Cosplay Animal, tome 10 : in bed with…

0 42

Dans ce shojo, créé en 2004 par Watari Sako, le lecteur fait la connaissance de Rika, jeune femme de 19 ans, qui fantasme sur les uniformes, et en particulier ceux des lycéens, la petite coquine ! Elle fait la connaissance d’un jeune garçon sur un site de rencontres, et va se faire passer pour une lycéenne, afin de sortir avec lui (bein tiens). L’enjeu pour elle, et la source de toutes ses ennuis, résidera dès lors dans le fait de conserver son secret sur leur différence d’âge, malgré sa maladresse naturelle.

Dans ce 10e volume, « Sôki a tombé le masque et harcèle Rika. Après la nuit passée en sa compagnie, et avant le retour au Japon d’Hajime, celle-ci est plus que jamais déterminée à mettre un point final à cette relation. Sôki, qui ne supporte pas d’être éconduit, provoque Hajime d’homme à homme », peut-on lire en quatrième de couverture.

De la tension et du quiproquo, vous allez en avoir. A commencer par Rika, qui se réveille nue comme un ver dans le lit de Sôki. Ont-ils couché ensemble ? Voilà de quoi entretenir le suspense pendant quelques pages… Sôki se charge de mettre de l’ambiance au fil de ce 10e tome. L’auteur propose de son coté un portrait plutôt intéressant de Rika, rongée par la culpabilité, n’osant plus regarder Sôki dans les yeux…

Si le synopsis de ce 10e épisode n’a rien de super-original, on se prend vite au jeu, on rentre dans cette histoire dont on attend le dénouement au fil des pages, voire un grand soulagement pour Rika qui n’est pas à la noce dans ce volume. Ce tome s’achève par une dizaine de pages de bonus, un « dessert » que l’on apprécie après avoir passé un bon moment en compagnie des personnages principaux. Ce Cosplay Animal n’est pas le meilleur manga de la livrée de juin de Kurokawa, mais si vous aimez les shojo, il se pose comme un bon investissement si vous suivez la série, ou si vous voulez passer un bon moment, plein de fraîcheur, loin des attaques dévastatrices des héros de shonen… 

Cosplay animal 10

  • Cosplay Animal, tome 10, par Watari Sako, en France le 13 juin chez Kurokawa. Prix indicatif : 7€.

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.