St-Seiya : The Lost Canvas Chronicles – T1 Albafica des Poissons

1 87

 

S’il est un manga shonen que nous attendions fermement, c’est bien celui-ci ! La série The Lost Canvas, en quelque sorte une « préquelle » au célèbre Saint-Seiya de Masami Kurumada (« Les Chevaliers du Zodiaque » en Français), dessinée par la talentueuse Shiori Teshirogi, se déroule lors de la précédente « guerre sainte » contre Hadès. La série s’est achevée il y a quelques mois maintenant.

Dans cette nouvelle saga, un spin-off en quelque sorte, The Lost Canvas Chronicles (« TLC Gaiden » en Japonais), la dessinatrice consacre un volume à chacun des douze chevaliers d’or, une aventure indépendante de l’histoire principale, ayant pour but de planter chaque personnage, d’aider le lecteur à cerner sa personnalité, ses tourments, ses objectifs…

Alors que les Japonais disposent déjà de six volumes (les Poissons, le Scorpion, le Verseau, le Cancer, le Capricorne, la Balance et le Lion est en cours), l’éditeur français Kurokawa lance, ce début mai, cette série dans l’Hexagone avec un premier tome consacré à Albafica, chevalier aux cheveux turquoise, à la beauté froide et foudroyante, porteur de l’armure d’or du signe des Poissons.

On y découvre l’histoire poignante d’un chevalier intègre, tourmenté par une malédiction, et dont l’extrême solitude cache un amour profond pour les humains. Poignant ! Et à des années lumières du tome 2 (prévu en juillet), où l’on fera connaissance avec l’insolent et épicurien Kardia du Scorpion.

Avec ce premier tome, Teshirogi transforme l’essai marqué avec The Lost Canvas. Pour le fan de Saint-Seiya, force est de reconnaître que la jeune femme sublime la série d’origine, a dépassé le maître depuis bien longtemps, qu’il s’agisse du scénario captivant ou des dessins d’une grande beauté.

Ce manga est sans doute le plus intéressant du moment. Pour le fan de cette série mythique et intemporelle, il est incontournable. Et fortement conseillé pour tous les autres. De plus, il n’est que le premier tome d’une saga qui, croyez-le, va encore se bonifier avec le temps.

Ippo 1 jaquette.indd

Saint Seiya : The Lost Canvas Chronicles tome 1. Par Shiori Teshirogi et Masami Kurumada, en France chez Kurokawa. 6,80€. Site de l’éditeur. A lire aussi dans la rubrique « Coup de coeur » du Courrier vendéen.

vous pourriez aussi aimer More from author

1 commentaire

  1. n@dia dit

    Mon préféré c’est le gaiden de Manigoldo du cancer. je les lu sur saintseia fanblog

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.