Fist of the North Star : Ken’s Rage 2 (testé sur PS3)

1 72

Arrivage plutôt sympa que cette version PS3 de « Fist of the North Star : Ken’s Rage 2 », par Koch Media (distributeur de Tecmo Koei), second volet sur consoles HD s’inspirant du manga Hokuto no Ken, plus connu sous nos lattitudes sous le nom de Ken le Survivant.

Baston en masse

 Kenshiro_Provocation.jpgComme le premier du nom, « Ken’s Rage 2 » est ce que l’on qualifie communément de « musou », un genre initié par la saga Dynasty Warriors, qui vous fait progresser dans des niveaux envahis par des groupes de centaines d’ennemis, et il va falloir faire le ménage, à grands coups de poings ou de pieds !

Et fort heureusement, l’héritier du Hokuto maîtrise tou un tas de techniques dévastatrices, ponctuées par un « tu vas mourir dans trois secondes » (les fans apprécieront la référence 😉

 

Du manga au jeu

Kenshiro_QTE1b.jpg Ni une ni deux, place au jeu ! Après une intro qui vous met dans l’ambiance, plusieurs choix s’offrent à vous : le mode « légende », qui vous permet de revivre les aventures de Kenshiro en s’inspirant de l’intégrale du manga de Tetsuo Hara et Buronson, le mode « rêve » qui est en quelque sorte un mode « fiction » proposant des scénarii alternatifs (comme battre Raoh avec Toki, ou affronter Kaioh avec Souther, par exemple)…

Allez, on va commencer de manière très classique en s’attaquant au mode scénario.

 Quelques planches de BD servent d’intro. On débute l’aventure en incarnant Ken, avec déjà quelques ennemis qui vous tombent dessus. L’occasion de s’habituer avec le gameplay, d’enchaîner quelques combos, quelques coups dévastateurs. Comme dans la BD, vos adversaires disparaissent dans des gerbes de sang, parfois en éclatant… Ambiance !

Distrib’ de pêches !

 fist-of-the-north-star-ken-s-rage-2-xbox-360-1355498345-137.jpgHokuto no Ken est un manga pour adultes, et fort logiquement, le PEGI classe ce titre comme « déconseillé aux moins de 18 ans ». Le jeu est pêchu, fluide, les coups sortent facilement, le tout sur fond très « rock »…

 Le beat-em all est prenant, pourtant, il lui manque un petit « je ne sais quoi ». Peut-être au niveau des graphismes ?

Si les personnages sont fidèlement modélisés, si l’animation est très bonne, les décors, eux, semblent trop simplistes.

Certes, l’ambiance est post-apocalyptique, la Terre est dévastée… Mais ici, on a l’impression que les programmeurs ont boudé des paysages qui semblent un peu vides.

Le jeu peu parfois également souffrir d’aliaising. Un détail me direz-vous.

La guerre des clones

 JudaVSReiC.jpgSi le premier Ken’s Rage frustrait le joueur en lui donnant très vite l’impression de tomber dans la routine, cette sensation est ici moins omniprésente, bien que toujours d’actualité. On a l’impression d’enchaîner les niveaux en éliminant les mêmes hordes d’ennemis, pour se frayer un chemin jusqu’au boss de fin de niveau.

Les décors changent, mais les ennemis se ressemblent et le clonage fait ici des ravages (vous pouvez affronter 50 « keupons » identiques dans une même scène)…

Ceci dit, l’éditeur a fait de gros efforts : cuts scènes, QTE, dialogues… De nombreuses astuces sont là pour briser cette routine. Ajoutez la gestion de vos stats avec le système des « parchemins » à trouver dans les niveaux : A vous de les placer judicieusement et de les faire évoluer pour améliorer votre vie, vos pouvoirs, vos coups spéciaux…

 Le fan va vraiment apprécier d’affronter, puis de jouer en mode « rêve », tous les personnages de la série : Rei, Shin, Toki, Raoh, Souther, Shu, Shashi, Kaioh, Bat, Lin, Ein, Falco… Cette fois-ci, ils sont tous là, avec leurs techniques, leur tranchant Nanto ou leur dévastateur Hokuto…

Libre à vous de nettoyer les niveaux avec votre personnage préféré, qu’il arbore des tenues inédites, ou les tenues originales de la BD, que vous pourrez télécharger en DLC sur la boutique en ligne de votre console. Autre point que l’on apprécie particulièrement : les doublages en japonais, plutôt réussis.

Au final

Au final, l’avis est plutôt partagé sur ce Fist of the North Star : Ken’s Rage 2. Aux décors un peu vides et à la lassitude qui peut s’installer très vite pour le non-fan du genre, on oppose une bande son bien électrique, une ambiance pêchue, et surtout un très gros effort de l’éditeur pour que le « hokutonophile » (oui, je viens de l’inventer) soit gâté : modélisation des persos, voix jap’, et tout un tas de choses à faire et qui prolongent considérablement la durée de vie du jeu.


Verdict

FONS-KR2_PS3_PACKSHOT_3D_PEGI

Bon !

Les + :

  • Modélisation des persos
  • gros casting
  • musiques
  • voix Jap’
  • très fidèle à l’ensemble du manga
  • les techniques sont toutes là
  • grosse durée de vie, notamment grâce au mode « rêve »
  • un bon défouloir.

Les – :

  • Décors un peu vides
  • pour ceux qui n’aiment pas ce type de jeu, il peut devenir vite lassant
  • un mode coop-locale en écran splitté à oublier
  • les costumes originaux, livrés en DLC, sont payants.

Fist of the North Star : Ken’s Rage 2, chez Tecmo Koei depuis le 7 février, sur PS3 et X360. Ce titre sera également bientôt proposé sur Wii-U (en téléchargement uniquement). Pegi 18.

vous pourriez aussi aimer More from author

1 commentaire

  1. cyril dit

    pas bon, juste chiant ! On fait tjr la mme chose… pour les bourrin ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.