Et si le marché de l’occasion était condamné à disparaître ?

0 73

Le Wii-Speak (micro qui vous permettra de chatter avec d’autres joueurs) arrive. Youpi… Si ce n’est que ce petit accessoire pourrait provoquer, ou du moins être un premier pas, vers la mort du marché de l’occase. Je m’explique. Nintendo, dernièrement, a laissé entendre que le marché de l’occasion est une perte financière pour les éditeurs. Et la guerre est déclarée, comme en témoigne Wii-Speak.

Pour lutter contre l’occase, un nouveau système de distribution vous obligera à ne vous procurer que des Wii-Speak neufs. Cet accessoire est intéressant à condition d’installer la chaine qui lui est consacrée, sur votre Wii, et qui devrait sortir dans la foulée. Mais cette installation ne sera possible que grâce à une clé chiffrée, qui vous sera remise dans le pack du micro. Elle ne pourra être enregistrée qu’une seule fois, et il ne sera pas possible de vous procurer un autre code (si vous avez perdu le premier, par exemple). Si vous vous procurez un Wii-Speak d’occase, pas de code, donc pas d’installation de la fameuse chaîne, vous me suivez ?

Cette annonce tombe quelques jours après la proposition, par des éditeurs, de faire disparaître le marché de l’occasion en proposant des fins de jeux exclusives pour les jeux neufs. L’idée ? Vous achetez un jeu d’occasion : pas de fin, à moins de l’acheter en payant un petit supplément. Vous achetez un jeu neuf : regardez la fin du jeu en entrant un code à gratter, utilisable une seule fois… Bien sur, il ne s’agit pour l’instant que d’un projet (enfin, concernant ce point précis des fins de jeux ; en ce qui concerne Wii-Speak, c’est presque officiel)…

Et après il viendront pleurer en disant que le piratage se développe !!!

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.