Final Fantasy Crystal Chronicles, ou « quand le RPG se la joue Celtic-Ambiant »

0 77

Décidément, les musiques de jeux vidéo ont bien changé ! Autrefois, quelques « bip-bip » et mélodies composées sur orgue Bontempi contentaient les joueurs. Aujourd’hui, les OST (original soundtracks) relèvent de l’œuvre d’art et sont bien souvent composées avec l’aide d’orchestres symphoniques ou philharmoniques.

La BO de Final Fantasy Crystal Chronicles (sorti sur GameCube) ne déroge pas à cette règle, et une fois n’est pas coutume, elle n’est pas signée cette fois-ci par le maître Nobuo Uematsu (compositeur phare de la saga des FF), mais par Kumi Tanioka. On savait Uematsu fan de musique celtique, Tanioka insuffle à son double CD (24 et 28 pistes) cette dimension, à grand renfort de flûte, violon, cornemuse… Certes, les différentes plages ne sont pas au même niveau, mais dans l’ensemble, les musiques sont agréables à écouter, et quelques unes surprennent vraiment.

Et bien oui ! Ceux qui pensent que les musiques de jeux vidéo transpirent la musique traditionnelle japonaise se doivent d’écouter ce CD. Ambiance « heroic fantasy » oblige, la bande son de ce jeu use de percus pour un côté parfois tribal, mais surtout dans une instrumentation citée plus haut pour des consonances celtiques, voire même bretonnantes : ainsi, le thème du boss de fin, intitulé Sad monster, vous donne l’impression d’écouter un bagad. Pour vous donner une idée du potentiel de cette BO, je vous invite également à écouter Kazenone, l’excellent thème d’intro (interprété par Yae), ainsi que la très belle et reposante chanson de fin, Starry Moonlit Night.

ffcc

Bref, si vous êtes en panne d’idée cadeau pour Noël, pour un(e) fan d’OST, celle-ci fera des heureux. En attendant, éteignez les lumières, montez le volume et cliquez sur les liens ci-dessus…

vous pourriez aussi aimer More from author

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.