Silent Hill revient dans les salles obscures

0 52

Et si on revenait un peu sur le cinéma ? Car les fans que vous êtes ne sont pas sans savoir que Silent Hill, l’excellent film de Christophe Gans inspiré du jeu vidéo éponyme, va bientôt avoir une suite. Le 28 novembre très exactement. Et tenez-vous bien, le film sera en 3D !

Bon, on ne va pas s’extasier non plus sur le phénomène 3D, qui est aujourd’hui plus une histoire de fric que de concept artistique (si la 3D se justifie sur Avatar, par exemple, la surenchère de lunettes dans les salles est plus qu’agaçante, et on verra bientôt, j’en suis sur, un « Camping 3D » du plus mièvre effet)… Bref, la 3D pour Silent Hill, c’est soit tout bon, soit tout mauvais : soit le cinéphile est habilement immergé dans l’histoire, soit on lui cache un scénar pourri grâce à l’impression de voir Pyramid-Head juste devant lui… Première réserve !

Deuxième réserve : le titre ! « Silent Hill Revelation« … Euh, comment dire. Un peu prétentieux je trouve, car avec un sous-titre pareil, on s’attend à tout savoir, à en apprendre un maximum sur cet univers. Si c’est juste pour nous dire que Silent Hill est l’antichambre de l’enfer, que les monstres sont des méchants ou que Heather est la gentille… Revelation sera donc l’épisode qui nous apprendra tout sur Silent Hill ?

Le réal du film n’est plus ce passionné de jeu qu’est Christophe Gans (d’où un premier Silent Hill fidèle au jeu de Konami), mais Michael J. Bassett, connu notamment pour avoir commis Widerness, La Tranchée, Saint Mary’s… Son film le plus « connu » est Solomon Kane qui, comme les autres, n’aura pas cassé des briques…

Bref, vous l’aurez compris, je suis très réticent à l’idée d’aller voir ce film. Peut-être me trompe-je ? Peut-être est-ce LE film de l’année ? Bon ok, on va faire un truc : vous allez le voir et vous me donner votre avis en commentaires… ça vous va ? RDV le 28 novembre alors 😉 Allez, un p’tit trailer ?

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.