Jeux vidéo : ma petite entreprise connaît la crise

0 92

En ce moment, ça ne va pas super fort dans l’industrie vidéo-ludique. Ainsi, le grand Lucas-Arts n’est pas épargné par la crise, et des rumeurs font état de plusieurs salves de dégraissages ces derniers jours, depuis l’arrivée de Darrel Rodriguez à la tête de la firme. Le plan de licenciement parle de 75 à 100 personnes un peu partout dans chaque département (développement, programmation, production…) avec parfois plus de 80% du personnel invité à aller voir ailleurs. L’info n’a pas été confirmée par les patrons de la boite, mais des échanges par mail entre des employés et des journalistes américains révèlent une décision brutale et tout en délicatesse. Un plan qui remet en cause la sortie de plusieurs gros projets, tels qu’un jeu de « lightsabers » sur la Wii, ou encore des adaptations du nouveau Indiana Jones (version adaptation du film et version Lego). Un nouveau Star Wars Battlefront était également prévu, mais son avenir en devient incertain.

De son coté, le journal Le Progrès nous apprend que ça ne va pas fort non plus chez l’éditeur lyonnais Infogrames, qui parle de licencier 24 employés français, et de supprimer 34 postes. Un plan social qui prendra effet avant l’été, et qui vise le regroupement des effectifs (restants) d’Infogrames avec le studio Eden Games, dont la lourde mission est désormais de faire basculer les comptes de l’éditeur de Lyon hors de la zone rouge (250 millions de perte en sept ans)…

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.