin d’Hiromu Arakawa sert toujours, avec la même efficacité, une histoire halletante, captivante, qui vous fait tantôt vous arrêter sur de petits détails, tantôt tourner les pages avec frénésie, afin de progresser dans la narration sans perdre une seule goutte de ce récit passionnant. J’avais apprécié la série animée, ce manga « papier » est la cerise sur le gateau, l’objet qui vous fait découvrir cette grande saga en profondeur ! S’il y en a un qui a trouvé la pierre philosophale, c’est bien Hiromu Arakawa. Et on en redemande !

Fullmetal Alchemist VI

  • Fullmetal Alchemist, tome VI, chez Kurokawa. 368 pages N&B, sens de lecture original. Prix indicatif : 10€. 

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.